Archives de l’étiquette : paris

Déc 09 2016

Pollution à Paris – Green Cross appelle à la responsabilité des dirigeants du pays hôte de la CoP21

Quelques jours après que se soit tenue la CoP22 qui ré-insistait, dans la continuité de la CoP21, sur les liens entre santé, environnement et climat, Green Cross apporte tout son soutien à la mise en place de la circulation alternée pour limiter les risques sur la santé des parisiens, et appelle à une sortie au plus vite du diesel en ville.

La qualité de l’air dans l’agglomération parisienne appelle à des réactions d’urgence, et de prévention. Nicolas Imbert, directeur de Green Cross France et Territoires, précise « nous sommes exposés depuis mercredi dernier à un pic de pollution aux particules fines très important. C’est le sixième pic de pollution de l’année. Le dispositif législatif prévoit pour ceci une mise en place de la circulation alternée, qui devait arriver dimanche ou lundi. Dans ce contexte, le refus d’agir de la préfecture de police est non seulement incompréhensible, mais de plus inconséquent. C’est la santé des parisiens et des franciliens qui est sacrifiée, alors même que les habitants réclament des réactions à la hauteur de l’urgence ».

Green Cross en appelle à la Ministre de l’Environnement, Présidente de la CoP21, Madame Ségolène Royal, et au premier Ministre Manuel Valls, pour que la loi soit respectée et la circulation alternée mise en place sans délai. Il s’agit non seulement de la santé des parisiens et franciliens, mais également demontrer que la France ne le laissera pas détourner des objectifs climat et environnementaux issus de la CoP21 par quelques intérêts particuliers, sur des questions aussi simples et essentielles que la qualité de l’air et la santé environnementale.

Les mesures visant à rendre aux piétons les voies sur berge contribuent à permettre à la capitale de respirer à nouveau, tout comme le développement des mobilités douces diversifiées. A moyen et long terme, il est également essentiel que la France fasse toute la lumière nécessaire sur les tricheries aux émissions de particules fines et de CO2 qui rendent certains véhicules très répandus en France beaucoup plus émissifs que la loi ne les y autorisent, notamment à froid et en ville. Cette situation doit être clarifiée très vite pour reconquérir une meilleure qualité de l’air.

Vous pourrez retrouver des contenus complémentaires sur la webTV Green Cross: https://vimeo.com/GCFT

Retrouvez également le plateau du Grand Référendum Sud Radio du 9 décembre, avec Nicolas Imbert, sur http://www.sudradio.fr/Podcasts/Le-Grand-Referendum/Pollution-Nous-sommes-nous-reveilles-trop-tard

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/pollution-a-paris-green-cross-appelle-a-la-responsabilite-des-dirigeants-du-pays-hote-de-la-cop21/

Economie circulaire et coopération décentralisée – une belle conférence de lancement

C’était le 27 avril à l’Hotel de Ville de Paris

9791093022161

A l’invitation d’Antoinette Guhl, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’Economie Sociale et Solidaire, de l’innovation sociale et de l’économie circulaire, Green Cross a mis en débat l’ouvrage « économie circulaire et coopération décentralisée: des clés pour agir », disponible depuis ce jour sur le site http://www.desclespouragir.fr

 

 

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Antoinette Guhl adjointe à la Maire, Ville de Paris.

En introduction, Antoinette Guhl a rappelé les engagements de Paris, et la mise en place d’une réelle stratégie de coopération dans l’économie circulaire. Elle a également salué la diversité des actions locales d’économie circulaire, et présenté comment une mise en synergie des initiatives locales et avec les collectivités jumelées pouvait avoir des résultats concrets et opérationnels.

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Jean-Claude Lévy

 

Jean-Claude Lévy a rappelé alors que  l’économie circulaire est un processus graduel, intégratif, applicable à tous les niveaux,  qui s’impose mais qui ne s’impose pas seul. C’est une hypothèse qui s’exprime par le concept tout autant que par l’action. L’économie circulaire est un outil qu’il nous faut apprivoiser, une manière de penser et d’agir pour et sur le territoire, elle ouvre des possibilités extraordinaires pour un processus décisionnel.

