Archives de l’étiquette : énergie

Mai 03 2016

Enjeu méthane – faire du déchet fermentescible une source d’énergie : le potentiel de la pyro-gazéification

Faire du déchet une ressource…cet adage de l’économie circulaire prend notamment tout son sens dans les îles, les secteurs en développement et chez les acteurs industriels développant leurs activités d’écologie industrielle.

A la demande de la société Pyrobio, Green Cross a travaillé sur le potentiel et les enjeux d’un procédé de pyro-gazéification à l’échelle d’une entreprise ou d’un territoire producteur de déchet fermentescible et de fibre.

D3_picture1

Le rapport est téléchargeable ICI

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/enjeu-methane-faire-du-dechet-fermentescible-une-source-denergie-le-potentiel-de-la-pyro-gazeification/

Mar 02 2016

Agenda Green Cross – mars 2016

Nous vous donnons rendez-vous prochainement à quelques événements:
  • Le 8 mars à 18h30, Nicolas Imbert participe à une table ronde à la Maison du Japon à Paris, coordonnée par François-Xavier Ménage, sur le thème « Fukushima, 5 ans après« . Renseignements et inscriptions: http://www.mcjp.fr/fr/agenda/fukushima-5-ans-apres-ou-en-est-on,
  • Le 10 mars à 16h30, Nicolas Imbert intervient à une table ronde avec Christian de Perthuis et Jacques Degroote organisée par la Société des Ingénieurs du Pétrole, sur le thème « Après COP21, entre opportunités et renoncements?« .Inscriptions et renseignements ICI.
  • Du 11 au 13 avril, Green Cross sera présent à la Conférence Oceania 22, en Nouvelle-Calédonie, et appelle dès maintenant à la solidarité avec le peuple Fidjien, premier à ratifier l’accord de Paris et durement touché par un cyclone de catégorie 5: bit.ly/1QfgSxK  – l’occasion également de revoir les impacts dramatiques du cyclone PAM au Vanuatu, il y a un an: https://vimeo.com/143362136
  • Réservez d’ores et déjà la date du 13 mai pour entendre parlez dès maintenant d’Odyssea 3D, une page majeure dans la sensibilisation aux océans, en 3D et focalisée sur la base de la vie océanique, 60 ans après la Palme d’Or et l’Oscar du Monde du Silence. Jean-Michel Cousteau en est le réalisateur, François Mantello le producteur. Bande-annonce disponible sur le site de crowdfunding du film: http://bit.ly/jAimeOdyssea3D
  • Et nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous à Paris, le 8 juin 2016, pour écrire une nouvelle page de Climat – Objectif OCEAN: http://ocean.cop22.mobi

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/agenda-green-cross-mars-2016/

Fév 24 2016

Fukushima, 5 ans après – conférence-débat le 8 mars

FUKUSHIMA, 5 ANS APRÈS, OÙ EN EST-ON ?

フクシマから5年

CE DÉBAT EST ORGANISÉ PAR L’ASSOCIATION DE PRESSE FRANCE-JAPON.

Le président de l’APFJ, François-Xavier Ménage, auteur de l’ouvrage « Fukushima, le poison coule toujours » (Flammarion) a réuni les intervenants suivants :

Kenichi Watanabe, réalisateur, spécialiste de Fukushima, Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross et Thierry Charles, directeur de la sureté à l’IRSN (Institut de Radioprotection et de sureté nucléaire).

Réservation obligatoire :

• apfj@orange.fr
• 06 14 93 40 75 / 01 44 37 95 39

Durée : 1h30

Pour en savoir plus: http://www.mcjp.fr/fr/agenda/fukushima-5-ans-apres-ou-en-est-on

C’est également l’occasion de revoir la vidéo effectuée lors de la venue de Naoto Kan à Paris, à l’invitation de Green Cross: http://gcft.fr/WP/conference-fukushima-du-24-fevrier-premiers-elements-de-synthese/

(c) Ania Freindorf - Green Cross France et Territoires

(c) Ania Freindorf – Green Cross France et Territoires

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/fukushima-5-ans-apres-conference-debat-le-8-mars/

Green Cross aux Assises Européennes de la Transition Énergétique à Dunkerque

Mardi 26 janvier 2016, au Kursaal à Dunkerque, Nicolas Imbert intervenait au cours de la plénière d’ouverture au sein de la session perspective : l’après COP21.

