Archives de l’étiquette : changement climatique

Green Cross sera du 9 au 17 novembre à la CoP 23 à Bonn

Green Cross sera présent du 9 au 17 novembre à la CoP 23 à Bonn, et notamment en partageant les éléments suivants:

 

Nous interviendrons dans de nombreuses tables rondes et conférences, et en particulier :

9 Novembre

  • 14.30, pavillon fidjien: « Eau et adaptation dans les îles« , organisé par le Partenariat Français pour l’Eau avec le support de Green Cross, et la participation de Nicolas Imbert
10 Novembre
  • 09.00, pavillon marocain: « Gouvernance de l’Eau« , organisé par la Coalition Marocaine pour l’Eau avec le support de Green Cross, et la participation de Nicolas Imbert
  • 12.00, pavillon fidjien: « Résilience des îles et zones littorales« , organisé par Green Cross
11 Novembre
  • 17.00, pavillon français: rencontres informelles sur l’économie bleue
14 Novembre
  • Lancement de l’Alliance pour les Technologies Propres (lieu et heure à préciser)
16 Novembre
  • 15.00, pavillon fidjien: lancement de l’Ocean Pathway Partnership
  • 17.30, pavillon français: adaptation au changement climatique, organisation Comité 21, ouvert par Jean-Michel Cousteau, Président de Green Cross Franc et Territoires

 

Au plaisir de retrouver celles et ceux d’entre vous qui feront le déplacement, et de tenir informés les autres.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/green-cross-sera-du-9-au-17-novembre-a-la-cop-23-a-bonn/

Nov 27 2015

Pour la CoP21, Green Cross se mobilise pour les territoires insulaires

Dérèglement climatique…cyclones, typhons et phénomènes climatiques extrêmes…montée des eaux…les états et territoires insulaires paient un lourd tribu au dérèglement climatique, alors qu’ils ne sont que pour très peu à l’origine de ce développement climatique.

Nous nous mobilisons de longue date pour les îles pionnières et territoires insulaires.

Ainsi, Green Cross a contribué à la Déclaration de Lifou portant la voie unie des états et territoires du Pacifique Sud, et nous étions présents au Vanuatu quelques temps après le cyclone PAM pour une analyse des enjeux et besoin de reconstruction.

Un webreportage « impressions de Vanuatu » a été réalisé pour rendre compte de cette situation, il est désormais disponible en ligne: https://vimeo.com/143344951

 

Impressions du Vanuatu – mai 2015 from GCFT on Vimeo.

 

Par ailleurs, la Déclaration de Lyon, à l’issue du Sommet Mondial Climat et Territoires, comporte de nombreuses réponses concrètes aux enjeux des territoires insulaires et littoraux, notamment en termes d’adaptation

Nous étions présents à Paris, au CESE, ce 23 octobre pour témoigner dans le cadre de la journée internationale de mobilisation des CESE pour la CoP21.

Green Cross a également été à l’origine, le 8 juin 2014, de la mobilisation ParisClimat2015 – Objectif OCEAN et des 18 propositions de l’économie bleue, désormais signées par plus de 60 réseaux représentant 30 000 organisations dans plus de 30 pays.

A l’échelle des territoires, les solutions existent: alertes précoces sur les phénomènes climatiques extrêmes consolidant sciences et savoirs traditionnels, la surveillance de la santé des océans et de leur biodiversité, le choix de la durabilité dans l’inflexion des activités de pêche, d’aquaculture et d’agriculture et de leur transformation en alimentation, la ville durable et résiliente et la coopération décentralisée….nous avions notamment en 2014 rédigé une Note_d’étonnement ébauchant des pistes de projet pour la Nouvelle-Calédonie et le Pacifique Sud, et participerons aux premières assises de l’économie circulaire organisées par la CCI Nouméa le 29 octobre.

L’émergence d’une solidarité internationale envers les territoires insulaires est également au cœur de la Déclaration des Droits de l’Humanité qui sera mis en débat le 2 novembre 2015: http://bit.ly/HumanKindRights.

La mobilisation sera également au coeur de la COY et des événements de ParisClimat2015, que nous vous présenterons très bientôt.

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/avant-la-cop21-green-cross-se-mobilise-pour-les-territoires-insulaires/

COP19 Varsovie : les propositions de Green Cross

UNFCCC-COP19-logoLa COP19 (19ème édition de la conférence des parties) se tiendra à Varsovie du 11 au 22 Novembre 2013 à Varsovie. En amont de l’ouverture de la conférence, Green Cross France et Territoires fait part de ses positions de négociation, dans la continuité des travaux de nos partenaires de la Climate Change Task Force, mais également des enjeux abordés lors des 20 ans de Green Cross, les 3 et 4 septembre, en présence de Mikhaïl Gorbatchev. 

