Oct 16

L’économie circulaire s’attaque au changement climatique

Joel Makower de Green Buzz a souhaité souligner la pertinence d’un rapport sur l’économie circulaire présenté lors de la semaine du climat (climate week).

Le rapport issu de la Fondation Ellen MacArthur en partenariat avec Material Economics, intitulé « Comment l’économie circulaire s’attaque-t-elle au changement climatique ? » , (« Completing the Picture : How the circular economy takles climate change ») montre que l’économie circulaire est trop peu exploitée pour limiter les impacts du changement climatique bien qu’elle apparaisse comme une solution centrale.

Le passage aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique dans le transport et le bâtit peut compenser seulement 55% des gaz à effet de serre pour respecter le plafond de + 1,5°C fixé par l’Accord de Paris. Pour parvenir à la réduction des autres 45 % , il est nécessaire de redessiner et repenser la gestion des terres et des ressources afin de réussir à tout produire sur un même territoire et donc se mouvoir vers une économie circulaire.

Le rapport montre que si l’on applique les principes de l’économie circulaire pour ces 5 productions : aluminium, ciment, acier, plastique et agriculture, cela a un impact important sur l’élimination des émissions substantielles et cela permet une meilleure résilience des territoires.

Dans les années à venir, l’économie circulaire va devenir un véritable enjeu dans le cadre du changement climatique car avec l’augmentation de la classe moyenne, principalement dans les pays émergents, la demande de biens et de nourriture (viandes, produits laitiers…) va considérablement augmenter.

L’économie circulaire permet également une meilleure gestion des déchets et pour finir, l’article souligne l’intérêt économique d’une telle transformation.

Oct 16

“Jeunesse et climat” – Festival Atmosphères – Le 12 octobre 2019

photo festival atmosphères 2Green Cross France et Territoires participait samedi 12 octobre 2019 au Festival Atmosphères à Courbevoie.

Ce festival annuel reliant cinéma et sciences fait participer des acteurs de la société civile (citoyens, associations, artistes et scientifiques) afin de questionner le monde et de trouver des solutions sur des thématiques de développement durable.

Pour cette 9 ème édition, Nicolas Imbert, Directeur exécutif de GCFT, a pris part à la table ronde « Jeunesse et Climat » présentée à la suite de la projection en avant-première du film « Les enfants du vide » de C. Oberdorff et a pu souligner l’importance et l’urgence d’agir pour le climat. Son intervention faisait suite à celle d’un jeune exilé, David, né au Congo au cœur de la région des Grands Lacs et de la guerre autour du coltan et du cobalt.

Ensemble vers un futur durable – Echanges France / Danemark sur les Objectifs du Développement Durable – 7 octobre 2019

Nicolas Imbert, Directeur exécutif de Green Cross France et Territoires était présent en tant que co-modérateur avec Finn Mortensen de State of Green, à la conférence « Together for a sustainable future» organisée dans le cadre de la visite de la famille royale danoise en France.

En présence du ministre des Affaires Étrangères danois, Jeppe Kofod, cette conférence avait pour ambition d’échanger sur l’appropriation par les   entreprises des Objectifs de Développement Durable, tant au Danemark qu’en France, et la manière d’atteindre avec la plus grande efficacité les engagements de l’Agenda 2030.

Les différents représentants d’entreprises ont souligné l’importance des ODDs comme outils de gouvernance d’entreprise et de coopération, et ont souligné que  c’était un excellent cadre pour concilier l’atteinte d’objectifs  partagés de développement humain  et performance économique, mais également un enjeu essentiel pour la performance et la pérennité des entreprises.  Les ODD sont reconnus par les entrepreneurs comme socle solide pour encourager la transition des entreprises vers des activités en accord avec la protection de l’environnement.

Ce travail amorcé par ces chefs d’entreprise est également accompagné d’une vision sociétale et humaniste.   Il s’agit ainsi d’impliquer davantage la société civile dans les transformations actuelles et de mobiliser toutes les strates de la population (entreprises, consommateurs, ONG…) afin de tendre vers des activités durables. Par exemple, la croissance de la consommation des produits biologiques montre une certaine prise de conscience des consommateurs pour les enjeux de protection de la santé et de la biodiversité.

