«

»

Imprimer ce Article

Khamu Ram Bishnoï

Khamu-Ram-Bishnoi-par-Franck-VogelKhamu Ram Bishnoï se bat depuis 2005 contre la pollution du désert par le plastique. Il ramasse les sacs plastiques, sensibilise la communauté au problème en parcourant les plus grands pèlerinages avec son mégaphone et ses banderoles. Avec ses propres deniers de petit fonctionnaire il se bat et obtient de bons résultats : il a mis en place une distribution gratuite de sacs en toile pour les pèlerins afin d’éviter qu’ils utilisent des sacs plastiques pour réaliser les dunes. Par ailleurs, son ami le photographe Franck Vogel a pu l’inviter en France en décembre 2008 au Forum international du développement durable à Courchevel, où il a pu transmettre la philosophie et parler de son combat. Lors de son séjour à Paris, il a découvert les poubelles urbaines. Grâce au documentaire de Franck Vogel et Benoit Ségur, « Rajasthan, l’âme d’un prophète » (France 5), dans lequel il est un des personnages principaux, il eu les moyens de fabriquer les premiers exemplaires, avec des matériaux locaux et des techniques de productions faciles sur place. Les lieux saints Bishnoïs sont maintenant propres, mais il reste désormais à gérer la collecte et le retraitement. Un projet est en cours avec l’aide de Green Cross France. Il a  été élu homme extraordinaire d’Inde pour l’environnement en février 2013.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/khamu-ram-bishnoi/