Archives de l’étiquette : Climat

Défense, Dissuasion et Climat – Quelles évolutions dans un monde qui change ?

Dans un article récent donné à DirectMatin (http://bit.ly/MGDirectMatin), Mikhaïl Gorbatchev précise sa pensée et indique que, face à l’évolution des profils de conflits, il est nécessaire de changer de regard sur le monde, et en particulier sur la doctrine militaire, ce qui peut ouvrir un nouveau chapitre dans le désarmement global et la doctrine nucléaire…ou pas.

L’objectif de ce colloque est de montrer l’évolution des menaces et profils de conflits, à l’aune des changements climatiques et de leurs conséquences (sécurité alimentaire, migrations, ressources…), de questionner l’opportunité d’une sortie progressive des armements nucléaires (à l’heure ou un processus de création d’un traité d’interdiction des armes nucléaires est lancé à l’ONU) avec gestion raisonnée de la fin de vie de l’existant, dans la dynamique progressive de la ratification de l’accord de Paris et des nouvelles élections US / France.

https-cdn.evbuc.comimages284518621383696183481original

Notre objectif n’est pas d’avoir un forum environnemental de plus, mais plutôt un forum de stratégie, défense, sécurité, à un niveau de gouvernance national et international.

Parmi les premiers orateurs confirmés: Emmanuel Dupuy, Nicolas Hulot, Corinne Lepage, Général Bernard Norlain, Gilles Pennequin, Paul Quilès…nous aurons également un représentant de la CoP22, et un(e) représentant de la Polynésie française.

Le colloque sera structuré en deux tables rondes :

  • Défense et climat : quels liens ?
  • Dissuasion et arme nucléaire : comment s’adapter à un monde qui change ?

N’hésitez pas à réserver vos places dès maintenant, l’inscription préalable est obligatoire pour participer à ce colloque sur invitation.

Réservations, informations et inscriptions:  http://bit.ly/13MarsDefenseClimat

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/defense/

Alimentation et agriculture: les filières qui marchent: colloque le 28 février, 17h30, Paris

A l’occasion du Salon de l’Agriculture, Green Cross vous propose de mettre fin au pessimisme ambiant, et de mettre en avant les filières qui s’organisent, se développent ou qui émergent pour une alimentation plus respectueuse de l’humain, des écosystèmes et du climat.

Flip_conference

Au coeur du produit, nous mettrons en avant des filières qui aujourd’hui sont de belles réussites économiques avec des leaders mondiaux, des filières existantes qui se réinventent ou ajustent leurs modèles pour être plus durables, et des filières émergentes qui construisent de nouveaux modèles économiques ou de territoires.

Le colloque, qui se déroulera au Groupe la Française, 128 bd Raspail, 75 006 Paris, le 28 février de 17h30 à 21h, sera un temps d’échange et de débat accessible à tous, sur inscription préalable uniquement, pour découvrir et mieux connaître ces nouveaux modèles, mais également débattre sur leur mise en place.

Parmi les premiers participants confirmés: Christophe Chateau, Bonduelle, Arnaud Daguin, consultant en bien-manger, Sophie Le Bouleise-Mise, commissaire générale à la gastronomie, Audrey Trevisiol, ADEME…

Le colloque sera également l’occasion de découvrir, en avant-première:

  • La brochure « Agriculture en transition – Les filières en marche » que l’ADEME publie lors du Salon de l’Agriculture,
    Ainsi que la publication « Elevage allaitant bovin français et climat », issue d’une démarche de concertation menée entre l’interprofession bovine (INTERBEV) et 4 ONGs environnementales (Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement, Green Cross, WWF).