Cette conférence a pour nous trois objectifs principaux :

  • Déclencher un sursaut à hauteur des urgences de la planète (catastrophes nucléaires, réchauffement climatique, mauvaise gestion des ressources, mauvaise répartition des richesses, pollution de la Haute Mer et des océans….)
  • Rassembler les différentes parties prenantes, associations, acteurs publics territoriaux, nationaux et territoriaux, acteurs privés pour que les décideurs fassent du changement climatique et de la transition écologique de leur territoire une priorité, pour ne pas réitérer l’échec relatif de la COP18 à Doha. (http://oceans.taraexpeditions.org/fr/les-negociations-du-climat-bloquees-a-doha.php?id_page=1229)
  • Mettre la communauté internationale en ordre de marche pour trouver un accord climatique mondial réellement opérationnel et ambitieux qui devra être signé au plus tard pour la 21ème conférence, au Bourget en 2015.

Nos priorités opérationnelles quant à la conférence de Varsovie sont les suivantes.

  • Mettre rapidement à plat l’ensemble des financements, en particulier les financements innovants, pour avantager les financements allant sur des résultats de terrain, et de manière générale privilégier les financements SMART (Scalable, Measurable, Accountable, Realistic, Tangible), faire en sorte qu’ils soient auditables et que les résultats soient démontrés
  • Développer la transparence sur les fonds d’adaptation, et mieux coordonner ces financements avec les mesures issues de la société civile.
  • Abandonner les revendications EXTRAPLAC actuellement mises en avant par la France (Extension des Droits d’Exploitation du plateau continental), réaffirmer les engagements de Rio+20 (http://gcft.fr/wp-content/uploads/2012/06/20120626_Rio+20-en-10-points1.pdf) pour une gouvernance sereine des océans, repréciser le rôle essentiel des océans dans la préservation du climat et encourager les annonces volontaires d’aires marines protégées.

Nous pensons que les revendications de propriété sur le plateau territorial étendu sont une voie d’entrée à des demandes d’exploration et d’exploitation des ressources pétrolières, minières, fossiles et halieutiques présentes en grande profondeur. Nous suggérons, dans la continuité des travaux entrepris par le Parlement et la Commission Européenne, un nouvel encadrement juridique et assuranciel des activités d’exploration et d’exploitation.

Au vu également des menaces critiques de sécurité posées par le changement climatique, nous recommandons la prise en compte par le Conseil de Sécurité des Nations Unies des enjeux essentiels liés au changement climatique, notamment en termes de soutenabilité, de risques de déplacement massifs de population et d’atteinte à la sûreté et à la sécurité des populations.

Nous pensons également qu’il est important en prévision de la 21ème conférence des parties de constituer dès cette année un groupe pilote souhaitant avancer très opérationnellement sur la mise en place d’une cour de justice internationale de l’environnement (http://gcft.fr/WP/un-tribunal-penal-international-pour-lenvironnement/).

Green Cross soutient la mobilisation des Climates lors de la Cop19 et encourage également l’initiative CoP in my city (http://copinmycity.weebly.com/).

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/cop19-varsovie-les-propositions-de-green-cross/

Nov 14 2012

COP18 de Doha: les propositions de GCFT;

 

La 18e Conférence sur le Climat se déroulera du 26 novembre au 7 décembre 2012 à Doha (Qatar). GCFT fait part de ses propositions pour une conférence réussie.

Cette conférence a, selon nous, 3 objectifs principaux: un accord pour la poursuite du protocole de Kyoto ; une augmentation des ambitions et de la portée des engagements actuels; la mise en place un nouveau pacte mondial post-2015.

Nos  propositions concourent à la préfiguration rapide d’une institution internationale reconnue pour l’environnement – que ce soit via un renforcement des prérogatives et des moyens du PNUE ou par la création d’une agence, organisation ou structure ad-hoc. Nous pensons que l’entrée en vigueur de cette institution devra impérativement être effectuée avant la Cop20 (2014) ou au plus tard la Cop21 (2015), afin de conserver une continuité dans les engagements climatiques.

Nos propositions s’inscrivent aussi dans l’instauration d’une continuité ambitieuse et réaliste aux engagements de Kyoto.

Nous proposons également des préconisation pouvant être réalisées à l’échelle française ou européenne pour montrer nos capacités d’innovation et d’engagement responsable vers la transition écologique.

