Archives de l’étiquette : COP21

Jan 10 2017

Conférence avec la participation de Nicolas Imbert – LE RÔLE DES FEMMES FACE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Quel est le rôle des femmes face au changement climatique ? Premières victimes du dérèglement climatique et des catastrophes naturelles, car plus vulnérables, les femmes sont de réelles actrices dans la lutte contre le réchauffement climatique et mettent en place des projets favorisant le développement durable. Suite à la COP 21 et aux Accords de Paris, la Fondation Jean-Jaurès poursuit sa mobilisation, avec une conférence publique qui a pour objectif de mettre en lumière le rôle des femmes dans l’élaboration et la mise en œuvre de projets dans ce domaine au niveau local, national et international.

Intervenant-e-s :

  • Hélène Conway-Mouret, sénatrice des Français établis hors de France et directrice du secteur international de la Fondation,
  • Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross France,
  • Yveline Nicolas, directrice au sein de l’association féministe Adéquations qui travaille sur les questions de genre et de développement durable,
  • Michèle Sabban, présidente du R20.

Modération : Cyrielle Hariel, journaliste, spécialiste des questions environnementales, chroniqueuse à Ushuaïa TV.

Inscriptions en ligne sur https://arc.novagouv.fr/form_dev/4f23bc9cd7f0b42ebc92a410b58c2ef8/#/formulaire/

Renseignements:

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/conference-avec-la-participation-de-nicolas-imbert-le-role-des-femmes-face-au-changement-climatique/

Oct 31 2016

La COP22 en bref

Infos essentielles pour les impliqués de Green Cross

logo_0_1La COP22 aura lieu du 7 au 18 novembre 2016, sur un terrain de 25 hectares situé à Bab Ighli à Marrakech.

La COP21 de Paris a été historique (cf. cop21.mobi) car elle a enregistré un accord global, l’Accord de Paris, qui entrera en vigueur le 4 novembre 2016, et permet d’avoir des contributions nationales concrètes (INDC puis NDC) précisant les engagements de chacun pour réaliser cet accord.

A ce jour, 84 pays représentant 61% des émissions carbone de la planète, ont ratifié l’Accord. Après cet accord historique, la COP22 se veut être celle de l’action, dans la continuité de la COP21.

 

Les 5 axes de la COP22 annoncés par le gouvernement marocain

 

Axe 1 : Être dans la continuité de l’accord de Paris

Axe 2 : Maintenir l’élan de mobilisation impulsé par l’ensemble des parties

Axe 3 : Réduire les émissions de gaz à effets de serre d’ici 2020

Axe 4 : Consolider la mobilisation des acteurs non-étatiques

Axe 5 : Développer le système financier Fond vert pour le climat impulsé par la COP15 de Copenhague

 

LES 11 OBJECTIFS DE GREEN CROSS POUR LA COP 22

7 objectifs relevant de la négociation :

  1. Accroître rapidement, et d’ici à mi-2017, la ratification de l’Accord de Paris, et s’assurer de la bonne mise en place de ces engagements
  2. Mieux faire reconnaitre les liens entre santé, climat et environnement, ainsi que l’importance d’une approche inclusive de la santé environnementale
  3. Continuer la publication des INDC, et vérifier la bonne transcription des INDC en NDC
  4. Développer l’accès aux financements, tant en adaptation et en atténuation, pour les territoires les plus vulnérables
  5. Développer la reconnaissance et la mise en réseau des savoirs traditionnels
  6. Reconnaître et faire reconnaître la Déclaration des Droits et Devoirs de l’Humanité (DuDHu) comme outil juridique structurant pour la transition écologique des territoires
  7. Mettre en place une stratégie inclusive et opérationnelle de coopération et de coconstruction internationale sur la préservation de l’océan, en commençant par le littoral

4 objectifs relevant des territoires :

 

  1. Mettre en place des schémas et plans d’adaptation opérationnels et territorialisés
  2. Développer ou accélérer des politiques territoriales ambitieuses de transition écologique
  3. Généraliser les démarches d’économie circulaire territoriale
  4. Encourager la co-construction territoriale

 

COMMENT PARTICIPER ?

Sur place, 2 zones :

  • zone bleue directement géré par le Secrétariat Général de la CCNUCC. Les accréditations sont closes, sauf pour la presse.
  • zone verte / société civile gérée par la Présidence marocaine de la CoP22. Pour y accéder, faire parvenir liste des personnes et numéros de CNI (ou de passeport) à societecivile@cop22.ma.