Événement gratuit, ouvert à tous sur invitation. Inscription gratuite obligatoire sur http://bit.ly/28fevAlim

Page facebook de l’événement: https://www.facebook.com/events/107565466430089

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/agriculture-en-transition-les-filieres-qui-reussissent-colloque-le-28-fevrier-17h30-paris/

Jan 10 2017

Conférence avec la participation de Nicolas Imbert – LE RÔLE DES FEMMES FACE AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Quel est le rôle des femmes face au changement climatique ? Premières victimes du dérèglement climatique et des catastrophes naturelles, car plus vulnérables, les femmes sont de réelles actrices dans la lutte contre le réchauffement climatique et mettent en place des projets favorisant le développement durable. Suite à la COP 21 et aux Accords de Paris, la Fondation Jean-Jaurès poursuit sa mobilisation, avec une conférence publique qui a pour objectif de mettre en lumière le rôle des femmes dans l’élaboration et la mise en œuvre de projets dans ce domaine au niveau local, national et international.

Intervenant-e-s :

  • Hélène Conway-Mouret, sénatrice des Français établis hors de France et directrice du secteur international de la Fondation,
  • Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross France,
  • Yveline Nicolas, directrice au sein de l’association féministe Adéquations qui travaille sur les questions de genre et de développement durable,
  • Michèle Sabban, présidente du R20.

Modération : Cyrielle Hariel, journaliste, spécialiste des questions environnementales, chroniqueuse à Ushuaïa TV.

Inscriptions en ligne sur https://arc.novagouv.fr/form_dev/4f23bc9cd7f0b42ebc92a410b58c2ef8/#/formulaire/

Renseignements:

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/conference-avec-la-participation-de-nicolas-imbert-le-role-des-femmes-face-au-changement-climatique/

Cop22: Green Cross publie sa synthèse, et lance sa feuille de route 2017

Sitôt la CoP22 terminée, le contexte sur nos territoires nous rappelle l’urgence d’une transition écologique à la hauteur des enjeux.

Afin de figer les travaux effectués en commun, vous trouverez notre première ébauche de synthèse de la CoP22, en cliquant sur le lien suivant: http://bit.ly/CoP22brief

img_0528Voici quelques-unes de nos priorités pour 2017:

  • 2017: stop plastics in the sea, avec des mesures concrètes co-construites entre janvier et mars 2017, annoncées à New-York en juin pour la Journée Mondiale de l’Océan, mises en place dès que possible, et dont il sera rendu compte notamment à la CoP23,
  • la déclaration universelle des droits de l’humanité, qui suivant la fois de ratification gouvernementale impulsée par la reconnaissance des Comores via son président, se propagera dans les instances étatiques tout en continuant à être reconnue sur le terrain, par les collectivités locales, les entreprises et le secteur associatif,
  • la transition écologique des territoires, tant en adaptation qu’en atténuation, avec ses dimensions eau littoral et océan, alimentation et agriculture, ville durable, énergie et économie circulaire, ainsi que les enjeux sur la paix et la coopération.

Vous trouverez également de nombreux contenus issus de la CoP22 sur la webTV Green Cross: https://vimeo.com/GCFT

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/cop22-green-cross-publie-sa-synthese-et-lance-sa-feuille-de-route-2017/

Nov 17 2016

Cop 22: debrief avec le Comité 21 le 21 novembre, Paris, 19 à 21h

Green Cross est aux côtés du Comité 21 pour la CoP 22, et sera à ses côtés pour le débrief de la conférence climat, le lundi 21 novembre 2016 de 19h à 21h, à l’Aérogare des Invalides (Transit – 2, rue Robert Esnault-Pelterie – 75007 Paris). Inscription en ligne sur https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfEbaUx2nWaBuKw2ZiK7KiYG7WsLquIG5BQO_T288tXbpDC2Q/viewform

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/cop-22-debrief-et-focus-sur-les-financements-2-evenements-a-venir/

En 2017, sortons le plastique de l’océan – le 11 novembre à la CoP 22

Rejoignez la conférence organisée par Green Cross et la coalition climat: objectif OCEAN, le 11 novembre à 11h à Marrakech, sur le site de la CoP 22, zone verte, salle Bouregreg.

Ancré au cœur de nos vies, le plastique est désormais présent sur tous les océans. Des pôles à l’équateur, aucune région du globe n’est épargnée. Ces plastiques, qui souvent n’ont passé que quelques minutes entre les mains de leurs utilisateurs, portent atteinte à la vie marine et aux oiseaux, altèrent la qualité des eaux, influencent l’activité planctonique et le climat.