 

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Jean-Luc Da Lozzo, Cler-Verts, Nicolas Imbert, Director Green Cross France

Lors de la première table ronde, modérée par Henri Landes, Denis Dangaix a fait part des retours d’expériences de la coopération initiée par l’ARENE avec Dakar – plus qu’un projet d’agro-écologie, de production d’énergie ou de développement local, c’est une coopération effective ayant permis l’apprentissage mutuel entre deux cultures, le développement économique et la rencontre de deux systèmes de gouvernance. Jean-Luc Da Lozzo a alors présenté le retour d’expérience du projet Cler’Verts et la synergie locale créée dans l’agglomération toulousaine entre des producteurs de fermentescibles, des utilisateurs de composts et d’énergie. Chacun peut le faire: la reproduction d’Organic’ Vallée est possible partout en France, et au-delà. Nicolas Imbert, présentant alors les éléments de méthodologie mis en valeurs dans l’ouvrage, rappelle que ces travaux impliquent des choses opérationnelles, réplicables. L’économie circulaire ne se décrète pas, elle se vie, se détecte, s’identifie, s’analyse et se fertilise: le top down ne marche pas en économie circulaire.

Les différentes expériences et contributions démontrent l’imbrication des enjeux sociaux et environnementaux dans l’économie circulaire. La coopération décentralisée y joue un rôle majeur et l’exemple de la coopération entre la région de Dakar et de celle de l’Ile de France menée par l’ARENE IDF en témoigne. Cette collaboration ne peut s’envisager sans une approche au plus près des territoires et des populations.

 

A l’issue de cette table ronde, Corinne Lepage a notamment préciser que beaucoup de choses pouvaient être effectuées, dès maintenant, et ce sans attendre de nouvelles mesures législatives. Ainsi, sur les 100 mesures préconisées dans son rapport sur les acteurs du nouveau monde, remis à Ségolène Royal en 2015, 80 peuvent être mis en place dès maintenant.

La mise en réseau est essentielle, tout comme la transversalité, permettant à chacun de contribuer.

 

Après cette première table ronde, il a été procédé à la remise des prix et au lancement de l’exposition photo: économie circulaire et coopération décentralisée, en présence des lauréats.

Le palmarès a été promulgué:

3ème prix – 3 ex-aequo: Séverine Beaudot, Marie’L, Anita Pouchard Serra

2ème prix – 2 ex-aequo: Maylïs Rebeyrotte et Fred Payet

1er prix: Baudouin Mouanda

Prix spécial du jury: Ania Freindorf

Il a ensuite été procédé au lancement de l’exposition.

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lors de la seconde table ronde, de nombreux échanges passionnés ont eu lieu sur l’importance de l’éducation, de la mobilisation de tous, entreprises, territoires, dirigeants et sociétés civiles. L’échelle pertinente d’une économie circulaire est celle du territoire, de sa population, de son économie et surtout informelle.  Michèle Sabban a ainsi rappelé que les régions était un échelon particulièrement pertinent pour  mettre en place la transition écologique, comme le montre le réseau R20+ créé au lendemain de la Conférence de Copenhague et qui porte le thème de la subsidiarité comme une réponse aux enjeux environnementaux.

Comme l’a rappelé Claire Tutenuit, La question de l’intégration de l’économie circulaire, qui ne soit pas une simple addition de fonctionnalités, sur ou -à la place – d’une économie linéaire pose question. Son acceptation aussi est l’une des clés à déterminer car l’économie circulaire doit s’imposer, certes, mais ne s’impose pas seule – elle est l’apanage d’entreprises, de territoires travaillant ensemble avec des citoyens.