Pour parvenir à mettre en œuvre ces objectifs certains points d’amélioration ont été mis en exergue : permettre la facilitation de l’innovation, de lier des partenariats (secteur public, entreprises, investisseurs) et de connecter les différentes échelles (locale, nationale, européenne et mondiale).

C’est notamment ce que met en œuvre Green Cross France et Territoires en promouvant la résilience des territoires tout en travaillant avec différents acteurs aussi bien de la sphère publique que privée.

______________________

2019-10-07 10.30.34

 

photo conf famille royale (1)

 

 

Nolwenn Jouquand

Nolwenn rejoint l’équipe de Green Cross France et Territoires en alternance en tant que chargée de mission, dans le cadre de son Master 2 Stratégie et Décision publique et politique.

photo nolwennAprès avoir suivi deux années de classe préparatoire littéraire au lycée Ernest Renan de Saint-Brieuc, elle intègre l’Institut Supérieur du Management Public et Politique (ISMaPP) en licence 3 à Paris afin de s’orienter vers les relations publiques. Particulièrement intéressée par la sphère associative, elle suit des périodes d’immersion professionnelle autour des thématiques de la jeunesse et de l’éducation. Son programme d’études la conduit à mener, lors d’un séminaire de recherche appliquée, une étude sur l’Économie sociale et solidaire. Souhaitant travailler pour les générations futures, elle porte son intérêt pour le développement durable ce qui la conduit à orienter son parcours professionnel vers la protection de l’environnement. En parallèle, elle s’ouvre vers l’international par le biais de séjours linguistiques en Espagne, Irlande et au Canada.

Conseil d’Administration

Lors de son Conseil d’Administration du 15 octobre 2018, Green Cross France et Territoires a élu son nouveau Conseil d’Administration, comme suit :

Membres du Conseil d’Administration :
Toutes nos félicitations aux nouveaux conseillers, et nos remerciements aux conseils sortant pour la qualité du travail effectué ! 

Jean-Michel Cousteau – Président

10

Jean Michel Cousteau a effectué sa première plongée dès l’âge de 7 ans. Tout en étudiant l’architecture, il été pendant 20 ans vice-président de la société de son père tout en sillonnant les mers avec sa famille. Puis, il a commencé à produire des films environnementaux.

En 1999, Jean Michel a fondé l’Ocean Futures Society, une organisation dédiée à la protection des lieux marins et à l’éducation, qui réalise des programmes éducatifs, mène des recherches et établit une politique éthique de conservation de l’environnement.

Jean Michel Cousteau a réalisé un documentaire relatant le déversement de pétrole dans le Golfe du Mexique en 2010 et durant lequel 11 travailleurs trouvèrent la mort à la suite de l’explosion du Deepwater Horizon, une plateforme pétrolière située à une soixantaine de kilomètres des côtes de Louisiane.

 

Début 2012, Jean-Michel nous parle de son engagement pour Green Cross dans une courte vidéo :
Voeux de Jean-Michel Cousteau – Green Cross France et Territoires from GCFT on Vimeo.

Une entrevue en anglais :

Air, Climat, Energie: défis et opportunités pour une métropole portuaire et maritime

Le 6 juin 2019, à Marseille, Green Cross a organisé et animé un atelier de travail “Air, Climat, Energie” où les principales parties prenantes du maritime et du littoral se sont mobilisés pour partager leurs opportunités et plans d’actions pour accélérer la transformation écologique des métropoles portuaires et maritimes. La synthèse des travaux est désormais disponible en téléchargement gratuit, c’est notre Respir’Action “Air, Climat, Energie: défis et opportunités pour une métropole portuaire et maritime”.

Ces Respir’Actions font suite aux Co-Inspirations du 22 janvier à Dunkerque, lors des Assises de l’Energie et de l’Environnement, et qui restent également disponibles en libre téléchargement ici

Anne-Catherine Trépagne

De formation ingénieure Centrale Lyon, l’expérience d’Anne-Catherine Trépagne s’est construite principalement dans le secteur du luxe et plus précisément dans la Anne Catherine Trepagneproduction d’articles de haut de gamme avec une exigence qualité forte.