Les résultats récents issus des expéditions marines nous montrent d’une part l’importance des stocks présents sur les différents océans, d’autre part la nocivité pour l’homme et le milieu, principalement issue des additifs que ce plastique contient (métaux lourds, perturbateurs endocriniens…), et l’urgence à agir.

Les solutions sont disponibles: il s’agit d’une part de tarir le gisement par un retour plas rapide et plus massif à l’économie circulaire, en commençant par les sacs plastiques et la vaisselle jetable, d’autre part de mettre en place les innovations technologiques et les modèles économiques pour récupérer les plastiques déjà en mer. 2017 est le moment de mettre en oeuvre ces solutions, par une coopération opérationnelle, à l’échelle des territoires, avec le soutien de toutes les parties prenantes. C’est maintenant que ceci peut être acté.

C’est pourquoi Green Cross et la coalition climat: objectif OCEAN vous convient, le 11 novembre à 11h, à un side-event  dans le cadre de la CoP22, à Marrakech, en zone verte, salle Bouregreg, sur le thème « 2017: sortons les plastiques de l’océan ».

Cette conférence, initiée par une brève présentation du film « Wonders of the Sea » de Jean-Michel Cousteau, prendra la forme de 3 tables rondes:

  • 1ère table ronde – 25 minutes – pourquoi nous avons choisi de nous mobiliser maintenant, de manière complémentaire, pour lutter contre la pollution plastique de l’océan ? 
  • 2ère table ronde –  25 minutes – le rôle des expéditions, prise de conscience, éducation, identification et prototypage de pistes de solution – entre sciences et citoyenneté
  • 3ère table ronde –  25 minutes – comment va-t-on se mettre en mouvement pour  pistes de solution peut-on mettre en place en 2017 – tarir le flux et récupérer le gisement (débat – 3 minutes chacun en réponse à une question, pas de slide)

Parmi les premiers orateurs confirmés: Yvan Bourgnon (The Sea Cleaners), Patrick Deixonne (7ème continent), Bruno Dumontet (Expédition MED), Luc Hardy (Sagax), Dominique Héron (ICC France), François-Michel Lambert (Institut de l’Economie circulaire), Anthony Lecren (Ministre de l’Ecologie de Nouvelle-Calédonie), Corinne Lepage (avocate), Houria Tazi Sadeq (Coalition Marocaine pour l’eau), Bouchta El Moumni (Université Abdelmalek Essaadi), Pierre Victoria (Veolia), Bran Quinquis (délégué interministériel en charge du Climat pour le gouvernement de Polynésie Française), Génération Responsable et le R20+…

Venez nombreux: entrée libre sur le site de la CoP22, zone verte. Renseignements: cop22@gcft.fr 

Il est également possible d’agir pour l’océan et l’économie circulaire en consultant nos ouvrages « Océan: des clés pour agir » et « Economie Circulaire et coopération décentralisée: des clés pour agir », disponibles sur le site www.desclespouragir.fr

Nos autres événements pour la CoP 22

Vous pouvez télécharger ici notre ESSENTIEL DE LA COP22, ainsi que le GUIDE DETAILLLE DE LA COP22,régulièrement actualisés.

Parmi les événements principaux des prochains jours:

  • ce 10 novembre, 17h, conférence en zone verte, espace conférences, salle 7: une économie verte pour des sociétés résilientes, durables et prospères,
  • le 11 novembre de 15h à 16h30, projection du film « A la Poursuite de l’Endurance », de Luc Hardy, suivie d’un débat,
  • le 12 novembre de 14h30 à 18h30, colloque « Guerre, Paix et Climat », à l’Institut Français de Marrakech,
  • le 14 novembre de 16h à 16h45, zone verte, espace territoires, agora Comité 21: économie circulaire et climat: quels enjeux ? Regards croisés.
  • le 15 novembre de 15h à 16h30, zone verte, salle à confirmer: contribution des enseignes de commerce organisé au déploiement des solutions dédiées en Afrique,
  • le 16 novembre de 14h à 15h30, zone verte, salle à confirmer: journée MEDCOP – quels engagements pour la mer et le littoral,
  • le 17 novembre de 13h à 14H30, zone vete, espace conférences, salle 7: Youth on the Move: a new perspective on climate migration.