Comment la détecter, comment la définir, comment la financer  à l’échelle territoriale mais aussi dans les politiques de développement dans le cadre de l’aide au développement, constituent autant de points de questionnement auxquels les intervenants ont apporté par leurs expériences des réponses réplicables.

Une réponse au défi de l’intégration de l’économie circulaire réside incontestablement dans l’éducation  tout au long de la vie. L’exemple fourni par l’IPAG Business School de Paris, que Dominique Bonet Fernandes a présenté, montre comment on peut intégrer cet enjeu au cœur de l’apprentissage en croisant les expériences, les domaines, les secteurs, comme en témoigne une étude du business model d’Emmaüs réalisée par des étudiants. Il illustre aussi que insertion, développement durable peuvent signifier rentabilité. C’est d’ailleurs le levier de la rentabilité qui fait intégrer l’économie circulaire dans les business models classiques des entreprises comme  en atteste les exemples d’Etam ou de Paprec.  Les flux offrent des opportunités de circularité mais aussi parfois des limites dues à l’éloignement des entreprises complémentaires. Cela suscite l’émergence de rôles nouveaux pour les entreprises et les collectivités comme le montre le projet Organic’Vallée.

Comme l’a rappelé en conclusion Mohammed Taoufik Adyl, la COP 21 cite l’économie circulaire comme solution et la COP 22 sera le temps des solutions. La problématique de l’eau au Maroc trouve des solutions dans une  démarche locale puis régionale. Ces solutions peut  être répliquées dans d’autres endroits du globe.

Le propre des clés est que celui qui les reçoit se les approprie pour, à son tour, ouvrir des possibilités. C’est en ce sens que l’ouvrage est désormais lancé, et que chacun peut s’en emparer.

Comment se procurer l’ouvrage ? ICI


 

Quelques photographiques complémentaires pour revivre l’événement.

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Antoinette Guhl adjointe à la Maire, Ville de Paris.

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Jean-Claude Lévy

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Dominique Bonet Fernandez, IPAG

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Henri Landes, Energy and Climate Policy Advisor for the President of Assemblée nationale

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Jean-Luc Da Lozzo, Cler-Verts

Jean-Luc Da Lozzo, Cler-Verts

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Nicolas Imbert, Director Green Cross France, Henri Landes, Energy and Climate Policy Advisor for the President of Assemblée nationale

Nicolas Imbert, Henri Landes

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Corinne Dominique Marguerite Lepage, French politician.

Corinne Lepage

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Nicolas Imbert, Director Green Cross France

Beaudouin Mounda

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Nicolas Imbert, Director Green Cross France

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Michèle Sabban, French politician

Michèle Sabban

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Mohammed Taoufik Adyel

Mohammed Taoufik Adyel

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France, Nicolas Imbert, Director Green Cross France

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France

NGO, GCFT, Green Cross France et Territoires, Conference Economie Circulaire, Cooperation Decentralisee, Des cles pour agir, Hotel de Ville, Paris, France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/economie-circulaire-et-cooperation-decentralisee-une-belle-conference-de-lancement/

Déc 12 2015

CoP21: Green Cross salue un accord historique à Paris

Green Cross salue un accord historique à Paris, et remercie l’ensemble des équipes de négociation française, péruvienne et marocaine pour la qualité du travail accompli: http://bit.ly/ParisAgreement20151212

La prochaine étape essentielle sera la signature et l’entrée en vigueur de l’accord, espérée le 22 avril, avec au moins 55 pays signataires représentant 55% des émissions carbone mondiales.

L’adaptation y est présentée d’une manière satisfaisante, la date de 2018 pour la révision des INDC est en ligne avec ce qu’il est possible de faire face à l’urgence climatique, et le texte reconnait le rôle des acteurs non-gouvernementaux, ainsi que la nécessité d’une approche concrète, opérationnelle, sur les teritoires. Ce qui rend très dense le chemin restant à accomplir par les présidences française et marocaine de la CoP pour instancier à Marrakech les engagements de Paris.