Gilles Berhault, Président du Comité 21 a introduit la session en saluant l’engagement de la société civile pendant la COP21, que ce soit au Bourget, à Montreuil, au Grand Palais ou au CentQuatre, les citoyens ont signalé aux politiques qu’ils étaient prêts pour l’action.

 

WP_20160126_11_12_11_Pro2

Le Dr Kamel Ben Naceur, de l’Agence Internationale de l’énergie, a rappelé qu’un découplage entre émissions de CO2 et croissance économique était désormais constaté. Il imagine un pic des émissions mondiales de gaz à effet de serre d’ici cinq ans au plus tard grâce à la percée des énergies renouvelables dont le prix baisse de façon continue, le cout du photovoltaïque a chuté de 60% depuis 2009, celui de l’éolien terrestre de 40%. Il rappelle que l’’objectif des 2°C, voire des 1,5°C, ne pourra être atteint que si un effort considérable est fait en faveur de l’efficacité énergétique.

Célia Blauel, adjointe à la mairie de Paris en charge des problématiques environnementales, a tenu à mettre en avant l’intérêt des questions sociales au sein de la transition énergétique. Le chemin nous amenant à la COP22 doit permettre de ressouder les liens inter-territoriaux. Elle souhaite que l’Etat donne les moyens politiques et financiers aux collectivités permettant d’accélérer la transition.

Lucie Guillet, membre de l’équipe interministérielle pour la plan d’action Lima to Paris action plan, souligne la vraie réussite que constitue l’accord de Paris avec les contributions nationales de 187 pays. L’un des éléments majeurs de l’accord, est, à son sens, la sanctuarisation d’un mécanisme dynamique permettant de revoir les engagements à la hausse tous les cinq ans avec de surcroît l’obligation de faire un bilan sur les efforts réalisés.

Yves Marignac, porte-parole de l’association négaWatt a souligné la nouvelle désirabilité du scénario négaWatt de transition énergétique suite à l’accord de Paris. Il faut supprimer les trop nombreux gaspillages encore observés dans les pays du Nord pour libérer l’accès à des consommations vitales au Sud. La sobriété et l’efficacité énergétiques sont au centre des enjeux et doivent se décliner rapidement sur les territoires, la chasse au gaspillage d’électricité dans les bâtiments tertiaires notamment doit se généraliser. A plus long terme il faudra repenser la façon de se déplacer, les transports sont le secteur encore aujourd’hui le plus dépendant aux énergies fossiles.

WP_20160126_11_38_51_Pro2

Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross France et Territoires note l’importance de l’accord de Paris. Après une longue période d’incantation, nous avons tourné une page vers une action globale. Les INDCS, contributions soumises par les pays, ont été une avancée significative. Nicolas Imbert attire notre attention sur la contribution d’un pays comme le Rwanda qui après la guerre a su se montrer résilient, à la fois dans ses politiques urbaines mais aussi par des mesures appliquées avant certains pays occidentaux telles que l’interdiction des sacs plastiques. Il insiste sur l’effet levier que l’efficacité énergétique peut avoir sur les territoires, en Nouvelle Calédonie par exemple, où la mise en place d’un éclairage public à LED a contribué à rendre obsolète le projet de nouvelle centrale électrique à charbon.

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/green-cross-aux-assises-europeennes-de-la-transition-energetique-a-dunkerque/

Quelle transition énergétique voulons-nous ? le 4 novembre à l’IPAG, Paris, 18h45

25 jours avant ParisClimat2015, quel avenir énergétique construire, pour ébaucher des perspectives économiquement sereines, résilientes, écologiquement responsables et qui permettent et accélèrent la transition écologique des territoires.

La récente publication de la note ADEME 100% renouvelables en 2050 rend encore plus visible désormais la construction d’un avenir énergétique en 4D: déconcentré, décarboné, diversifié démocratique.

C’est pourquoi Green Cross et l’IPAG co-organisent une conférence, à Paris, 4 semaines avant l’ouverture de ParisClimat2015.  La conférence se déroulera le 4 novembre de 18h45 à 20h45, dans les locaux parisiens de l’IPAG (184 boulevard Saint-Germain, 75 007 Paris).