 

EVENEMENTS GREEN CROSS (et ses partenaires) PENDANT LA COP22

semaine1

semaine2

Précisions : les petit-déjeuners des Acteurs du Changement : ils se dérouleront au 14 derb Zouina Riad Zitoun El Jdid, Marrakech. C’est à 15 minutes du site de la CoP22. Pour s’inscrire et contribuer : cop22@gcft.fr – Ces petit-déjeuners alimenteront la webTV de Green Cross (http://tv.cop22.mobi), et pourront notamment être co-organisés ou repris par notre partenaire levert.ma.


CONTACTS ET ADRESSES UTILES

 

Site de la CoP 22 : Bab Ighli, boulevard Mohammed VI, le long des remparts de la Medina.

Fil rouge Green Cross: cop22@gcft.fr

Et sur Internet:

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/la-cop22-en-bref/

Agenda d’été et de rentrée pour Green Cross

  • les 23 et 24 août, nous vous convions au Festival du Film Francophone, dont Green Cross est partenaire « environnement ». A l’occasion du festival, nous présenterons le mercredi 24 août, à 10h, le film ‘A la poursuite de l’Endurance », de Luc Hardy. La journée du 23 août étant placée sous le signe de l’aventure familiale Cousteau, nous effectuerons également une présentation-débat autour de l’ouvrage « OCEAN: des clés pour AGIR » co-écrit par Jean-Michel Cousteau et Nicolas Imbert, disponible dans les librairies physiques et en ligne (prix de vente 5 euros) et sur le site www.desclespouragir.fr, avec la version PDF en téléchargement gratuit.
  • le 7 septembre, session de travail du think&do tank « villes et territoires durables, économie circulaire et énergie », réservée aux seuls membres du groupe de travail. Renseignements: contact@gcft.fr
  • le 8 septembre, réunion du Club des Mécènes et Partenaires de Green Cross. Renseignements: contact@gcft.fr
  • le 9 septembre, à Montpellier, nous serons présents pour parler de la Déclaration Universelle des Droits et Devoirs de l’Humanité à l’Observatoire International du Bonheur. Programme sur www.oib-france.com/wp-content/uploads/Programme-Assises-Internationales.pdf, inscriptions sur www.oib-france.com
  • Le 14 septembre, session de travail du think&do tank « alimentation, agriculture, pêche, aquaculture et territoires durable », réservée aux seuls membres du groupe de travail. Renseignements: contact@gcft.fr
  • les 16 et 17 septembre, nous co-organisations les rencontres Crises de l’Eau et Migrations, organisées à Casablanca par l’Alliance Marocaine pour l’Eau,
  • le 21 septembre, nous serons à l’ouverture des Etats Généraux de l’Economie Circulaire de la Ville de Paris.
  • du 26 au 28 septembre, Green Cross est partenaire de Climate Chance à Nantes. Nous co-organisatons les travaux sur l’adaptation, l’océan et le littoral, l’eau et le climat. Programme et inscriptions sur climatechance2016.com,
  • du 28 au 30 septembre, Green Cross sera présent aux assises de l’économie circulaire organisées par NEXA en Région la Réunion,
  • réservez dès maintenant votre soirée du 10 octobre (18h30 à 21h) pour l’Assemblée Générale de Green Cross à Paris, et le 12 octobre pour une soirée surprise autour de Jean-Michel Cousteau, à Nîmes.
  • le 13 octobre, Green Cross est partenaire contenu des Rencontres Territoriales de l’Energie, à Rabat, événement labellisé CoP22,
  • le 25 octobre, nous serons à Marseille pour une grande rencontre « Droit et Environnement »,
  • et, du 7 au 18 novembre, nous aurons de nombreuses animations autour de la CoP22, à Marrakech mais aussi en France.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/agenda-dete-et-de-rentree-pour-green-cross/

Août 04 2016

MEDCoP Tanger Climat: une mobilisation au sommet pour le littoral, l’océan et le climat

Grand succès pour la MEDCOP Climat Tanger 2016 qui a mobilisé tous les réseaux de la Méditerranée sur le climat, et accélère la préparation de la Cop22.

Co-pilotée par le Pr. Bouchra El Moumni et Nicolas Imbert, les travaux mer & littoral mettent en avant des propositions concrètes, dans la continuité de l’initiative Climat: objectif OCEAN qui mobilise déjà les têtes de réseau de 30 000 organisations dans 30 pays.

La MEDCOP Climat est une conférence internationale, mobilisant les principales parties prenantes (Etats, territoires, entreprises, associations, citoyens) de la Méditerranée autour de thématiques concrètes pour mettre en place à l’échelle méditerranéenne des pistes de solutions et accélérer l’ambition et la mise en place des actions des conférences climat (les CoP).