On est heureux également de voir disparaître parenthèses et crochets. Cet accord fera date, et permet de sortir de 5 ans d’errements par une réponse concrète, concertée et différenciée à l’urgence climatique. C’est remarquable, ne boudons pas notre joie ce soir.

Nos curseurs par rapport aux 8+1 mots-clés que doivent comporter un accord ambitieux
1 – Rôle des gouvernements locaux                                                

Reconnu dans le titre 5, point 135

2 – Suivi effectif et révision des engagements                                                                     

La feuille de route des INDC est reconnue, avec un point de rencontre en novembre 2016 et une cible 2°C (notons la subtilité d’écriture de l’article 17), et une première revoyure (facilitation dialogue entre parties, pas forcément contraignant mais transparent), en 2018

3 – Pertes et dommages                                               

Les titres 48 à 52 nous indiquent que rien n’est très neuf depuis Varsovie, les progrès seront probablement en annexe.

4 – Approche inclusive sur les territoires                              

Reconnaissance en préambule (donc non contraignant juridiquement) du rôle essentiel de la sécurité alimentaire (mais aucune mention à l’eau), ainsi que de l’océan.
L’article 2 insiste sur résilience et sécurité alimentaire, et en fait un élément important de la lutte contre le dérèglement climatique.

5 – Reconnaissance des savoirs traditionnels                                               
Mentionnée explicitement dans l’article 5, et par ailleurs reconnaissance des savoirs traditionnels comme élément important des démarches d’adaptation sur les territoires.
,
6 – Financement (à l’échelle des territoires)                                        
Le titre 54 confirme l’objectif de 100 milliards, avec un horizon fixé à 2025 et une approche intégrant adaptation et atténuation. L’essentiel des financements relèvera du multilatéralisme, et l’approche de fixer une cible, des modalités d’engagement, des conditions de transparence et de revue est la plus réaliste en droit et de facto.
7 – Accélération de la mise en réseau des solutions                               

Poursuite du LPAA au-delà de Paris, mais beaucoup reste à construire entre Paris et Marrakech.

8 – Droits humains                                            

Le terme « humankind » est expressément employé, dans le préambule, ouvrant la possibilité d’une reconnaissance rapide de la déclaration des droits et devoirs de l’humanite (http://www.humankindrights.org). L’équité intergénérationnelle est également mentionnée

Voici la citation intégrale:

Acknowledging that climate change is a common concern of humankind, Parties should, when taking action to address climate change, respect, promote and consider their respective obligations on human rights, the right to health, the rights of indigenous peoples, local communities, migrants, children, persons with disabilities and people in vulnerable situations and the right to development, as well as gender equality, empowerment of women and intergenerational equity,

+1 Evolution de la gouvernance pour la CoP22                    

L’obtention d’un accord, même si elle fut difficile, est désormais là. Bravo à toutes les délégations et au travail des présidences française, péruvienne et marocaine pour ce succès, qui sera opérationnalisé le 22 avril et à la CoP22 à Marrakech. On se réjouit que la confiance revient dans les négociations inter-nationales, et qu’il est possible de passer de la phase d’enlisement vécue de Copenhague à Paris pour tourner la page et enclencher à Paris une phase de coconstruction – il faudra veiller à la fois à une vision 2050, à une meilleure opérationnalité du système onusien et à des engagements tenus et revus.