 

Et, pour suivre la CoP22 en direct:

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/en-2017-sortons-le-plastique-de-locean/

Sep 15 2016

Crises de l’eau, changements climatiques et migration

Les 16 et 17 septembre, Green Cross sera présent au siège du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Marocain, pour un colloque labellisé CoP22, rganisé par notre partenaire l’Alliance Marocaine pour l’Eau, sur le thème

Crises de l’eau, changements climatiques et migration

Découvrez ci-après le programme et la présentation :

alma-fin

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/crises-de-leau-changements-climatiques-et-migration/

Sep 15 2016

UN Climate week & Our OCEAN conference – A.G. Nations-Unies et conférence OUR OCEAN

Version française ci-après
Following the recent announcements and ratification of Paris Agreement, current weeks are key to save the ocean and the climate.
(c) GCFT
With Jean-Michel Cousteau, with the « Climate: OCEAN objectiv » coalition, their 20 engagements, 60 leaders signing from 30 countries and perspective, civil societies are acting.Please find enclosed in preparation of the « Our Ocean » conference, Climate Week and Marrakech CoP22 initiative, the following:

We will be happy to share with you our agenda for Cop22 and beyond, and get back on an individual basis to prepare Marrakech summit

Best regards,

Green Cross team

________________________________

Chers amis et signataires de Climat: objectif OCEAN,

Nous tenons à partager avec vous l’ouverture de la conférence « OUR OCEAN », et le fait que nous avons partagé avec les différentes délégations internationales présentes à OUR OCEAN et à la Climate Week les documents suivants:

Pour information, il existe également une version française du point d’avancement « Climat: Objectif OCEAN », ci-jointe.

Nous allons lancer très prochainement la seconde édition de notre ouvrage « OCEAN: des clés pour agir » (le premier tirage paru en juillet étant déjà victime de son succès), qui sera prêt pour la CoP22, avec 4 pages supplémentaires sur les pôles.
Bien à vous,
L’équipe Green Cross France et Territoires

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/un-climate-week-our-ocean-conference-a-g-nations-unies-et-conference-our-ocean/

Août 04 2016

MEDCoP Tanger Climat: une mobilisation au sommet pour le littoral, l’océan et le climat

Grand succès pour la MEDCOP Climat Tanger 2016 qui a mobilisé tous les réseaux de la Méditerranée sur le climat, et accélère la préparation de la Cop22.

Co-pilotée par le Pr. Bouchra El Moumni et Nicolas Imbert, les travaux mer & littoral mettent en avant des propositions concrètes, dans la continuité de l’initiative Climat: objectif OCEAN qui mobilise déjà les têtes de réseau de 30 000 organisations dans 30 pays.

La MEDCOP Climat est une conférence internationale, mobilisant les principales parties prenantes (Etats, territoires, entreprises, associations, citoyens) de la Méditerranée autour de thématiques concrètes pour mettre en place à l’échelle méditerranéenne des pistes de solutions et accélérer l’ambition et la mise en place des actions des conférences climat (les CoP).

Après une première édition à Marseille, la seconde édition a eu lieu à Tanger, organisée par la région Tanger – Tétouan – Al Hoceima. Cet événement de dimension mondiale a mobilisé les pays du pourtour de la Méditerranée pour débattre ensemble des moyens à mettre en oeuvre pour lutter contre le changement climatique.

Green Cross copilote avec l’UICN et l’Université Abdelmalek Essaadi – Tétouan la thématique mer et littoral, qui a été présentée le lundi 18 juillet dans l’après-midi, et contribue aux travaux sur le droit et l’environnement.

