«

»

Imprimer ce Article

COP19 Varsovie : les propositions de Green Cross

UNFCCC-COP19-logoLa COP19 (19ème édition de la conférence des parties) se tiendra à Varsovie du 11 au 22 Novembre 2013 à Varsovie. En amont de l’ouverture de la conférence, Green Cross France et Territoires fait part de ses positions de négociation, dans la continuité des travaux de nos partenaires de la Climate Change Task Force, mais également des enjeux abordés lors des 20 ans de Green Cross, les 3 et 4 septembre, en présence de Mikhaïl Gorbatchev. 

Cette conférence a pour nous trois objectifs principaux :

  • Déclencher un sursaut à hauteur des urgences de la planète (catastrophes nucléaires, réchauffement climatique, mauvaise gestion des ressources, mauvaise répartition des richesses, pollution de la Haute Mer et des océans….)
  • Rassembler les différentes parties prenantes, associations, acteurs publics territoriaux, nationaux et territoriaux, acteurs privés pour que les décideurs fassent du changement climatique et de la transition écologique de leur territoire une priorité, pour ne pas réitérer l’échec relatif de la COP18 à Doha. (http://oceans.taraexpeditions.org/fr/les-negociations-du-climat-bloquees-a-doha.php?id_page=1229)
  • Mettre la communauté internationale en ordre de marche pour trouver un accord climatique mondial réellement opérationnel et ambitieux qui devra être signé au plus tard pour la 21ème conférence, au Bourget en 2015.

Nos priorités opérationnelles quant à la conférence de Varsovie sont les suivantes.

  • Mettre rapidement à plat l’ensemble des financements, en particulier les financements innovants, pour avantager les financements allant sur des résultats de terrain, et de manière générale privilégier les financements SMART (Scalable, Measurable, Accountable, Realistic, Tangible), faire en sorte qu’ils soient auditables et que les résultats soient démontrés
  • Développer la transparence sur les fonds d’adaptation, et mieux coordonner ces financements avec les mesures issues de la société civile.
  • Abandonner les revendications EXTRAPLAC actuellement mises en avant par la France (Extension des Droits d’Exploitation du plateau continental), réaffirmer les engagements de Rio+20 (http://gcft.fr/wp-content/uploads/2012/06/20120626_Rio+20-en-10-points1.pdf) pour une gouvernance sereine des océans, repréciser le rôle essentiel des océans dans la préservation du climat et encourager les annonces volontaires d’aires marines protégées.

Nous pensons que les revendications de propriété sur le plateau territorial étendu sont une voie d’entrée à des demandes d’exploration et d’exploitation des ressources pétrolières, minières, fossiles et halieutiques présentes en grande profondeur. Nous suggérons, dans la continuité des travaux entrepris par le Parlement et la Commission Européenne, un nouvel encadrement juridique et assuranciel des activités d’exploration et d’exploitation.

Au vu également des menaces critiques de sécurité posées par le changement climatique, nous recommandons la prise en compte par le Conseil de Sécurité des Nations Unies des enjeux essentiels liés au changement climatique, notamment en termes de soutenabilité, de risques de déplacement massifs de population et d’atteinte à la sûreté et à la sécurité des populations.

Nous pensons également qu’il est important en prévision de la 21ème conférence des parties de constituer dès cette année un groupe pilote souhaitant avancer très opérationnellement sur la mise en place d’une cour de justice internationale de l’environnement (http://gcft.fr/WP/un-tribunal-penal-international-pour-lenvironnement/).

Green Cross soutient la mobilisation des Climates lors de la Cop19 et encourage également l’initiative CoP in my city (http://copinmycity.weebly.com/).

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/cop19-varsovie-les-propositions-de-green-cross/