Orientée résultats, elle associe d’une part une solide base en Supply Chain et en management du changement, et d’autre part une expertise en HSE (Hygiène & Sécurité des conditions de travail, Environnement) avec une réelle compréhension des enjeux de Développement Durable.

Avec une forte capacité d’analyse, et une grande facilité à aborder de nouveaux domaines, elle s’adapte rapidement à des situations nouvelles. Experte dans l’animation en réseau, elle prend un réel plaisir à mobiliser des équipes transversales pluridisciplinaires.

Août 16

Ocean Impact & Me et sortie du plastique à usage unique

Green Cross lançait le 8 juin dernier le mouvement Ocean Impact & Me (www.oceanimpact.me). Il s’agit d’une initiative Green Cross France et Territ20190608oires, initiée en 2019 dans le cadre de son programme mondial « Climat : Objectif Ocean », référencé par les Nations-Unies au titre des Objectifs de Développement Durable (ODD / SDG) :

  • Travail décent et croissance économique (8),
  • Industrie, innovation et infrastructure (9),
  • Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques (13),
  • Vie aquatique (14).

Pour en identifier les porteurs, un T-shirt a été spécialement créé et dévoilé à Marseille le 8 juin 2019. Créé par IngridB, artiste peintre, ce tee-shirt n’est pas comme les autres, il est en coton recyclé, fabriqué en France par un atelier de confection solidaire. Il est beau, bon et durable ! Soslo reversera 8€ par tee-shirt vendu à GCFT. Pour avoir le votre, c’est par ici : https://bit.ly/31kLs31

Début juillet, dans une tribune publiée sur le site du JDD, 34 députés et six ONG, dont Green Cross, ont alerté sur la pollution plastique que génère chaque année le Tour de France sur les routes françaises, et demandent un Tour de France et plus généralement des événements publics sans gadgets plastiques, ni plastique jetable. Sur le seul Tour de France, ce sont ainsi 18 millions de goodies qui sont distribués et jetés dans la nature,

Autour du rapport “Stop au Plastique” en mars 2019, le député François-Michel Lambert, signataire, appelle en particulier les organisateurs et partenaires de La Grande Boucle à bannir les “goodies”. Green Cross soutient et relaie ce message, qui s’inscrit parfaitement dans son initiative Ocean Impact & Me. Désormais que le Tour de France 2019 est fini, il est grand temps de préparer une l’édition 2020 vraiment plus écologique et engagée, notamment sur la fin du plastique jetable à usage unique sur le Tour, et sur la limitation des pollutions engendrées par la caravane du Tour.

Et, plus généralement, nous sommes très mobilisés actuellement en accélération de la sortie du plastique à usage unique, et en accompagnement de ceux qui s’engagent pour une économie circulaire et sans plastique jetable.

Pour en savoir plus: https://www.lci.fr/autres-sports/tour-de-france-2019-34-deputes-et-6-ong-denoncent-la-pollution-publicitaire-et-les-18-millions-de-goodies-distribues-2125679.html

Mobilisation pour l’Arctique auprès des décideurs internationaux

Carmignac9Green Cross diffusera en amont du G7 Biarritz, puis du UN Climate Summit, 7 propositions concrètes, rédigées suite à la collaboration avec le Prix Carmignac du Photojournalisme lors de sa 9ème édition, pour mieux protéger l’Arctique afin de nous préserver nous-même.

N’hésitez pas à diffuser ces propositions auprès de vos relais et contacts intéressés pour les soutenir et les mettre en débat, en vue d’un large soutien institutionnel et de la société civile, en amont des présentations officielles.

Les propositions sont disponibles ICI en français et en anglais.

Nous avons également le plaisir de vous informer que le 10ème prix, dont le contenu sera dévoilé à la rentrée, portera sur le thème de l’Amazonie, et que l’appel à candidature pour le 11ème prix, sur le Congo, est en cours: https://www.fondationcarmignac.com/en/project/democratic-republic-of-congo/