Après une première édition à Marseille, la seconde édition a eu lieu à Tanger, organisée par la région Tanger – Tétouan – Al Hoceima. Cet événement de dimension mondiale a mobilisé les pays du pourtour de la Méditerranée pour débattre ensemble des moyens à mettre en oeuvre pour lutter contre le changement climatique.

Green Cross copilote avec l’UICN et l’Université Abdelmalek Essaadi – Tétouan la thématique mer et littoral, qui a été présentée le lundi 18 juillet dans l’après-midi, et contribue aux travaux sur le droit et l’environnement.

En synthèse de cet événement, les participants, élus, représentants d’entreprises et de territoires, scientifiques et enseignants, professionnels de la mer et du tourisme, déclarent faire de la reconquête du bon état écologique de la Méditerranée une priorité opérationnelle forte, et partager les solutions avec les autres mers, en particulier le Pacifique. L’aquaculture durable, une pêche responsable et respectueuse des écosystèmes – y compris corrélée avec le développement de nouveaux parcs marins, et la lutte contre les déchets, les débris plastiques et les perturbateurs endocriniens sont les 3 priorités opérationnelles identifiées.
Un observatoire régional de la Mer peut être créé rapidement à Tanger dans le cadre d’un partenariat s’ouvrant sur l’espace méditerranéen. Il pourra être mis en réseau avec des structures similaires intégrant science, société et gouvernance. Cet observatoire a vocation à cartographier et fédérer les initiatives et compétences existantes, formalisées ou non, tout en répondant aux exigences de coopération régionale et internationale.
2016-07-18 12.57.50Ces travaux vont montrer des avancements concrets qui pourront être présentés à la CoP22, pour laquelle nous souhaitons une journée dédiée mer et littoral. Au vu de l’importance de la Méditerranée à l’échelle de la population mondiale, au vu des liens importants entre humanité et climat préservés en Méditerranée, les travaux doivent être inscrits dans l’agenda des territoires, à l’échelle méditerranéenne, et servir de creuset de partage d’expérience pour la lutte contre le dérèglement climatique à l’échelle globale.
Grand témoin de l’atelier, le Ministre de l’Environnement de Nouvelle-Calédonie Anthony Lecren, initiateur des Oceania Meetings, a précisé l’importance d’outils de gestion efficace, concertés, à l’échelle locale, tels que le Comité de Gestion du Parc Marin de la Mer de Corail. Il a précisé que ceci pouvait être fait en concertation avec plusieurs états frontaliers (en l’occurrence, Nouvelle-Calédonie et Vanuatu), avec la possibilité d’une juridiction et de forces d’intervention partagées (y compris pour juger dans un port un bateau contrevenant pris dans un autre pays), mais également l’impact bénéfique pour l’économie d’une gestion sereine de l’espace marin.
Il a également insisté sur les synergies entre savoirs traditionnels et coutumiers et connaissances scientifiques pour une gestion rationnelle, l’impact positif d’une bonne gestion pour la pêche et le tourisme, et la nécessité de trouver des solutions adaptées aux territoires insulaires en termes d’accès à l’eau et un assainissement écologiquement responsables à des coûts et avec des technologies éprouvées, la nécessité de trouver des solutions opérationnelles sur l’énergie et l’économie circulaire.
Sur l’ensemble de ces secteurs, il a confirmé l’importance d’une solidarité entre Pacifique et Méditerranée, la nécessité de partages d’expériences et d’échanges concrets, la volonté de l’ensemble des opérateurs des Oceania Meetings d’aller dans le sens d’une coopération accrue, et l’importance d’en faire un outil de développement, économique notamment, et de coopération. Il a salué la création de l’observatoire de la Méditerranée à Tanger, et indiquer l’opportunité de partager entre cet observatoire et le Pacifique Sud les savoirs appropriés.
2016-07-19 13.01.11Sur le droit de l’environnement, nous avons contribué, aux côtés notamment de Houria Tazi Sadeq, Geneviève Maillet et Corinne Lepage, à l’atelier mettant en avant l’importance d’une approche méditerranéenne, reposant en particulier sur le soutien et l’adoption de la Déclaration des Droits et Devoirs de l’Humanité (www.droitshumanite.fr), et l’importance d’une approche concrète, humaniste et écologiquement responsable, à l’échelle des territoires. En ce sens, des droits comme le droit à l’eau, montrent bien la valeur d’une approche fondée sur une gestion sereine, au plus proche de la ressource, dans le respect des besoins et droits humains et en phase avec les possibilités naturelles. Le groupe de travail a notamment salué l’inscription par la France de la Déclaration des Droits et Devoirs de l’Humanité à l’agenda de l’Assemblée Générale 2016 des Nations-Unies, et encouragé la mise en place de vœux dans toutes les régions et métropoles de la Méditerranée proclamant leur adhésion à la Déclaration, suivant en ceci le triple exemple de Strasbourg, Marseille et Paris.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/medcop-tanger-climat-une-mobilisation-au-sommet-pour-le-littoral-locean-et-le-climat/

