Rencontre la Tribune : Forum City Life – Les 26 et 27 novembre 2019

Le Forum City Life porté par la Tribune prend possession de l’Hôtel de ville de Paris les 26 et 27 novembre pour une réflexion sur la thématique de la smart city et plus particulièrement sur le thème : « Bougeons la ville. Quelles mobilités demain ? » Green Cross apporte son soutien à cet événement.  La thématique des mobilités questionne de nombreux sujets que ce soit les nouveaux modes de déplacement, l’expérience des usagers, la transformation des modes de vie, de travail et de consommation. L’ensemble de ces mutations interrogent l’empreinte environnementale de ces futures mobilités et font de la mobilité une thématique centrale de la transition écologique.

Modalité :
Forum City Life
Les 26 et 27 novembre 2019
Hôtel de Ville
40 Rue du Louvre 75001 PARIS

forum city life (2)

Festival des Possibles à Sens – Le 16 novembre 2019

Le Festival des Possibles est un festival de cinéma d’environnement. Il a pour vocation de mettre en images des solutions écologiques. Il s’interroge à plusieurs thématiques comme la préservation de la biodiversité qu’elle soit exceptionnelle ou ordinaire, le climat, la réduction des émissions ou l’adaptation au dérèglement. Il se penche également à la bonne gestion de l’eau, des sols, de l’air, à la santé environnementale, à l’économie circulaire et aux océans, à la terre et à la biosphère. L’objectif de ce festival est d’allier culture et protection de l’environnement afin de trouver des solutions pour une transition écologique réussie.

Les festival des possibles (2)Cet événement organisé le 16 novembre 2019 à Sens a pour programme la projection des films, sélectionnés ou nominés qui sera suivie par des échanges et des débats sur les solutions apportées et envisagées par ces longs ou courts métrages. Cette journée se terminera par la remise de plusieurs prix (prix des collectivités locales, des entreprises, de l’agriculture, de la meilleure réalisation, du public…) dont la présidente est cette année Audrey Pulvar, journaliste.  Camille Fernez représentera Green Cross France et Territoires lors de l’événement et participera également au jury.

Modalités :
CINÉMAS CONFLUENCES
Zone commerciale Sens sud – Champbertrand
89100 SENS

Evénement : Les Hippocampes du Golfe du Morbihan à Vannes le 7 novembre – “Comment voyager avec l’eau ?”

L’Office du tourisme communautaire de Vannes organise chaque année un événement intitulé « Les Hippocampes du Golfe du Morbihan ». Ce temps d’échange permet de s’intéresser aux enjeux touristiques, économiques, écologiques et sociaux qui touchent le Golfe du Morbihan, un territoire entre terre et mer.

Cette année la thématique de l’eau s’articule autour du thème suivant « Comment voyager avec l’eau ? » et interroge le rapport entre tourisme et protection de l’environnement. L’eau est en effet source de richesses, aussi bien sociale, culturelle, écologique qu’économique. Ainsi Comment parvenir à faire du Golfe du Morbihan une destination unique et valoriser de façon responsable cette ressource aquatique sur cette destination ? Et quels sont les enjeux environnementaux, touristiques, économiques et sociaux liés à l’eau ? L’Objectif de cette rencontre est de parvenir à déterminer une certaine harmonie entre l’eau et le tourisme durable, ce que tenteront de faire Jean-Michel Cousteau, Président de Green Cross France et Territoire ainsi que Nicolas Imbert, Directeur exécutif.

« Mobiliser, fédérer, agir pour protéger les océans et penser un tourisme respectueux des cultures locales et de l’environnement »
Jean-Michel Cousteau, Président de Green Cross France et Territoire

Modalités :

Evénement Les Hippocampes du Golfe du Morbihan – « Comment voyager avec l’eau ? »
Jeudi 7 novembre 2019 de 9h30 à 17h30
Amphithéâtre de l’Université de Bretagne Sud (UBS)
Campus Tohannic (Amphi 500)
Rue André Lwoff
56000 VANNES

Journée gratuite sur inscription

LOGO BD GMVTLOGO_LES_HIPPOCAMPES_GENERIQUE_SRVB

 

 

Oct 16

Les événements à venir :

porquerollesDu 15 au 17 Octobre : Green Cross France et Territoires sera présent à partir du 15 octobre à la conférence annuelle du programme international Small Island Organisation (SMILO). Ce programme accompagne les petites îles de moins de 150 km² vers une transition durable. Faites de particularités et fragiles, elles sont pleinement touchées par le changement climatique. En effet, elles connaissent des richesses biologiques importantes qui subissent des pressions fortes de la part des activités humaines.
©SMILO