____________________________________

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/cop21-green-cross-salue-un-accord-historique-a-paris/

Green Cross – notre agenda CoP21

PENDANT LA COP21 : EVENEMENTS ORGANISES PAR GREEN CROSS OU AVEC SON SUPPORT

  • 1er décembre
    • 12h – 13h : plateau TV dédié à la présentation de la position officielle du Comité 21 sur les négociations. Pavillon du Comité 21, espace Génération Climat, le Bourget
    • Les éléments de compte-rendu de cet événement sont disponibles ICI.
    • 15h – 18h, le Bourget : side-event Chine-Europe, intervention de Nicolas Imbert pour présenter le Texte commun aux côtés des rédacteurs chinois. Présence de l’exposition « Merveilles à Sauvegarder ». Salle 1, espace Génération Climat, le Bourget.
  • 2 décembre, 11h – 12h30, le Bourget : side-event World Summit Climate & Territories (WSCT). A 11h30, présentation de l’atelier Adaptation GCFT / ICC / ICLEI par Dominique Héron et Nicolas Imbert. Salle 4, espace Génération Climat, le Bourget
  • 3 décembre, 13h – 14h30, le Bourget : side-event Green Cross France et Territoires «Réparer et protéger l’océan pour s’assurer un climat serein et une humanité préservée, ParisClimat2015 – Objectif OCEAN ». Salle 1, espace Génération Climat, le Bourget
  • 4 décembre, 15h30 – 17h, Paris : Modération de la table ronde « Les transformations structurelles de l’Afrique » par Nicolas Imbert lors du Land of African Business. Hôtel de l’Industrie, salle Chaptal, Paris Programme En savoir plus
  • 4 décembre,  19h – minuit, Paris : Breakthrough night, la Nuit de l’innovation, Grand Palais, Paris Programme En savoir plus
  • 5 décembre,  13h20 – 14h, Le Bourget : plateau-TV « Eau et océans : comment éviter les scénarios catastrophes du futur à l’heure de la COP21 » pavillon des solutions Comité 21, en partenariat avec le Partenariat Français pour l’Eau
  • 5 décembre,  18h, Paris : Appel pour la solidarité climatique, GERES. Grand Palais, Paris
  • 6 décembre, 16h15-17h, Paris : Agora du Club France « La Charte des droits de l’Humanité » : Présentation par Corinne Lepage et Bettina Laville, Grand Palais, Paris.
  • 6 décembre, 18h, Paris : Projection-débat du film « A la poursuite de l’Endurance » de Bertrand Delapierre, produit par Luc Hardy, Grand Palais, Paris.
  • 6 décembre, 20h, Paris : Projection-débat du film « Nos enfants nous accuseront» de Jean-Paul Jaud. Cinéma Les 7 Parnassiens en présence de Nicolas Imbert. 98, boulevard du Montparnasse, Paris 14e
  • 8 décembre, 17h00 – 19h00, Grand Palais (entrée libre pour tous), Solutions CoP21, Paris: Echanges d’experts sur les solutions issues de la sphère politique, des ONGs et des entreprises face au défi climatique: avec Isabelle Autissier, présidente du WWF France, Corinne Lepage, femme politique et avocate, et Nicolas Imbert, Directeur Général de Green Cross France et Territoires. Illustration à travers le témoignage d’Arjowiggins Graphic. Table-ronde animée par Christine Oberdorff, rédactrice en chef d’Ushuaïa TV. Accès libre pour tous.
  • 9 décembre, 9h00 – 11h, le Bourget, zone bleue (badge UNFCCC requis) : événement autour de la Déclaration des droits et devoirs de l’Humanité, pavillon de la France.
  • 9 décembre, 15h30 – 16h15, Grand Palais (entrée libre pour tous), Solutions CoP21, Paris: Conférence – Agora « Diplomatie et Outremer »,  avec Nicolas Imbert, Luc Laventure, Bettina Laville, Dominique Martin-Ferrari…Accès libre pour tous.
  • 10 décembre, 14h – 17h, Grand Palais (entrée libre pour tous), Solutions CoP21, Paris: Conférence – Agora « Océan et économie circulaire ». Accès libre pour tous.
  • 11 décembre, 17h45 – 19h00, Le Bourget : intervention de Nicolas Imbert lors du débat de Réseau Projection « Les solutions face aux risques climatiques en milieu urbain : expériences ouest-africaines ». Espace Générations Climat, le Bourget. Accès libre pour tous.

