Archives de la Catégorie : On en parle

Déc 13 2017

ReefCheck : Rejoignez la Route du corail 2017 pour ausculter la santé des récifs avec votre tuba

 

75373_130845976973588_218001_nDu 2 au 28 décembre 2017 sur toute l’île de la Réunion…

Plongez, observez, protégez

Reef Check Réunion lance sa Route du Corail 2017, dont Green Cross est partenaire, et invite les citoyens à participer à cette expédition de surveillance de la santé des récifs. La Route du Corail existe en Guadeloupe et se développe cette année à la Réunion. 

 

 

 

Devenir biologiste marin, le temps d’une immersion dans l’océan

Pendant tout le mois de décembre, l’objectif est de plonger et réaliser des comptages scientifiques (coraux, poissons, oursins, holothuries, …) pour prendre le pouls du récif corallien : en palmes-masque-tuba, dans les lagons, en bouteille pour les plongées en pente externe, c’est un large diagnostic citoyen qui dresse l’état de santé de ces écosystèmes, pour mieux les protéger ensemble. Aucune connaissance en algues, poissons, coraux ? Pas de problème : les scientifiques de Reef Check Réunion initient, forment et encadrent chaque participant avant et pendant la mise à l’eau.

ILLUSTRATION-VG-V10

 

A propos de Reef Check

Reef Check Réunion, antenne de l’association Reef Check France, a été initié dès 2003 par l’ARVAM, l’Agence pour la Recherche et la Valorisation Marines, et compte aujourd’hui une centaine de membres.

Le programme de sciences participatives Reef Check est l’un des axes prioritaires retenus par l’IFRECOR pour développer un réseau de veille citoyenne sur la santé des récifs.

 

Par ailleurs, en ce mois de décembre, Reef Check France effectue une campagne de financement participatif, donc d’appel aux dons, pour mener à bien l’expédition à la Réunion.

Soutenez les, chaque don compte. Agissez ici : https://fr.ulule.com/la-route-du-corail/

Plus d’informations ?

Consultez le dossier de presse mis à jour pendant toute la Route du Corail en cliquant sur le lien : http://bit.ly/2k4R5AX

Suivez au fil de l’eau la progression de la Route du Corail autour de la Réunion via la page FaceBook : https://www.facebook.com/reefcheckfrance

 

Contacts

Chloé Glad – Relations presse – gladchlo@gmail.com

Jean-Pascal Quod – Président de Reef Check France – reefcheckfrance@gmail.com

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/reefcheck-rejoignez-la-route-du-corail-2017-pour-ausculter-la-sante-des-recifs-avec-votre-tuba/

Déc 08 2017

Agenda pour la fin d’année 2017 et le lancement de 2018

  • Le 12 décembre, de 11:00 à 12:30, retrouvez Nicolas Imbert, le directeur de Green Cross, à la plénière Atlantic du World Efficiency Solutions, pour aborder la thématique pleine d’enjeux : « Quelle durabilité dans un monde qui s’urbanise, les solutions et les alternatives ».
  • Le 13 décembre, de 15:30 à 16:15, venez participer au side-event organisé par Green Cross, à l’espace atelier Asia du World Efficiency Solutions, « Financer la transition écologique sur les territoires ».
  • Le 14 décembre, de 12:30 à 13:15, le Mouvement des Entrepreneurs de la Nouvelle Economie (MENE), présidé par Corinne Lepage, présente la Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité (DDHu), à l’espace atelier Africa, accompagné par Green Cross.
  • Le 20 décembre, de 16:00 à 18:00, mise en débat d’experts de la note « Le gaz, un accélérateur de la transition énergétique » à la Halle aux Sucres de Dunkerque.
  • Le 18 janvier, de 14:30 à 17:30, réunion du Think-and-do tank « Alimentation » à Paris
  • Du 30 janvier au 1er février, Assises Européennes de la Transition Energétique à Genève.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/agenda-pour-la-fin-dannee-2017-et-le-lancement-de-2018/

Du 12 au 14 décembre, Green Cross au World Efficiency Solutions, rendez-vous international dédié à l’économie sobre en ressources et carbone

Du 12 au 14 décembre, vous pourrez retrouver Green Cross, Portes de Versailles, au World Efficiency Solutions (WE Solutions). Pour y participer, les inscriptions se passent ici : https://visiter.world-efficiency.com/visiteur/coordonnees.htm

Organisé cette année dans le cadre du « One Planet Summit« , World Efficiency Solutions est un dispositif de mise en relation des professionnels du monde entier engagés dans le déploiement d’une économie plus sobre en ressources et en carbone.

Sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République et avec le soutien de Nicolas Hulot, World Efficiency Solutions a pour objectif la mise en relation entre projets et solutions en termes de mobilité, d’infrastructure bas carbone, d’énergie accessible à tous, d’écoconstruction, de nouveaux modes de production sobres et performants et de préservation des milieux. Au programme  de cet événement : sommet international, business matchmaking, exposition de projets et solutions concrètes, mise en avant de l’innovation et sessions de formations. 10 000 participants sont attendus pour développer les nouvelles collaborations qui contribueront à créer le monde de demain.

Au programme de Green Cross :

Le 12 décembre, de 11:00 à 12:30, retrouvez Nicolas Imbert, le directeur de Green Cross, en plénière Atlantic, pour aborder la thématique pleine d’enjeux : « Quelle durabilité dans un monde qui s’urbanise : les solutions et les alternatives » – Le phénomène d’urbanisation du monde est indiscutable. Dès 2005, la population de la planète est devenue majoritairement urbaine. En 2050, c’est plus de 70% du monde qui vivra en ville, produisant 75% de la croissance économique , consommant 75% de l’énergie mondiale et émettant 80% des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, les lieux de vie urbains mettent une pression énorme sur l’environnement avec des enjeux  majeurs posés par cette urbanisation croissante, irréversible mais attendue donc maîtrisable : les dérèglements climatiques, l’accès aux ressources, l’explosion démographique, la pollution, la sécurité, l’augmentation des inégalités, etc…

La session vise à appréhender ces réalités à la fois économiques, écologiques et sociales à partir d’options et de solutions pragmatiques pour les villes. Ces alternatives à un développement urbain maîtrisé  doivent permettre aux villes de gérer raisonnablement les questions de densité urbaine, de préservation de la biodiversité et de la nature en zone urbaine, de gestion des pollutions et des formes variées de nuisance… tout en offrant aux habitants la prospérité économique qu’ils attendent de la vie en ville. La session s’intéressera ainsi aux moyens de nourrir et approvisionner les villes en eau, énergie, denrées alimentaires, à partir des infrastructures et réseaux complexes nécessaires qui rendent ces services disponibles à tous, sur des bases durables. Ce sera donc aussi l’occasion de s’intéresser à la relation inhérente, pour fournir ces services à la population, entre les villes et les zones rurales, les villes et leurs territoires environnants, avec les effets délétères de l’étalement urbain aujourd’hui compris. Finalement, il s’agira d’éclairer des villes fonctionnelles pour accueillir une population urbaine large et diverse qui aspire à vivre, se déplacer, travailler, consommer, produire … et ainsi bénéficier d’un environnement urbain qui offre à chacun un futur durable, désirable et prospère.

Le 13 décembre, de 15:30 à 16:15, venez participer au side-event organisé par Green Cross, à l’espace atelier Asia, « Financer la transition écologique des territoires » – L’accord de Paris a mis en place une feuille de route ambitieuse pour la transition écologique, impliquant en particulier les projets locaux et régionaux. Néanmoins, la boite à outil financière permettant cette transition écologique est encore en phase de construction. Nous devons agir maintenant contre le dérèglement climatique, à la fois sur l’adaptation et l’atténuation. Les financements mondiaux, que ce soit via les institutions ad-hoc ou la coopération, sont une partie de la réponse, ils ne peuvent être exhaustifs. C’est pourquoi notre atelier mettra en avant certains financements innovants identifiés comme pertinents aux échelles locales et régionales, évaluera leur impact et effectivité en termes de triple performance environnementale, sociétale et économique, et mettra en avant l’importance d’une approche inclusive et multi-parties prenantes du financement de la transition sur les territoires. L’atelier présentera des exemples opérationnels et retours d’expérience, et proposera un mode opératoire mettant en synergie société civile, entreprises, gouvernements locaux, finance publique et privé et engagements nationaux.

Le 14 décembre, de 12:30 à 13:15, le Mouvement des Entrepreneurs de la Nouvelle Economie (MENE), présidé par Corinne Lepage, présente la Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité (DDHu), à l’espace atelier Africa, accompagné par Green Cross.