Du 25 au 27 Octobre : Assemblée Générale de Green Cross International : Green Cross est une organisation non gouvernementale créée à la suite du Sommet de Rio en 1993 par M. Gorbatchev dont l’objectif est de bâtir une organisation semblable à celle de la « Croix Rouge », qui aurait pour ambition la protection de l’environnement. Convaincu qu’il faille lier plusieurs échelles, une organisation nationale est créée dans 33 pays. En France, c’est Green Cross France et Territoires qui voit le jour. L’Assemblée Générale organisée à Dallas (Etats-Unis) a pour objectif de faire se rencontrer les différents membres de ces organisations nationales éclatés partout dans le monde et de mettre en lumière leur travail dans le but de définir une stratégie de plaidoyer pour une meilleure prise en considération de la protection de l’environnement dans la décision publique à l’échelle internationale.

7 Novembre : Participation de Green Cross France et Territoires à l’événement Les Hippocampes du Golfe du Morbihan organisé par l’Office de tourisme de Vannes. Il permettra d’initier une charte sur le tourisme durable.

Orgas

13 Novembre : Assemblée générale de Green Cross France et Territoires dans les locaux de la Sorbonne à partir de 17h.

15 Novembre : En coopération avec le Multipolar Word Institute, échanges sur les enjeux géopolitiques sur les thématiques d’énergie et transformations urbaines.

Prix Nobel d’économie – Reconnaissance de l’économie du développement – Le 14 octobre 2019

Le prix Nobel d’économie a été décerné à la franco-américaine Esther Duflo et aux américains Michael Kremer et Abhijit Banerjee pour leurs travaux de recherches sur « l’allègement de la pauvreté globale ». Leurs recherches ont permis des avancées importantes dans le champ de l’économie du développement.

Par ce biais, ce prix reconnaît également l’économie inclusive et donne une visibilité à la réflexion par l’étude de cas. Ainsi le développement humain est au cœur de leur travail et permet de nous éclairer sur différents sujets tels que la pauvreté, l’éducation ou la santé.

Ils montrent notamment le lien étroit entre lutte contre la pauvreté et protection de l’environnement.
Pour E. Duflo, c’est en s’attachant à lutter contre la pauvreté que l’on pourra lutter efficacement contre le réchauffement climatique. C’est pourquoi elle préconise de suivre les objectifs de développement durable. Pour elle, l’implication des entreprises commerciales au service des plus modestes permet de lutter plus vite contre la précarité et pour l’environnement.

Oct 16

L’économie circulaire s’attaque au changement climatique

Joel Makower de Green Buzz a souhaité souligner la pertinence d’un rapport sur l’économie circulaire présenté lors de la semaine du climat (climate week).

Le rapport issu de la Fondation Ellen MacArthur en partenariat avec Material Economics, intitulé « Comment l’économie circulaire s’attaque-t-elle au changement climatique ? » , (« Completing the Picture : How the circular economy takles climate change ») montre que l’économie circulaire est trop peu exploitée pour limiter les impacts du changement climatique bien qu’elle apparaisse comme une solution centrale.

Le passage aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique dans le transport et le bâtit peut compenser seulement 55% des gaz à effet de serre pour respecter le plafond de + 1,5°C fixé par l’Accord de Paris. Pour parvenir à la réduction des autres 45 % , il est nécessaire de redessiner et repenser la gestion des terres et des ressources afin de réussir à tout produire sur un même territoire et donc se mouvoir vers une économie circulaire.

Le rapport montre que si l’on applique les principes de l’économie circulaire pour ces 5 productions : aluminium, ciment, acier, plastique et agriculture, cela a un impact important sur l’élimination des émissions substantielles et cela permet une meilleure résilience des territoires.

Dans les années à venir, l’économie circulaire va devenir un véritable enjeu dans le cadre du changement climatique car avec l’augmentation de la classe moyenne, principalement dans les pays émergents, la demande de biens et de nourriture (viandes, produits laitiers…) va considérablement augmenter.

L’économie circulaire permet également une meilleure gestion des déchets et pour finir, l’article souligne l’intérêt économique d’une telle transformation.

