Juin 24

Green Cross soutient les Acteurs du Nouveau Monde – adnmonde.fr

Jeremy Rifkin, Président de la Foundation on Economic Trends et Corinne Lepage ont présenté les Acteurs du Nouveau Monde lors d’une conférence de presse le mercredi 24 Juin à Paris.

2015-06-24 11.33.31

Le rapport appelle à une « Economie du Nouveau Monde » :

L’économie du Nouveau Monde reprend très largement les propositions de Jérémy Rifkin qui repose effectivement sur la convergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, de l’énergie renouvelable c’est-à-dire sans fossile, ni fissile, avec ses applications sur le transport et la production industrielle et enfin un nouveau mode de production et d’organisation de la société autour de la territorialisation.

Dans son dernier ouvrage, Jérémy Rifkin décrit parfaitement la révolution que constitue la convergence des nouvelles technologies dans le domaine de la communication, de l’énergie et du transport pour conduire à l’internet des objets. Cette révolution fait qu’il n’est pas possible de parler de transition écologique ou énergétique sans parler de transition technologique liée. C’est cette interconnexion qui change le monde et qui le change probablement beaucoup plus rapidement que ce que certains pouvaient imaginer.

La conclusion principale de ce rapport de 139 pages, préparé par un groupe de travail de 28 représentants de l’industrie, de la communauté scientifique, des universités et de la société civile, est que le Nord-Pas de Calais est “incontestablement la région qui a une vraie vision de ce que pourrait être un projet régional à long terme afin d’entrer dans la Troisième Révolution Industrielle “(le groupe d’experts de Mr Rifkin a travaillé avec la région du Nord-Pas-de-Calais depuis 2012 sur son nouveau plan de développement économique). Le groupe de travail note que la communauté des entrepreneurs de la région, les municipalités, la société civile, les universités, les écoles secondaires et les familles ont été pleinement mobilisés et travaillent en collaboration à la construction et au développement d’une Troisième Révolution Industrielle écologique et intelligente, créant ainsi de nouvelles opportunités pour les entreprises,  et d’emploi pour la région.

Le rapport poursuit en disant que la « refonte des juridictions régionales [en France] offre une occasion historique de créer une dynamique favorisant le passage à un nouveau monde. »

Le rapport se termine par l’observation que « le moment est donc venu de proposer la généralisation du modèle de la région Nord-Pas de Calais [Troisième Révolution Industrielle], en une stratégie de développement dans toutes les régions de France. » Le modèle existe et tout ce que nous avons à faire est de reproduire la méthodologie en l’adoptant aux caractéristiques de chaque région.”

L’économie de la Troisième Révolution Industrielle va révolutionner tous les secteurs commerciaux en France, apportera avec elle de nouvelles opportunités économiques sans précédent, mettant des centaines de milliers de gens au travail et créant ainsi une société post-carbone plus durable, afin d’atténuer le changement climatique.

Le rapport se termine par une nouvelle vision audacieuse d’un plan de développement économique réparti, basé sur les régions, reliées par le réseau numérique, de façon latérale à travers tout le pays et au-delà.

Car l’entrée dans le Nouveau Monde est l’affaire de tous et l’expérience prouve que les citoyens, les entreprises et les collectivités locales sont infiniment plus actifs et efficaces que l’État dans cette métamorphose. C’est la raison pour laquelle le rapport propose un plan d’action par acteurs (citoyens, entreprises, médias et collectivités locales) en insistant tout particulièrement sur le rôle actif des régions. Le Master plan lancé en Nord-Pas-de-Calais pour parvenir à l’autonomie énergétique devrait être généralisé. De même que la création d’outils financiers et d’actionnariat local à l’échelle des régions et qu’un nouvel accompagnement des TPE et PME à l’échelle régionale, notamment grâce à des clusters.

Le rapport note que,

L’Etat, de son côté, est à la croisée des chemins. A minima, il pourrait choisir, avant d’y être contraint par la transformation du monde, de ne plus constituer un obstacle sur la voie du Nouveau Monde. Mais il pourrait aussi décider d’en devenir un moteur, en proposant une véritable stratégie pour le Nouveau Monde, en faisant évoluer les institutions de la République, en acceptant de changer les règles du jeu et d’utiliser les moyens de l’État actionnaire. (5ème partie)
La COP21 est une occasion historique unique de changer notre fusil d’épaule et d’endosser l’habit d’un leader européen et mondial dans la construction du Nouveau Monde. Ce faisant, l’État pourrait à nouveau faire rêver les Français.

 

Green Cross encourage toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans ces travaux à se faire connaître sur http://adnmonde.fr/

synthèse du rapport à télécharger ICI