Joël Halioua

En parallèle d’une maîtrise d’environnement à Paris VII, Joël Halioua entame une carrière de photographe indépendant qui le mène dès 1980 à intégrer la presse magazine. Journaliste, il dirige plusieurs titres, dont Photo-Reporter, à la fois vitrine et tribune des photojournalistes.

Son goût pour le documentaire l’amène ensuite à réaliser une dizaine de reportages de société pour TF1 avant de rejoindre dès sa création en 1986 le mensuel Terre sauvage, dont il est l’un des concepteurs. A la fois rédacteur en chef adjoint et directeur de la photographie, il assure la cohérence visuelle et rédactionnelle du contenu, auquel contribuent scientifiques, ethnologues, écrivains et photojournalistes de renommée mondiale.

En 2000, conscient de l’importance grandissante des problématiques liées à la nature et à l’environnement, il crée la première agence éditoriale dédiée à ce domaine. Elle rassemble dès son origine les plus prestigieux photojournalistes internationaux et contribue depuis lors à une communication active et positive auprès du grand public.

En 2012, il ouvre la Galerie J.H. Editorial afin de faire découvrir ou redécouvrir le travail de photographes internationaux reconnus pour l’originalité de leur point de vue sur la nature et les peuples autochtones.

Joël Halioua est membre de la SGDL (Société des Gens de Lettres), de la SCAM (Société Civile des Auteurs Multimédia) et du NANPA (North American Nature Photographers Association).

Expositions : Vivants (exposition itinérante internationale créée pour Good Planet/Yann-Arthus Bertrand), La Gacilly, Vannes, Paris (Sénat, Tour Eiffel).

 

1 ping

  1. […] Joël Halioua, […]

Les commentaires sont désactivés.