 

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/cop21-notre-agenda-de-fin-dannee/

Déc 03 2015

webTV tv.cop21.mobi –> actualisée quotidiennement

 

______________

L2015-11-27 13.50.15a webTV Green Cross est en ligne sur https://vimeo.com/channels/cop21paris

Les thématiques

La transition énergétique, une réalité sur les territoires – Web TV Green Cross 

https://vimeo.com/channels/cop21paris

  • Damien Carême, maire de Grande Synthe
  • Pierre Astruc, secrétaire général de GRTgaz
  • Jean-Yves Leber, créateur de Fenix International
  • Débat animé par Sonia Henry, depuis les locaux de la Française Group

Iles et espaces littoraux, sentinelles du climat

https://vimeo.com/channels/cop21paris

  • Anthony Lecren, ministre de l’environnement et des affaires coutumières, Nouvelle-Calédonie
  • Maina Sage, députée de Polynésie
  • Houria Tazi Sadeq, membre du Conseil National des Droits de l’Homme Marocain,
  • Débat animé par Chloé Nabédian, depuis le pavillon marocain à SolutionsCoP21, au Grand Palais

Entreprendre au féminin pour le climat

https://vimeo.com/channels/cop21paris

  • Christiane Albert, directrice du SICR, fondatrice du cluster CREER, la Réunion
  • Nadège Batou, réalitrice au Congo,
  • Marie-Anne Isler Beguin, signCoP21
  • Dominique Martin Ferrari, WECF
  • Débat animé par Nicolas Imbert, depuis les locaux de la Française Group

Les Chefs d’Etat seront-ils au rendez-vous de la CoP21 ?

Avec des interviews exclusives :

La mobilisation des territoires

L’implication citoyenne à la CoP21  

Protéger les océans pour un climat serein et une humanité préservée

Eau, océan et climat

Retrouvez le plateau TV du Partenariat Français pour l’Eau et de Green Cross sur le compte Youtube du Partenariat Français pour l’Eau :https://www.youtube.com/watch?v=1dnKdL1MpIk&feature=youtu.be

Entreprendre et investir pour le climat

Retrouvez ici-même Michèle Sabban

Michèle Sabban – webTV Green Cross from GCFT on Vimeo.

 

Retrouvez également Sebastian Copeland

Sebastian Copeland – webTV GreenCross from GCFT on Vimeo.

 


Xavier Lépine – webTV Green Cross from GCFT on Vimeo.

 

Delphine Blumereau – webTV Green Cross – tv.cop21.mobi from GCFT on Vimeo.

 

Renaud Prouveur – tv.cop21.mobi from GCFT on Vimeo.

 

 

Pierre Nougué – tv.cop21.info from GCFT on Vimeo.

Yves Mathieu – tv.cop21.mobi from GCFT on Vimeo.
Notre caméra sera également présente demain et les prochains jours, au Bourget et dans le centre de Paris, et ira à la rencontre de tous les impliqués – avec une édition par jour, tous les soirs avant 20h, et des surprises au fil de l’eau – la bande-annonce est ici: https://vimeo.com/147231941

 

Anne Ged – tv.cop21.mobi from GCFT on Vimeo.

Qu’attendre de la COP21 ? Plateau TV au Bourget le 1er décembre 2015.

Thanh-Tam Le – webTV Green Cross from GCFT on Vimeo.