Pour participer au WE Solutions : https://visiter.world-efficiency.com/visiteur/coordonnees.htm

Retrouvez le programme complet du sommet par ici : http://www.world-efficiency.com/fr/world-efficiency/we-conference/#

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/world-efficiency-solutions/

Déc 01 2017

Edition 2017 du salon Naturellia, retour sur quelques temps forts pour Green Cross

À peine a-t-il fermé ses portes que c’est déjà l’heure du bilan pour le nouveau salon Naturellia ! Force est de constater que le succès a été au rendez-vous tout au long de ces 3 jours où le public a pu découvrir de nombreuses offres en phase avec les nouvelles tendances de consommation. Le salon affiche une fréquentation en hausse de 24 % par rapport à l’édition précédente.

Retour sur quelques temps forts du salon pour Green Cross.

Après l’inauguration, Jean-Michel Cousteau, le fils aîné du commandant Jacques-Yves Cousteau, fondateur d’Ocean Futures Society, réalisateur de nombreux documentaires environnementaux et Président de Green Cross France et Territoires, est allé à la rencontre de plus de 200 jeunes du Pays Rochois, venus échanger sur l’écologie et sur l’importance de la préservation des océans.  C’est également en présence de Jean-Michel Cousteau que le film « Wonders of the Sea 3D » a été projeté au cinéma Gaumont Archamps en avant-première de l’ouverture du Salon Naturellia 2017, en partenariat avec Green Cross France et Territoires.

Projection du film "Wonders of the Sea" en présence de François Mantello, Nicolas Imbert, et Jean-Michel Cousteau

Projection du film « Wonders of the Sea » en présence de François Mantello, Nicolas Imbert, et Jean-Michel Cousteau

Echange entre Jean-Michel Cousteau et 200 jeunes du Pays Rochois - DR

Echange entre Jean-Michel Cousteau et 200 jeunes du Pays Rochois 

Echange entre Jean-Michel Cousteau et 200 jeunes du Pays Rochois - DR

Echange entre Jean-Michel Cousteau et 200 jeunes du Pays Rochois 

Retrouvez l’interview de Jean-Michel Cousteau par Michel Robadin  sur Direct News http://fb.me/UpqWfD0q 

Interview de Jean-Michel Cousteau par Michel Robadin sur Direct News - DR

Interview de Jean-Michel Cousteau par Michel Robadin sur Direct News 

 

Félicitations aux 3 familles qui ont réalisé des plats d’exception en moins d’1 heure lors de la finale de ce concours de cuisine réservé aux familles et organisé en partenariat avec la société Leztroy et Green Cross France et Territoires ! L’objectif était de préparer des recettes saines, respectueuses de la planète et bonnes pour la santé à base de produits bio, locaux et de saison.

Concours de cuisine en famille organisé par le salon Naturellia et Green Cross France et Territoires - DR

Concours de cuisine en famille organisé par le salon Naturellia et Green Cross France et Territoires 

Retrouvez le communiqué de presse du salon Naturellia en cliquant ICI et une vidéo sur les meilleurs moments du salon : https://www.youtube.com/watch?v=NHilyOy6Saw

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/edition-2017-du-salon-naturellia-retour-sur-quelques-temps-forts-pour-green-cross/

En décembre, Green Cross a besoin de VOUS

Soutenez Green Cross – nous avons besoin de vos DONS et COTISATIONS

Chers ami(e)s de Green Cross,

En ce mois de décembre, nous avons BESOIN de vous pour avancer.

Plus que jamais, les difficultés rencontrées pour suivre la feuille de route de l’accord de Paris sur la transition climatique, l’importance réitérée d’une transition alimentaire qui change le modèle, mais aussi l’accent mis à la CoP 23 sur la résilience réponse des territoires à la vulnérabilité, une approche plus intégrée sur le littoral et l’océan, sont autant de démonstration de la pertinence de nos actions.

Et, plus que jamais, nous avons besoin de VOUS pour avancer de votre engagement humain, mais aussi de financements, d’une générosité réitérée via vos dons et adhésions, et du développement de notre notoriété.

Chaque geste compte: vous pouvez donner une fois, à partir de 1 € tout soutien est essentiel pour nous, déclencher un don par prélèvement mensuel selon les modalités de votre choix, nous faire un don important avant le 31 décembre. Chaque don donnera lieu à un reçu fiscal (66% de déduction pour les particuliers).

Comment nous soutenir ? 

Vous pouvez également télécharger le bulletin de don et cotisation et le renvoyer par la Poste avec votre règlement à Green Cross, 33 rue Chaptal, 92 300 Levallois-Perret, France.