En synthèse de cet événement, les participants, élus, représentants d’entreprises et de territoires, scientifiques et enseignants, professionnels de la mer et du tourisme, déclarent faire de la reconquête du bon état écologique de la Méditerranée une priorité opérationnelle forte, et partager les solutions avec les autres mers, en particulier le Pacifique. L’aquaculture durable, une pêche responsable et respectueuse des écosystèmes – y compris corrélée avec le développement de nouveaux parcs marins, et la lutte contre les déchets, les débris plastiques et les perturbateurs endocriniens sont les 3 priorités opérationnelles identifiées.
Un observatoire régional de la Mer peut être créé rapidement à Tanger dans le cadre d’un partenariat s’ouvrant sur l’espace méditerranéen. Il pourra être mis en réseau avec des structures similaires intégrant science, société et gouvernance. Cet observatoire a vocation à cartographier et fédérer les initiatives et compétences existantes, formalisées ou non, tout en répondant aux exigences de coopération régionale et internationale.
2016-07-18 12.57.50Ces travaux vont montrer des avancements concrets qui pourront être présentés à la CoP22, pour laquelle nous souhaitons une journée dédiée mer et littoral. Au vu de l’importance de la Méditerranée à l’échelle de la population mondiale, au vu des liens importants entre humanité et climat préservés en Méditerranée, les travaux doivent être inscrits dans l’agenda des territoires, à l’échelle méditerranéenne, et servir de creuset de partage d’expérience pour la lutte contre le dérèglement climatique à l’échelle globale.
Grand témoin de l’atelier, le Ministre de l’Environnement de Nouvelle-Calédonie Anthony Lecren, initiateur des Oceania Meetings, a précisé l’importance d’outils de gestion efficace, concertés, à l’échelle locale, tels que le Comité de Gestion du Parc Marin de la Mer de Corail. Il a précisé que ceci pouvait être fait en concertation avec plusieurs états frontaliers (en l’occurrence, Nouvelle-Calédonie et Vanuatu), avec la possibilité d’une juridiction et de forces d’intervention partagées (y compris pour juger dans un port un bateau contrevenant pris dans un autre pays), mais également l’impact bénéfique pour l’économie d’une gestion sereine de l’espace marin.
Il a également insisté sur les synergies entre savoirs traditionnels et coutumiers et connaissances scientifiques pour une gestion rationnelle, l’impact positif d’une bonne gestion pour la pêche et le tourisme, et la nécessité de trouver des solutions adaptées aux territoires insulaires en termes d’accès à l’eau et un assainissement écologiquement responsables à des coûts et avec des technologies éprouvées, la nécessité de trouver des solutions opérationnelles sur l’énergie et l’économie circulaire.
Sur l’ensemble de ces secteurs, il a confirmé l’importance d’une solidarité entre Pacifique et Méditerranée, la nécessité de partages d’expériences et d’échanges concrets, la volonté de l’ensemble des opérateurs des Oceania Meetings d’aller dans le sens d’une coopération accrue, et l’importance d’en faire un outil de développement, économique notamment, et de coopération. Il a salué la création de l’observatoire de la Méditerranée à Tanger, et indiquer l’opportunité de partager entre cet observatoire et le Pacifique Sud les savoirs appropriés.
2016-07-19 13.01.11Sur le droit de l’environnement, nous avons contribué, aux côtés notamment de Houria Tazi Sadeq, Geneviève Maillet et Corinne Lepage, à l’atelier mettant en avant l’importance d’une approche méditerranéenne, reposant en particulier sur le soutien et l’adoption de la Déclaration des Droits et Devoirs de l’Humanité (www.droitshumanite.fr), et l’importance d’une approche concrète, humaniste et écologiquement responsable, à l’échelle des territoires. En ce sens, des droits comme le droit à l’eau, montrent bien la valeur d’une approche fondée sur une gestion sereine, au plus proche de la ressource, dans le respect des besoins et droits humains et en phase avec les possibilités naturelles. Le groupe de travail a notamment salué l’inscription par la France de la Déclaration des Droits et Devoirs de l’Humanité à l’agenda de l’Assemblée Générale 2016 des Nations-Unies, et encouragé la mise en place de vœux dans toutes les régions et métropoles de la Méditerranée proclamant leur adhésion à la Déclaration, suivant en ceci le triple exemple de Strasbourg, Marseille et Paris.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/medcop-tanger-climat-une-mobilisation-au-sommet-pour-le-littoral-locean-et-le-climat/