Avr 14 2016

Oceania 22 – l’accord et Bourail et pourquoi c’est important sur la trajectoire CoP21 – CoP22

Les Oceania 22 meetings se sont terminé hier par la signature à Bourail (Nouvelle-Calédonie) d’une déclaration en 21 points, portant notamment sur:
  • la reconnaissance de la réussite de l’Accord de Paris, et l’importance qu’il soit ratifié et mis en oeuvre au plus vite, et ce dès la journée du 22 avril,
  • l’importance de voir confirmés des compartiments dédiés pour répondre aux besoins particuliers et à la vulnérabilité des pays pacifique au déréglement climatique,
  • le rôle de la coopération régionale, notamment pour des projets opérationnels (pêche et aquaculture, habitat, biodiversité, intégration des savoirs traditionnelles et connaissances scientifiques,
  • l’accentuation de la transition énergétique pour rendre les pays et territoires du Pacifique Sud exemplaires dans la lutte contre le déréglement cliamtique,
  • la création en 2017 d’une plateforme régionale des savoirs traditionnels,
  • les souverainetés territoriales pour gérer durablement les écosystèmes terrestres et marins, et l’importance d’une gestion durable inclusive intégrant sécurité alimentaire, développement humain et résilience,
  • l’économie circulaire comme solution à ces attentes,
  • l’importance de proposer sécurité et sérénité à ceux qui devront se déplacer suite aux effets du dérèglement climatique.
Outre les pays et territoires du Pacifique, la France (présidente en exercice de la CoP21) et le Maroc (organisateur de la Cop22 et président de la CoP22) ont signé le texte, qui sera porté à la connaissance des présidences de la CoP21 et de la CoP22, mais également de Manuel Valls lors de son prochain passage en Nouvelle-Calédonie.

Green Cross se félicite de cette déclaration et du succès d’Oceania 22, à travers son président Jean-Michel Cousteau, son vice-président Luc Hardy et son directeur exécutif Nicolas Imbert, tous 3 présents pour la conférence.

Jean-Michel Cousteau a beaucoup ému les leaders du Pacifique d’une part en partageant avec eux les difficultés quotidiennes des employés du centre de plongée qui porte son nom aux îles Fidji, pour reconstruire leur habitat et leurs vies suite aux effets du cyclone Winston, mais également en projetant quelques images d’Odyssea 3D, son film qui sera présenté en avant-première à Cannes le 13 mai.

Luc Hardy a insisté sur l’importance de mieux attirer l’attention de tous sur les enjeux du Pacifique Sud, notamment par des expéditions scientifiques et opérations pédagogiques.

Nicolas Imbert a insisté sur le fait que Oceania 22 rentre maintenant dans une phase de maturité: « nous percevons, notamment à travers la préfiguration de la plateforme océanienne des savoirs traditionnels, à la fois la force des Oceania Meetings, mais aussi l’importance de structurer le plaidoyer par les plans d’actions opérationnels et de coopération territoriale ». Différentes structures de financement et de coopération régionale et décentralisée ont ainsi contribué, et en particulier la Commission du Pacifique Sud, le Forum des Iles du Pacifique, le R20+, l’Institut de Recherche pour le Développement, la Banque Européenne d’Investissement, la GIZ allemande ainsi que les Nations-Unis et l’Union Européenne, afin de consolider cette phase opérationnelle.

A l’issue des Oceania Meetings et de la Déclaration de Bourail, la présidence a été transmise de Nauru (qui a été remerciée pour le remarquable travail effectué) à Tonga.

Bien à vous,
l’équipe Green Cross France et Territoires

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/oceania-22-laccord-et-bourail-et-pourquoi-cest-important-sur-la-trajectoire-cop21-cop22/

Mar 21 2016

Journée Mondiale de l’Eau – Green Cross mobilisée

Plus que jamais, Green Cross se mobilise pour l’eau en 2016.

Green Cross France & Territoires a rejoint le conseil d’administration du Partenariat Français pour l’Eau, représentée par Henri Robert. Nous travaillons par ailleurs à la préparation du forum Eau Planète et Peuple 2016.