Retrouvez ici l’ensemble des Propositions de GCFT pour Doha

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/cop18-de-doha-les-propositions-de-gcft/

Nov 05 2012

A Call for Action by CliMates

Du 29 octobre au 2 novembre, le CliMates International Summit s’est tenu dans les locaux de Sciences Po Paris.

Après plusieurs jours de négociations sur le climat, durant lesquels GCFT s’est mobilisé, les thématiques de l’eau, de l’énergie, de l’agriculture et de l’aquaculture, de la mobilisation de la société civile ou encore les politiques de développement ont été abordées et débattues. Ces négociation ont abouti à la rédaction d’un document de recommandations qui sera présenté lors de la Conférence internationale sur le Climat (COP 18)  qui se tiendra à Doha (Qatar) du 26 novembre au 2 décembre.

Vous pouvez dès maintenant lire le document Call for Action 2012 de CliMates.

Vous pouvez également regarder le résumé du Sommet de CliMates.

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/a-call-for-action-by-climates/

Oct 26 2011

ONU : rôle crucial des ONG pour les transitions, l’environnement, le désarmement

Dépêches du Service d’information des Nations Unies |26 octobre 2011|

Des affiches de campagne pour le scrutin du 23 octobre 2011 à Sousse, en Tunisie. Les ONG ont un rôle crucial à jouer pour les transitions, selon l’ONU.

A l’occasion d’une rencontre avec les organisations non gouvernementales (ONG), le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rappelé mercredi que dans les domaines du développement durable, du désarmement et de l’aide aux pays en transition, la société civile joue un rôle crucial.« Premièrement, le développement durable. Le premier Sommet de la Terre constitue une étape. Il a permis de produire l’Agenda 21 et des conventions contraignantes sur le changement climatique et la biodiversité. La sensibilisation globale a augmenté. De même que l’engagement des organisations non gouvernementales », a déclaré Ban Ki-moon lors de cette rencontre.Il a également souligné l’importance de l’organisation l’année prochaine de la Conférence des Nations Unies pour le développement durable à Rio de Janeiro, au Brésil, appelée Rio+20 car la rencontre se déroule 20 ans après le premier Sommet de la Terre en 1992 qui marqua le début de l’essor du développement durable et de l’économie verte.Le Chef de l’ONU a salué la déclaration adoptée le mois dernier par le Département de l’information de l’ONU et les organisations non gouvernementales à Bonn, en Allemagne.« Le second secteur pour lequel les ONG peuvent faire la différence est le désarmement. Nous avons eu des progrès encourageants ces récentes années, fait avancer de grandes mesures par la société civile et les organisations », a souligné le Secrétaire général.

« Nous devons continuer à pousser pour plus de transparence? pour plus de réductions des arsenaux et pour plus de ratifications dans les traités de désarmement », a-t-il ajouté.

Pour Ban Ki-moon, le soutien aux pays en transition, comme la Tunisie, l’Egypte et la Libye, a besoin des organisations non gouvernementales afin de promouvoir la démocratie, l’indépendance des médias et construire des systèmes judicaires indépendants.

« Les temps sont difficiles pour l’économie. Budgets réduits. Coupes. Serrage de ceinture. Vous vivez tous cela. Partout les populations vivent dans la peur. Cela dépend de vous de restaurer cette foi, de fournir ce dont les populations ont besoin. De ne pas oublier les personnes dans le besoin spécialement dans ces temps difficiles », a insisté Ban Ki-moon.

« C’est seulement en travaillant ensemble, avec un partenariat fort, que nous pouvons faire progresser nos objectifs communs », a-t-il conclu.

storyF.asp?NewsID=26728&Cr=ONG&Cr1

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/onu-role-crucial-des-ong-pour-les-transitions-lenvironnement-le-desarmement/

Avr 28 2011

Le Réveil de l’Autruche

TerrraEco | 28/04/2011 |

Chronique – Ou comment sécheresses et inondations répétées ont fait prendre conscience à l’Australie de la nécessité de changer de politique.

Article en ligne sur

Le-Reveil-de-l-Autruche,17134.html

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/le-reveil-de-lautruche/

Jan 07 2011

Les climato-sceptiques nous éloignent de l’action

TerraEco | 07/01/2011 |

Chronique – Pour préparer le sommet sur le climat de Rio en 2012, allons au-delà des polémiques stériles entretenues en France par des scientifiques plus présents dans les médias que dans les revues de référence.

Depassons-le-climato-scepticisme-a,15048.html

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/les-climato-sceptiques-nous-eloignent-de-laction/