Juin 08 2016

Journée Mondiale de l’Océan ce 8 juin: nous agissons

Green Cross se mobilise internationalement pour la Journée Mondiale de l’Océan, le 8 juin 2016.
  • Nous faisons tout d’abord le point sur les initiatives des 60 têtes de réseau de Climat: objectif OCEAN,et des engagements pris par les 60 têtes de réseau représentant 30 000 organisations dans 60 pays,
  • Nous dévoilons notre INFOGRAPHIE extraite de l’ouvrage à paraître « OCEAN: des clés pour AGIR » – réservez d’ores et déjà votre soirée du 5 juillet pour la conférence de lancement de l’ouvrage,
  • Nicolas Imbert intervient le 8 juin au Sénat pour présenter nos travaux sur la Ville Littorale au colloque organisé par Métamorphoses Outremers, Outremers 360 et BeYOU. Programme et inscriptions sur http://bit.ly/1tetehM
  • Enfin, Jean-Michel Cousteau et Nicolas Imbert seront, ainsi que Gilles Boeuf, les grands témoins de la Nuit de l’Océan organisée par France Télévisions: http://www.francetelevisions.fr/nuit-ocean2016
____________________

« Climat: Objectif OCEAN » – le point en 4 dimensions, 1 an après le 8 juin 2015

Le 8 juin 2015, plus de 60 têtes de réseau, représentant 30 000 organisations dans 30 pays, se retrouvaient pour créer ParisClimat2015 : Objectif OCEAN, une mobilisation autour de la signature et de la mise en œuvre de 18 propositions pour la santé des océans, un climat et une humanité préservés.

Le 3 décembre 2015, ces propositions ont été présentées à la CoP21 lors de la Journée de l’Océan, et sont devenues Climat : Objectif OCEAN. Le 12 décembre 2015, la Déclaration de Paris était signée, positionnant les milieux terrestres et aquatiques au cœur des enjeux climat.

Le 22 avril 2016, la période de ratification commençait par une cérémonie des Nations-Unies à New York, et Green Cross autour de Jean-Michel Cousteau distribuait à toutes les délégations son « Message aux Leaders de l’Océan », accessible sur http://bit.ly/OceanLeaders

Ces propositions et les réalisations associées seront mises en débat du 26 au 28 septembre 2016 lors du sommet international Climate Chance à Nantes, et ensuite portées à la CoP22 à Marrakech, du 7 au 18 novembre 2016.

Les signataires, au vu des travaux engagés cette année, ont également souhaité compléter leurs engagements par 3 initiatives complémentaires :1 sur l’élimination des micro-débris, des déchets plastiques et perturbateurs endocriniens, une relative aux migrants, et la dernière mettant en avant les pistes de solutions apportées par la Déclaration Universelle des Droits et Devoirs de l’Humanité.

Voici la synthèse de l’avancement de nos travaux et plaidoyers :

  • La gestion harmonisée des activités littorales a été au cœur de l’agenda des territoires, avec une belle mobilisation sur les territoires. Les mots-clés en sont résilience, adaptation, atténuation. Points d’attention :des aires marines protégées à plus doter et mieux organiser (mer de corail notamment), une mobilisation du fonds vert à mieux gérer à l’échelle des territoires.  Satisfactions : belle mobilisation et consolidation dans les forums non étatiques et multiacteurs (Oceania 22, Forum de la Mer d’El Jadida, MEDCOP, Climate Chance, Habitat III + CoP22), avancées en France via la loi Leroy sur l’économie maritime
  • L’alimentation et la santé des océans et des hommes a vu se développer le passage à l’acte vers une information plus transparente et plus précise sur le contenu de nos assiettes, l’accentuation de la veille scientifique, le développement de la pédagogie. Points d’attention : engagements attendus plus fort de l’Europe et des Etats sur l’affichage, la transparence et l’information, ainsi que dans la sensibilisation et la pédagogie. Satisfactions : succès des colloques thématiques (Seafood Fuzion, Restauration Durable…) et lancement de « océan : des clés pour agir » en juillet 2016.
  • Les transports et navires du futur ont vu se développer une forte mobilisation des professionnels et des territoires. Points d’attention : l’absence d’avancée sérieuse sur le prix du carbone est particulièrement problématique, et ne donne pas le signal positif attendu pour faire migrer des filières qui sont prêtes à cette transition. Satisfactions : la loi Leroy sur l’économie maritime fixe un cadre ambitieux et pose des jalons concrets qui place la France et son pavillon à l’avant-garde.
  • La sécurité et surveillance pour le développement durable a bénéficié d’une forte mobilisation, internationale, des acteurs non étatiques, notamment des grandes ONG internationales (WWF, Conservation International…), ainsi que d’un intérêt accru des représentants du secteur privés. Points d’attention : la nécessaire législation pour une propriété publique des données et des standards. Satisfactions : la réalisation par le GIEC d’un rapport spécial sur l’océan et les avancées sur l’Arctique, ainsi que la mobilisation des forums non étatiques et multiacteurs (Oceania 22, Forum de la Mer d’El Jadida, MEDCOP, Climate Chance, Habitat III + CoP22)