Malgré la forte mobilisation de la société civile, l’eau a été trop peu présente dans les travaux officiels de la CoP21. Nous en avons fait état dans notre synthèse de la CoP21, tout en contribuant aux travaux pour une meilleure prise en compte de l’eau, du littoral et des océans avec le Partenariat Français pour l’Eau: à retrouver sur https://www.youtube.com/watch?v=1dnKdL1MpIk

Plus que jamais, il est temps d’agir à l’échelle des territoires. Et plus que jamais, nos travaux « eau: des clés pour agir – http://www.desclespouragir.fr/ » et « water: keys to act –http://www.keystoact.com/ » sont essentiels.

N’oublions pas la solidarité, l’accès à l’eau et à l’assainissement: avec l’initiative « Smart Water for Green Schools », Green Cross a permis l’accès à l’eau et à l’assainissement de 50 communautés, en particulier au Ghana et en Bolivie, via les écoles: http://bit.ly/SWGS2016

Le 22 mars, Green Cross France & Territoires a choisi de se mobiliser sur les enjeux eau et climat, en prévision de la CoP22 et des travaux qui seront entrepris sur eau et assainissement, alimentation, résilience des territoires.

Nous serons présent à Casablanca, auprès du Maroc qui organise la CoP22, dans le cadre de la Green Growth Academy:

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/journee-mondiale-de-leau-green-cross-mobilisee/

Mar 04 2016

Climat: Objectif OCEAN – Climate: OCEAN Objective – 2016

English version to follow

Chers amis,

Nous vous revenons afin de partager ce jour notre feuille de route Climat – Objectif OCEAN, qui après le succès de la CoP21 nous permet de préparer à la fois la CoP22, les travaux régionaux sur la résilience et le prix du carbone, et les enjeux écologiques, sociétaux et économiques.

Nous vous proposons dès maintenant les rendez-vous suivants sur l’année 2016:
11 au 13 avril: rencontres Oceania 22 (Nouvelle-Calédonie),
22 avril: séance d’initiation du processus de ratification de l’accord de Paris (et ouverture du sitehttp://ocean.cop22.mobi pour notre mobilisation Climat – Objectif OCEAN)
13 mai: 60 ans après la Palme d’Or et l’Oscar du Monde du Silence, Jean-Michel Cousteau et ses enfants dévoileront à Cannes ODYSSEA 3D (http://bit.ly/jAimeOdyssea3D), en partenariat avec Green Cross et Ocean Futures, un film qui ouvre une nouvelle perspective sur les océans en nous présentant la base de la pyramide alimentaire comme nous ne l’avons jamais vu.
8 juin: pour la Journée Mondiale de l’Océan, rencontre Climat: Objectif OCEAN 2016 à Paris, lancement de l’ouvrage « OCEAN: des clés pour agir », et point sur l’avancement des 18 propositions.

Plus que jamais, nous avons besoin de vous:

  • pour signer, partager et faire signer dans vos réseaux (logo structure + scan signature à contact@gcft.fr) la déclaration Climat: Objectif OCEAN, et pour en mettre en oeuvre les 18 engagements, et en reporter le succès dans le cadre de l’agenda des actions,
  • pour nous faire part de toutes vos initiative de mise en oeuvre des 18 engagements, de vos succès et retours d’expérience, sur les 4 domaines (gestion harmonisée du littoral, alimentation et santé des océans et des hommes, transport et navire du futur, sécurité et surveillance): contact@gcft.fr
  • pour soutenir ODYSSEA 3D, souscrire et faire souscrire à l’opération de crowdfunding: http://bit.ly/jAimeOdyssea3D
  • pour nous aider à préparer la journée du 8 juin.

Nous vous ferons parvenir, dans le courant du mois de mars, une feuille de route plus détaillée, consolidée avec vos retours d’expériences et un appel à coconstruire les prochaines étapes.

Nous tenons néanmoins à partager avec vous quelques initiatives remarques des partenaires:

Nous vous souhaitons une excellente fin de semaine,

Bien à vous,
L’équipe Green Cross
___________

Nos actions vous intéressent et vous souhaitez vous engager ? Pensez à adhérer à l’association ou nous faire un don. Votre don et votre cotisation sont nécessaires à notre fonctionnement (et déductibles à hauteur de 60%). Pensez à nous soutenir maintenant, depuis la page https://gcft.fr/WP/category/soutenir/ 
___________

Dear friends,

A few news about our Climate: OCEAN Objective initiative. The success of CoP21 is helping us in having efficient and results-oriented objectives to both prepare CoP22, work on resilience at regional, national and international level and put a price on carbon.