Oct 16

“Jeunesse et climat” – Festival Atmosphères – Le 12 octobre 2019

photo festival atmosphères 2Green Cross France et Territoires participait samedi 12 octobre 2019 au Festival Atmosphères à Courbevoie.

Ce festival annuel reliant cinéma et sciences fait participer des acteurs de la société civile (citoyens, associations, artistes et scientifiques) afin de questionner le monde et de trouver des solutions sur des thématiques de développement durable.

Pour cette 9 ème édition, Nicolas Imbert, Directeur exécutif de GCFT, a pris part à la table ronde « Jeunesse et Climat » présentée à la suite de la projection en avant-première du film « Les enfants du vide » de C. Oberdorff et a pu souligner l’importance et l’urgence d’agir pour le climat. Son intervention faisait suite à celle d’un jeune exilé, David, né au Congo au cœur de la région des Grands Lacs et de la guerre autour du coltan et du cobalt.

Ensemble vers un futur durable – Echanges France / Danemark sur les Objectifs du Développement Durable – 7 octobre 2019

Nicolas Imbert, Directeur exécutif de Green Cross France et Territoires était présent en tant que co-modérateur avec Finn Mortensen de State of Green, à la conférence « Together for a sustainable future» organisée dans le cadre de la visite de la famille royale danoise en France.

En présence du ministre des Affaires Étrangères danois, Jeppe Kofod, cette conférence avait pour ambition d’échanger sur l’appropriation par les   entreprises des Objectifs de Développement Durable, tant au Danemark qu’en France, et la manière d’atteindre avec la plus grande efficacité les engagements de l’Agenda 2030.

Les différents représentants d’entreprises ont souligné l’importance des ODDs comme outils de gouvernance d’entreprise et de coopération, et ont souligné que  c’était un excellent cadre pour concilier l’atteinte d’objectifs  partagés de développement humain  et performance économique, mais également un enjeu essentiel pour la performance et la pérennité des entreprises.  Les ODD sont reconnus par les entrepreneurs comme socle solide pour encourager la transition des entreprises vers des activités en accord avec la protection de l’environnement.

Ce travail amorcé par ces chefs d’entreprise est également accompagné d’une vision sociétale et humaniste.   Il s’agit ainsi d’impliquer davantage la société civile dans les transformations actuelles et de mobiliser toutes les strates de la population (entreprises, consommateurs, ONG…) afin de tendre vers des activités durables. Par exemple, la croissance de la consommation des produits biologiques montre une certaine prise de conscience des consommateurs pour les enjeux de protection de la santé et de la biodiversité.

Pour parvenir à mettre en œuvre ces objectifs certains points d’amélioration ont été mis en exergue : permettre la facilitation de l’innovation, de lier des partenariats (secteur public, entreprises, investisseurs) et de connecter les différentes échelles (locale, nationale, européenne et mondiale).

C’est notamment ce que met en œuvre Green Cross France et Territoires en promouvant la résilience des territoires tout en travaillant avec différents acteurs aussi bien de la sphère publique que privée.

______________________

2019-10-07 10.30.34

 

photo conf famille royale (1)

 

 

Nolwenn Jouquand

Nolwenn rejoint l’équipe de Green Cross France et Territoires en alternance en tant que chargée de mission, dans le cadre de son Master 2 Stratégie et Décision publique et politique.

photo nolwennAprès avoir suivi deux années de classe préparatoire littéraire au lycée Ernest Renan de Saint-Brieuc, elle intègre l’Institut Supérieur du Management Public et Politique (ISMaPP) en licence 3 à Paris afin de s’orienter vers les relations publiques. Particulièrement intéressée par la sphère associative, elle suit des périodes d’immersion professionnelle autour des thématiques de la jeunesse et de l’éducation. Son programme d’études la conduit à mener, lors d’un séminaire de recherche appliquée, une étude sur l’Économie sociale et solidaire. Souhaitant travailler pour les générations futures, elle porte son intérêt pour le développement durable ce qui la conduit à orienter son parcours professionnel vers la protection de l’environnement. En parallèle, elle s’ouvre vers l’international par le biais de séjours linguistiques en Espagne, Irlande et au Canada.

Conseil d’Administration

Lors de son Conseil d’Administration du 15 octobre 2018, Green Cross France et Territoires a élu son nouveau Conseil d’Administration, comme suit :

Membres du Conseil d’Administration :
Toutes nos félicitations aux nouveaux conseillers, et nos remerciements aux conseils sortant pour la qualité du travail effectué !