3 temps dans le débat:

  • Les « acteurs du nouveau monde ». Comment la France s’empare de la transition écologique de l’économie pour en faire un élan d’entrepreneuriat et d’innovation.
  • Gouvernance énergétique, transition écologique. Les enjeux et les réponses des territoires
  • Retours d’expérience, enjeux d’innovation et de transition

 

Nous aurons le témoignage exceptionnel de Josias Gasser, conseiller National Suisse (Grisons) et vice-président du groupe parlementaire Suisse pour la transition énergétique.

 

Parmi les débattants:

  • Corinne Lepage, auteur du rapport ADNMonde sur les entrepreneurs du Nouveau Monde et la Transition Ecologique, pour la Ministre Ségolène Royal,
  • Pierre Astruc, secrétaire général de GRTGaz,
  • Robert Bell, économiste,
  • Guillaume Bigot, directeur général de l’IPAG,
  • François-Michel Lambert, président de l’Institut de l’Economie Circulaire,
  • Yves Marignac, directeur de WISE-Paris
  • Claire Roumet, directrice générale d’Energies Cités.

Pensez à vous inscrire dès maintenant sur http://www.eventbrite.com/e/billets-transition-energetique-quelles-perspectives-4-semaines-avant-la-cop21-19224258274?aff=affiliate1

Entrée gratuite sur inscription préalable, pièce d’identité exigée à l’entrée.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/quelle-transition-energetique-voulons-nous-le-4-novembre-a-lipag-paris-18h45/

Revue de presse hebdo #11

Veuillez trouver ci-après la revue de presse de Green Cross France et Territoires couvrant la période du 21 au 31 juillet 2015.

Revue de presse #11

Bonne lecture et bel été

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/revue-de-presse-hebdo-11/

Revue de presse hebdo #10

Veuillez trouver ci-après la revue de presse de Green Cross France et Territoires couvrant la période du 10 au 20 juillet 2015.

Revue de presse #10

Bonne lecture

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/revue-de-presse-hebdo-10/

Revue de presse hebdo GCFT #5

Veuillez trouver ci-après la revue de presse de Green Cross France et Territoires couvrant la période du 23 mai au 5 juin 2015.

Revue de presse #5

Bonne lecture

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/revue-de-presse-hebdo-gcft-5/

Revue de presse hebdo GCFT #4

Veuillez trouver ci-après la revue de presse de Green Cross France et Territoires couvrant la période du 8 au 22 mai 2015.

Revue de presse #4

Bonne lecture

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/revue-de-presse-hebdo-gcft-4/

OFFRE DE STAGE: chargé(e) de mission économie circulaire, énergie, transition des territoires

L’économie circulaire, la transition écologique des territoires, l’énergie vous passionnent ? 

Vous êtes étudiant(e) d’une école d’ingénieur ou de commerce, en dernière année ou en année de césure ?

Alors ce stage est fait pour vous:

 

Nous proposons un stage d’une durée de 6 mois, à débuter en septembre 2015. Le stage fera l’objet d’une indemnisation, à négocier selon profil. Le lieu de travail est à Levallois (à 5 minutes des lignes 1 et 3).

Le stage est structuré autour de 4 activités principales :

  • Le support aux activités de Green Cross, sur les domaines de l’économie circulaire, de la transition des territoires et de l’énergie,
  • Une contribution au suivi, à l’animation et à la synthèse des groupes de travail multi-acteurs de Green Cross sur le sujet (économie circulaire littorale, îles pionnières de la transition énergétique et écologique, économie circulaire et énergie, ville durable…)
  • La préparation d’outils et de moyens de support de communication et de vulgarisation pour rendre l’économie circulaire accessible au plus grand nombre – des compétences en infographie ou vidéo seront particulièrement appréciées.
  • Une veille technologique, scientifique et économique sur le sujet et la réalisation de documents de synthèse et de suivi des meilleures pratiques mondiales sur le sujet.

Le / la candidat(e) idéal(e)possède un excellent relationnel et une très bonne compréhension des enjeux environnementaux et sociaux. Il/elle sera en communication régulière avec des interlocuteurs de haut niveau au sein des entreprises, des institutions et des médias, sur des enjeux de gouvernance. La maîtrise du français et de l’anglais est requise, des capacités de communication en espagnol seront un plus.

Une première expérience ou un stage réussi en lien avec l’économie circulaire est un plus.

Envoyez vos candidatures dès que possible. La date limite de réception des candidatures est fixée au 30 juin 2015. Il est demandé aux candidats de préciser avec attention leurs dates de disponibilités possibles et souhaitées (si différentes).

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/stage-eco-circulaire/

Articles plus anciens «