Our 2016 agenda is focused on the following milestones:
– April 11 to 13: Oceania 22 meetings (New Caledonia)
– April 22: ratification opening session for the Paris agreement (and new websitehttp://ocean.cop22.mobi for our initiative),
– May 13: 60 years after the Palme d’Or and Oscar for the Silent World, Jean-Michel Cousteau and his children reveal in Cannes ODYSSEA 3D (http://bit.ly/Teaser2016), in partnership with Green Cross and Ocean Futures, a movie which gives a new dimension to ocean, as we have never seen.
– June 8: World Ocean Day, Climate: OCEAN Objectif 2016 Paris session and launch of the book « OCEAN: keys to act, » plus interim report on our 18 proposals.

More than ever, we need you:

  • to sign and share in your networks (organization and logo scan returned contact@gcft.fr) the declaration Climate: OCEAN Objective , and to implement the 18 commitments, and report success in the framework of the action agenda,
  • to share with your initiatives linked to the 18 proposal, achievments and lessons learned, on the 4 areas (harmonized coastal management, food and health, transportation and ship innovation, safety and monitoring) at contact@gcft.fr
  • to support ODYSSEA 3D, and contribute to the crowdfunding campain:http://bit.ly/OdysseaCF
  • to help us preparing World Ocean Day.
We will send you in the forthcoming month, a more detailed roadmap, consolidated with feedback and call for proposals.

Nevertheless, we want to share with you the following partners initiatives:

  • Success in CoP21 events including, December 3 ocean day, the ocean water mobilization in partnership with the French Water Partnership and Club France on 2 December, but also overseas days of December 6 and the agora « ocean and circular economy » on December 10,
  • Your numerous contributions to our webTV: http://gcft.fr/WP/webtv-tv-cop21-mobi-lancement-lundi-30-decembre/ during the CoP21,
  • The first scientific publication performed as to follow expedition 7th continenthappening this week, highlighting the presence and impact of nanoparticles in plastic continents
  • but also an expedition in preparation, and good progress being performed in the working groups on food, fisheries and aquaculture, transport and innovations ships, information on ocean health, governance … which we will share very soon.
We wish you a great weekend,

Sincerely,
Green Cross team
___________

Want to help us ? Join us or make a donation. Your donation and your contribution is necessary for our operations (and deductible up to 60%). Remember to support us now:  https://gcft.fr/WP/category/soutenir/

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/climat-objectif-ocean-climate-ocean-objective-2016/

Déc 23 2015

Les cartes de vœux 2016 sont arrivées

Deux visuels sont disponibles.

Un issu de l’exposition WondersToSave, porte ouverte sur la mer, photographie de Margaux Michel.

MargauxMichel

Et un second, de l’expédition A la Poursuite de l’Endurance, photographie de Luc Hardy.

LucHardy

Les deux visuels seront disponibles dès le 5 janvier au siège de l’association. Vous pouvez également les commander par correspondance, au prix de 30 euros les 20, via le bon de commande ci-joint, soit de manière électronique par email et / ou Paypal (adresse de paiement:contact@gcft.fr), soit en envoyant un chèque du montant correspondant à l’adresse de Green Cross.

COMMANDE EN LIGNE

Nombre de cartes de voeux



 

BON DE COMMANDE A IMPRIMER

Je soussigné souhaite commander des cartes de vœux, avec le visuel de:

Luc Hardy        ⃝ Margaux Michel

Je commande (TTC, 1 seul point de livraison, port compris):
⃝ 20 exemplaires: 30 euros,
⃝ 50 exemplaires: 50 euros,

Nom :………………………………………………Prénom : …………………………………………..

Organisation :………………………………………………………………………………………………

Adresse  :…………………………………………………………………………………………………….

Code postal : …………………………Ville : …………………………………………………….……

Téléphone : ………………………….Email : …………………………………………………….……

A retourner à :

Green Cross, 33 rue Chaptal, 92 300 Levallois-Perret contact@gcft.frwww.gcft.fr

Si vous souhaitez en profiter pour commander également A la Poursuite de l’Endurance, c’est ici: http://bit.ly/LHEndurance 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/les-cartes-de-voeux-2016-sont-arrivees/

Déc 12 2015

CoP21: Green Cross salue un accord historique à Paris

Green Cross salue un accord historique à Paris, et remercie l’ensemble des équipes de négociation française, péruvienne et marocaine pour la qualité du travail accompli: http://bit.ly/ParisAgreement20151212

La prochaine étape essentielle sera la signature et l’entrée en vigueur de l’accord, espérée le 22 avril, avec au moins 55 pays signataires représentant 55% des émissions carbone mondiales.

L’adaptation y est présentée d’une manière satisfaisante, la date de 2018 pour la révision des INDC est en ligne avec ce qu’il est possible de faire face à l’urgence climatique, et le texte reconnait le rôle des acteurs non-gouvernementaux, ainsi que la nécessité d’une approche concrète, opérationnelle, sur les teritoires. Ce qui rend très dense le chemin restant à accomplir par les présidences française et marocaine de la CoP pour instancier à Marrakech les engagements de Paris.