Le détail des engagements, de leur avancement et des signataires se trouve ICI.
________________________

INFOGRAPHIE « les multiples visages de l’OCEAN« 

En avant-première, vous trouverez ci-joint l’INFOGRAPHIE de notre ouvrage océan: des clés pour agir qui sera lancé à Paris le 5 juillet à 18h (détails à venir) et complétera notre collection http://www.desclespouragir.fr/#publications

(c) Green Cross France et Territoires« .
Green Cross remercie l’ensemble de ses mécènes et partenaires ayant rendu possible la réalisation de cet ouvrage, et en particulier Sopra Steria, Léa Nature, le Groupe La Française, le Collège des Directeurs du Développement Durable, l’IPAG, les Associations MerTerre, Orée, Vacances Propres, la fondation WaterTrek et le 1% pour la Planète.
_________________________

8 juin – vos rendez-vous avec Green Cross

  • Green Cross est partenaire de la journée effectuée par Outremer Métamorphose et Outremers 360 et BeYou, sur le thème ville tropicale en métamorphoses. Nous y parlerons de la ville littorale, sujet essentiel si il en est, et que nous allons ensuite présenter et coconstruire à la MEDCoP, à Climate Chance, à Habitat III, à la CoP22 et sur les différents projets territoriaux, de Dunkerque à Nouméa et de Marseille à Tanger. Programme et inscriptions sur http://bit.ly/8juinSénat
  • Les 23 et 24 juin, Green Cross interviendra aux GreenDays Génération Responsable pour y présenter nos travaux et retours d’expérience sur l’agriculture, l’alimentation, le bien-manger et les territoires. Renseignements sur http://www.generation-responsable.fr
  • Le 30 juin, nous serons au 21ème anniversaire du Comité 21, dont Green Cross est administrateur et coordinateur du collège des associations. Informations et inscriptions sur http://www.comite21.org/
  • Le 5 juillet, nous dévoilerons notre ouvrage OCEAN: des clés pour agir, qui rejoindra alors la collection desclespouragir.fr
  • Le 6 juillet, nous lancerons notre groupe de travail alimentation, agriculture, pêche et territoires. Informations: contact@gcft.fr
  • Le 7 juillet à 16h pour la rencontre Climat de France Stratégie, à Grenoble. Dates, programme et modalités en cours de confirmation
Voici également les prochains rendez-vous internationaux sur lesquels Green Cross sera présent:
  • 18 et 19 juillet, Tanger: deuxième MEDCoP. Plus d’information sur http://bit.ly/MEDCOP
  • 26 au 30 septembre, Nantes: Climate Chance. Plus d’informations sur http://www.climatechance2016.com/fr/
  • 7 au 18 novembre, Marrakech: CoP22, 11 mois après l’accord de Paris, une CoP essentielle pour la mise en oeuvre des solutions. Green Cross y sera présent, et contribuera via le site http://www.cop22.mobi

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/journee-mondiale-de-locean-ce-8-juin-nous-agissons/

Articles plus anciens «