Le projet Smart Water for Green Schools

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement est l’un des plus grands défis mondiaux. L’eau insalubre menace la santé, l’éducation et freine le développement.  Toutes les 20 secondes, un enfant meurt d’une maladie véhiculée parl’eau.

Green Cross a développé au Ghana un programme de développement rural autour de l’accès à l’eau potable via les écoles (projet Smart Water for Green Schools). Un système d’accès à l’eau de boisson, simple et efficace, est installé dans une école, permettant à la fois de fournir de l’eau de boisson aux enfants et à leur famille, et de dépasser les réticences des parents à scolariser leurs enfants. L’apport d’eau dans les écoles et les villages permet de remédier bien sûr aux maladies véhiculées par l’eau, mais également de sécuriser l’environnement scolaire des enfants, et d’alléger la corvée d’eau des femmes et des enfants, qui passent des heures chaque jour à aller chercher l’eau.

Plus de 20 écoles ont été établies sur ce modèle au Ghana. Green Cross travaille à son adaptation dans d’autres régions du monde, en Bolivie notamment.

3 pings

  1. […] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } gcft.fr – Today, 4:25 […]

  2. […] c’est la vie », murmure Patience, 12 ans, qui a tout retenu du programme éducatif Smart Water for Green Schools, mis au point par les représentants locaux de l’ONG et l’équipe enseignante. Avec ses copines […]

  3. […] C’est un projet d’accès à l’eau et à l’assainissement, qui permet aussi la scolarisation des enfants sur le temps dégagé par la corvée d’eau. 22 villages ont mis en place ce dispositif au Ghana. Nous développons de nouveaux projets dans le bassin de la Volta, et lançons des projets pilotes en Bolivie, au Sri Lanka et en Chine : http://gcft.fr/?p=587 […]

Les commentaires sont désactivés.