On est heureux également de voir disparaître parenthèses et crochets. Cet accord fera date, et permet de sortir de 5 ans d’errements par une réponse concrète, concertée et différenciée à l’urgence climatique. C’est remarquable, ne boudons pas notre joie ce soir.

Nos curseurs par rapport aux 8+1 mots-clés que doivent comporter un accord ambitieux
1 – Rôle des gouvernements locaux                                                

Reconnu dans le titre 5, point 135

2 – Suivi effectif et révision des engagements                                                                     

La feuille de route des INDC est reconnue, avec un point de rencontre en novembre 2016 et une cible 2°C (notons la subtilité d’écriture de l’article 17), et une première revoyure (facilitation dialogue entre parties, pas forcément contraignant mais transparent), en 2018

3 – Pertes et dommages                                               

Les titres 48 à 52 nous indiquent que rien n’est très neuf depuis Varsovie, les progrès seront probablement en annexe.

4 – Approche inclusive sur les territoires                              

Reconnaissance en préambule (donc non contraignant juridiquement) du rôle essentiel de la sécurité alimentaire (mais aucune mention à l’eau), ainsi que de l’océan.
L’article 2 insiste sur résilience et sécurité alimentaire, et en fait un élément important de la lutte contre le dérèglement climatique.

5 – Reconnaissance des savoirs traditionnels                                               
Mentionnée explicitement dans l’article 5, et par ailleurs reconnaissance des savoirs traditionnels comme élément important des démarches d’adaptation sur les territoires.
,
6 – Financement (à l’échelle des territoires)                                        
Le titre 54 confirme l’objectif de 100 milliards, avec un horizon fixé à 2025 et une approche intégrant adaptation et atténuation. L’essentiel des financements relèvera du multilatéralisme, et l’approche de fixer une cible, des modalités d’engagement, des conditions de transparence et de revue est la plus réaliste en droit et de facto.
7 – Accélération de la mise en réseau des solutions                               

Poursuite du LPAA au-delà de Paris, mais beaucoup reste à construire entre Paris et Marrakech.

8 – Droits humains                                            

Le terme « humankind » est expressément employé, dans le préambule, ouvrant la possibilité d’une reconnaissance rapide de la déclaration des droits et devoirs de l’humanite (http://www.humankindrights.org). L’équité intergénérationnelle est également mentionnée

Voici la citation intégrale:

Acknowledging that climate change is a common concern of humankind, Parties should, when taking action to address climate change, respect, promote and consider their respective obligations on human rights, the right to health, the rights of indigenous peoples, local communities, migrants, children, persons with disabilities and people in vulnerable situations and the right to development, as well as gender equality, empowerment of women and intergenerational equity,

+1 Evolution de la gouvernance pour la CoP22                    

L’obtention d’un accord, même si elle fut difficile, est désormais là. Bravo à toutes les délégations et au travail des présidences française, péruvienne et marocaine pour ce succès, qui sera opérationnalisé le 22 avril et à la CoP22 à Marrakech. On se réjouit que la confiance revient dans les négociations inter-nationales, et qu’il est possible de passer de la phase d’enlisement vécue de Copenhague à Paris pour tourner la page et enclencher à Paris une phase de coconstruction – il faudra veiller à la fois à une vision 2050, à une meilleure opérationnalité du système onusien et à des engagements tenus et revus.

____________________________________

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/cop21-green-cross-salue-un-accord-historique-a-paris/

Déc 11 2015

Négociations #CoP21 – message de Jean-Michel Cousteau

La phase actuelle de négociation est critique pour le futur commun de l’humanité. Voici le message de Jean-Michel Cousteau aux négociateurs

J’ai grandi au bord de la mer Méditerranée, dans le Sud de la France, et ai commencé à plonger à l’âge de 7 ans. Mon père, Jacques-Yves Cousteau, son équipe et moi-même, ont produit de nombreux films documentaires pour présenter les merveilles des océans au public.

Au cours de mes 70 ans de plongée, j’ai découvert des endroits magnifiques de par le monde. Mais j’ai aussi assisté à la destruction de la planète. Maintenant, et c’est nouveau, nous devons affronter le plus grand défi de l’histoire humaine : l’accélération du changement climatique. Avec les dirigeants et gouvernants mondiaux réunis à Paris – et le monde entier qui regarde.

Le temps est plus que compté. Il y a eu assez de discours. Nous devons prendre désormais action, maintenant, pour infléchir la trajectoire de notre futur commun. Nous devons nous focaliser sur les solutions. Aucune nation ne sortira vainqueur d’une augmentation des émissions de gaz à effet de serre, d’une montée des températures ou d’une détérioration de la santé des océans. Nous gagnerons si nous protégeons les terres et océans.

