Projet de loi sur la transition énergétique : la position des acteurs de la transition

transition-energetique.zoomLe projet de loi actuel reprend certaines conclusions du Débat national sur la transition énergétique et les objectifs présentés par le Président de la République lors de l’ouverture de la Conférence environnementale de 2013 et met notamment l’accent sur la rénovation thermique des bâtiments, un des enjeux majeurs de la transition.
La CNTE attire l’attention, tout d’abord, sur la nécessité d’utiliser des jalons de transitions intermédiaires, des mesures à court terme et la promotion de la sobriété énergétique pour un premier élément de transition et un engagement de mutation. De plus, la commission met en avant l’utilité de renforcer l’implication des citoyens et des collectivités dans une transition énergétique mais aussi un accompagnement des transitions professionnelles. Pour cela, elle demande à l’Etat de réfléchir à un financement à la hauteur de ces enjeux. Par ailleurs, préciser la manière dont l’Etat entend mettre en œuvre la réduction de la part de nucléaire dans la production d’électricité en 2025. Pour finir, prendre en compte le changement obligatoire des modes de transports actuels vers des transports plus écologiques comme les véhicules électriques et les transports collectifs.

Les signataires de cette lettre adressée au ministre de l’écologie, M. Philippe Martin, furent nombreux : CFDT, CLER, Ecologie sans frontières, Energy Cities, FNE, FNH, FUB, Humanité et Biodiversité, Green Cross, Les Petits Débrouillards, OREE, RAC, Scouts et Guides de France, UNSA, WWF, 4D mais aussi M. Denis Baupin, M. Ronan Dantec et M. Bruno Rebelle.

Site web CFDT : http://www.cfdt.fr/portail/confederation-j_5

1 ping

  1. […] Le projet de loi actuel reprend certaines conclusions du Débat national sur la transition énergétique et les objectifs présentés par le Président de la République lors de l’ouverture de la Conférence environnementale de 2013 et met notamment…  […]

Les commentaires sont désactivés.