 

La transition énergétique, une réalité sur les territoires – Web TV Green Cross sur vimeo

N’hésitez pas dès maintenant à propager notre webTV sur les réseaux sociaux, à vous abonner et à relayer notre chaîne https://vimeo.com/channels/cop21paris et le site http://tv.cop21.mobi.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/webtv-tv-cop21-mobi-lancement-lundi-30-decembre/

Mar 20 2015

Agenda Green Cross – actualisé en mars 2015

  • 22 mars : journée mondiale de l’eau, sortie de l’édition 2015 de l’Eau: des clés pour agir en français et en anglais – http://gcft.fr/?p=3846
  • 8 avril: petit-déjeuner des Ateliers de la Terre agriculture et transition énergétique avec la participation de Hervé Guyomard, Christiane Lambert, Corinne Lepage, Bruno Rebelle, et Nicolas Imbert – programme et inscription sur http://bit.ly/1EYlukH
  • 9 avril : session de travail ParisClimat2015 : Les propositions de l’économie bleue organisée par GCFT, à l’Agence Spatiale Européenne, Paris – inscriptions sur http://bit.ly/OceanCoP21
  • 9 avril, 18h: table ronde « Entreprise et climats – quels enjeux face à la crise » organisée par Cap CoP21, avec une intervention de Nicolas Imbert – programme et inscriptions sur http://gcft.fr/WP/cap-cop21/
  • 12 au 17 avril : Forum Mondial de l’Eau (en Corée, Daegu-Gyeongbuk). Plaidoyer cycle de l’eau, et présence de Marie-Laure Vercambre, responsable eau, sur place
  • 20 et 21 mai : conférence au CESE sur la mobilisation des entreprises
  • 4 et 5 juin : CopMed 21 à Marseille
  • 8 juin 2015: Journée Mondiale de l’Océan, et conférence internationale ParisClimat2015 : Les propositions de l’économie bleue organisée par GCFT, à l’Agence Spatiale Européenne, Paris
  • 30 Juin au 2er juillet : sommet climat & territoires à Lyon (GCFT en charge avec ICLEI et la Chambre de Commerce Internationale de la thématique adaptation…)

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/agenda-mars-2015/

Sep 21 2014

Marche pour le Climat – photos de la manifestation

Cette Marche pour le Climat du 21 septembre 2014 est un succès mondial…

La Marche pour le Climat est un succès mondial, avec une mobilisation planétaire…Elle a fait descendre dans la rue de nombreuses personnes pour qui c’était la première marche..nous passons désormais le relais à nos collègues de Green Cross USA / Global Green.

Un grand merci à toutes et tous les GreenCrossien(ne)s qui nous ont suivi à Paris, en France et de par le Monde.

Voici un premier aperçu de la manifestation en photos.


Départ de la manifestation

Personnalités et anonymes dans le cortège…beaucoup de jeunes, beaucoup qui défilaient pour la première fois

Intervention sur scène de Catherine Chabaud

Accueil en fanfare parvis de hôtel de ville, noir de monde

Backstage – de gauche à droite: Gilles Boeuf, Nicolas Hulot, Catherine Chabaud, Nicolas Imbert, Valérie-Eve Moreau…et place à la musique avec Patrice

Un grand merci et un beau coup de chapeau à toute l’équipe d’Avaaz – http://peoplesclimate.org/

Vous trouverez également des photos supplémentaires sur http://aniafreindorf.photoshelter.com/gallery/Climate-March-Paris/G0000JAMUoBY.KKA/C0000MBq.xdpgWyU
_________________________

En synthèse:

Vous êtes ce que vous faites –  nous sommes ce que nous faisons a dit Serven Suzuki en 1992 à Rio.Agissons, mobilisons-nous, montrons que nous sommes nombreux et unis. C’est maintenant qu’il faut continuer à définir des règles internationales, régionales, nationales et locales ambitieuses, et les mettre en oeuvre via des projets concrets. Mieux vaut prévenir et agir que guérir – demain il sera trop tard.

A l’invitation de Ban Ki Moon, les dirigeants de la planète se réunissent à l’ONU, à New York, les 23 et 24 septembre. Il est IMPERATIF que cette réunion soit une réussite, pour préparer la 20ème Conférence Climat au Pérou en décembre 2014 et également Paris Climat 2015, et faire en sorte que ces négociations internationales débouchent sur des accords contraignants, précis, efficaces et à la hauteur des enjeux.