Chaque nation dans le monde gagnera si nous nous rassemblons pour trouver des solutions. Chaque nation aura quelque chose à gagner si nous réalisons que la qualité de nos futurs dépend de la santé de la planète. Confrontée à ce défi, l’espèce humaine innovera de manière remarquable, et peut s’adapter aux besoins changeants de notre époque. Nous sommes la seule espèce sur la planète qui peut faire le choix de ne pas disparaître.

Aujourd’hui, les connaissances sont plus importantes que jamais, et nous pouvons communiquer pour atteindre l’ensemble du monde. Nous savons que le climat se dérègle rapidement, que la biodiversité est altérée, et l’eau de la planète de plus en plus polluée. Mais ensemble, nous pouvons résoudre ces problèmes. Les opportunités de création d’activités sont sans fin. Nous pouvons mieux capter l’énergie du soleil, des vents, des marées et courants. Nous pouvons réemployer ou recycler les produits chimiques avant qu’ils ne rentrent dans l’océan, et cultiver durablement l’océan. Les possibilités de développer nos communautés humaines tout en protégeant notre bien commun sont multiples.

Il n’y a qu’un seul système d’eau, et ensemble, nous vivons sur une seule planète de terre et d’eau. Nos vies sont toutes liées, et nos futurs intimement connectés. Construisons le futur de l’eau et des énergies propres qui nous permettra de vivre. Le temps de l’action, c’est maintenant.

Vous pouvez retrouver cette déclaration en français et en anglais.

Décryptage du texte du 10 décembre

Nous avons revu le texte du 10 décembre (http://bit.ly/UNFCCC_draft_dec10) à la lueur de nos 8+1 mots-clés… et voici le résultat.

A moins de 6 heures de la clôture prévue des négociations, le statut juridique du texte n’est toujours pas tranché, ni ce qui est contraignant et ce qui ne l’est pas. C’est un obstacle majeur pour en faire un texte d’action et de réponse à l’urgence climatique.

Le rôle des acteurs non-étatiques, essentiel dans les progrès et actions annoncées pendant la CoP21, est reconnu. L’adaptation fait l’objet d’une attention désormais plus en rapport avec les enjeux. Mais le dispositif de réponse est trop lent : avec une première revue quinquennale globale des émissions en 2024, le texte désavoue le GIEC et ne répond pas à l’urgence climatique. L’ambition de co-construction d’un futur souhaitable (qu’il s’agisse de financement, de transferts de technologie ou de coopération) n’est pas en rapport avec les enjeux. La cible 2050 n’est plus définie, ni les engagements concrets sur l’énergie, l’alimentation, la préservation de l’eau et des océans.

Ce texte est une incantation, non un cadre d’action: l’ambition affichée de réduction du dérèglement climatique à 2°C nécessite des moyens sans commune mesure avec le contenu du texte. Nous espérons que les engagements et plans d’actions des pays (INDC), ainsi que les solutions issues du Plan d’action Lima Paris (LPAA) seront eux développés, poursuivis, partagés très rapidement et surtout mis en oeuvre dès que possible.

Nos curseurs par rapport aux 8+1 mots-clés que doivent comporter un accord ambitieux

1 – Rôle des gouvernements locaux                                                
2 – Suivi effectif et révision des engagements                                                                     
3 – Pertes et dommages                                                                                                                  
4 – Approche inclusive sur les territoires                              
5 – Reconnaissance des savoirs traditionnels                                               
6 – Financement (à l’échelle des territoires)                                                                
7 – Accélération de la mise en réseau des solutions                                                       
8 – Droits humains                                                                                                                       

Droits humains : urgent d’agir – reconnaissons dès maintenant la démarche entreprise vers une déclaration universelle des droits et devoirs de l’humanité (www.droitshumanite.fr), et proposons un procédé pour la reconnaître en moins de 12 mois.

+1 Evolution de la gouvernance pour la CoP22                                                                         

Evolution de la gouvernance pour la CoP22 : les négociateurs sont dans une bulle trop éloignée de l’action. Plus que jamais, une refonte en profondeur du processus de décision UNFCCC est impérative. Retrouvez sur https://www.youtube.com/watch?v=YZjqSN6ybeM la vidéo de Nicolas Imbert sur le sujet.

Clés de lecture du texte – Les 8 + 1 mots-clés qui construiront un accord acceptable à Paris, ou non !  English version to follow – version PDF disponible ici

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/negociations-cop21-message-de-jean-michel-cousteau/

Articles plus anciens «