Nous nous mobilisons sur 3 enjeux principaux:

  • Obtenir une feuille de route climat impulsée par les Chefs d’Etat dès le 24 septembre 2014, pour obtenir des engagements concrets, ambitieux et légalement contraignants à Lima 2014 et Paris Climat 2015, tant sur la lutte contre le dérèglement climatique que sur l’adaptation,
  • Développer les engagements volontaires et consolider les mobilisations des territoires et des entreprises engagés,
  • Prendre mieux en compte le fait que les forêts et océans en bonne santé contribuent à la lutte contre le développement climatique et améliorer concrètement et rapidement la santé des océans et des forêts.

Lors de la journée du 21 mai, une prise de parole spécifique sur les océans aura lieu, par Catherine Chabaud, ambassadrice de la plateforme Ocean et Climat, que nous avons co-fondé. Vous retrouverez également lors de cette marche nos collègues de Surfrider, Innovations bleues, RespectOcean, Tara Expéditions…

Plus d’infos sur http://www.cop21.mobi

Message vidéo de  Jean-Michel Cousteau sur http://www.vimeo.com/GCFT/2109

JM_Cousteau_21septembre.wmv from GCFT on Vimeo.

 

de nombreuses autres images sur le fil twitter http://www.twitter.com/_GCFT

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/marche-pour-le-climat-photos-de-la-manifestation/

Maker Faire – Green Cross partenaire du festival

Maker Faire, l’événement arrive en France ! Les 21 et 22 juin 2014, Paris accueillera sa première édition au CENTQUATRE-PARIS. Le public pourra ainsi découvrir le phénomène du Maker Mouvement au travers de démonstrations, ateliers et conférences. Les exposants appelés « Makers » sont des inventeurs, créateurs qui partagent la passion de la fabrication sous toutes ses formes  (couture, menuiserie, cuisine, impression 3D, robotique, physique, chimie…).

Green Cross contribuera à une table ronde le dimanche, et sera présent sur place. Cet événement pour tous, est un moment d’échange unique entre les Makers et les visiteurs qui seront incités à participer à différents ateliers, selon la règle d’or : nous sommes tous des Makers ! – pour en savoir plus: http://www.makerfaireparis.com

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/maker-faire-green-cross-partenaire-du-festival/

« EAU: des clés pour agir » édition 2014

B00KAT3NWSNotre livret présente les enjeux de l’eau, précise ce qu’il est possible de faire, et donne des exemples et retours d’expériences concrets d’actions efficaces pour l’environnement, l’économie et la société.

Il est possible de commander et d’adhérer via le bon téléchargeable ici ou en ligne sur http://gcft.fr/WP/eau-des-cles-agir/

Vous trouverez ici le livret et sa page de présentation.

 

vignette_eau

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/eau-des-cles-pour-agir-sortie-de-ledition-2014/

Conférence de Paris sur la Haute Mer – le 11 avril au CESE

[important]Pour signer l’appel du 11 avril: rendez-vous sur http://www.lahautemer.org[/important]

La conférence du 11 avril sur la haute mer a été un franc succès…nous ne manquerons pas de vous communiquer très prochainement les éléments permettant de la revivre.

Pour en savoir plus:

Programme détaillé et informations complémentaires sur http://www.hautemer2013.lecese.fr/

Parce que la Haute mer n’appartient à personne, elle doit être sauvegardée et gérée dans l’intérêt général, comme un « bien commun de l’humanité. Au travers de l’Appel pour la Haute mer, nous nous engageons à mobiliser toutes les forces vives de la société civile, pour pousser nos gouvernements, partenaires économiques et réseaux à obtenir l’ouverture de négociations pour un accord ambitieux à l’Assemblée Générale des Nations Unies de 2014 sur cette question de la Haute Mer.

 

Les actes de la conférences ainsi que différentes interviews des conférenciers seront disponibles également dans les prochaines semaines

 

Votre soutien nous est précieux:

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/hautemer/