Jean-Michel Cousteau récompensera symboliquement les dons les plus significatifs

Jean-Michel Cousteau, Président de Green Cross France et Territoires, s’engage personnellement pour cette campagne de dons, et a décidé de 3 gestes forts, en soutien à cette campagne de don :

  • les 5 donateurs ayant effectué les dons les plus importants entre le 1er et le 31 décembre recevront un exemplaire de « Mon père, le commandant Jacques-Yves Cousteau », dédicacé par Jean-Michel Cousteau,
  • le donateur ayant réalisé le don le plus élevé pour Green Cross entre le 1er et le 31 décembre (valeur de réserve 5 000 euros) recevra un ouvrage unique, historique, de l’édition originale « The Silent World », dédicacé par le Commandant Cousteau. 

N’hésitez pas à en parler autour de vous, et à propager ces éléments. Marguerite d’Andlau (marguerite.dandlau@gcft.fr) est à disposition pour toute question ou échange complémentaire.

Nous comptons sur vous, sur vos relais et sur vos réseaux, pour vous donner en 2018 encore plus de clés pour agir.

Bien à vous,
Jean-Michel Cousteau, Nicolas Imbert et toute l’équipe Green Cross France et Territoires

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/en-decembre-green-cross-a-besoin-de-vous/

Le 28 novembre, retrouvez Green Cross au 2e Forum APST / BFM Business à Rennes

Green Cross France et Territoires participera le mardi 28 novembre à Rennes au 2ième forum de l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme (APST).

Nicolas Imbert, directeur de Green Cross France et Territoires sera aux côtés de Fabrice Lundy, présentateur de BFM Business, qui animera cette soirée sur le Thème : « l’impact des changements climatiques sur les destinations touristiques et le comportement des vacanciers ».

Dans le cadre du nouveau plan de communication national de l’APST, plusieurs forums en collaboration avec BFM Business sont prévus en région. Pour ce deuxième forum APST-BFM Business, cap sur la Bretagne.

Nous vous donnons rendez-vous à Rennes, le mardi 28 novembre 2017 à partir de 18h00 au Mabilay (2 Rue de la Mabilais, 35000 Rennes / contact@lemabilay.com).

Inscription gratuite mais places limitées: cliquez ICI

Plus d’info sur le site : cliquez ICI. Ou sur l’événement Facebook : cliquez ICI

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/le-28-novembre-retrouvez-green-cross-au-2e-forum-apst-bfm-business-a-rennes/

Mon restaurant passe au durable – colloque le 27 novembre à Paris

La rencontre des restaurateurs, organisée par METRO et Green Cross France et Territoires, se déroulera le 27 novembre 2017 de 14h00 à 19h00 au Palais Brongniart. Cette rencontre est plus particulièrement destinée aux professionnels de la restauration.

En juin 2016, nous organisions le premier colloque sur la restauration de demain. Cet événement s’applique à réunir les acteurs de la profession pour mener une réflexion sur les défis et les enjeux d’une restauration durable.

Cette année, à la suite des rencontres en région avec restaurateurs et acteurs de la restauration, il a semblé évident d’aborder 4 thèmes lors de cette édition 2017, par le biais d’ateliers, animés par des chefs et des experts. Il est possible, sur inscription de participer à 2 des 4 ateliers suivants :

  • Atelier n°1 « L’assiette Positive Impact » avec le chef Joël Cesari et l’expert Frank Fol – Choix des produits et attentes des consommateurs
  •  Atelier n°2 « Le rôle sociétal du restaurateur » avec le chef Danielle Crost et l’expert Vincent Brassart – Le rôle du restaurateur sur son territoire
  •  Atelier n°3 « Le restaurant écoresponsable » avec le chef : Nicolas Gautier et l’expert : Nadia Boeglin – Choix des matériels, conception en salle comme en cuisine, et gestion des énergies
  •  Atelier n°4  » Fidéliser et manager les jeunes talents  » avec le chef Christian Tetedoie et l’expert Bruno de Monte – Manager ses équipes, former et transmettre

Seront également présents, en tant que grands témoins, pour nous partager leur expérience et leurs conseils :

  • Benoît Feytit, Directeur Général de METRO France
  • Côme de CheriseyDirecteur Général du Guide Gault et Millau ;
  • Bruno de MonteDirecteur de Ferrandi Paris ;
  • Roland Héguy, Président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) ;
  • Didier Chenet, Président du Groupement National des Indépendants de l’Hôtellerie Restauration (GNI) ;
  • Joël MauvigneyPrésident de la Confédération Générale de l’Alimentation en Détail (CGAD)

Ce colloque se tiendra au Palais Brongniart (Paris), le 27 novembre 2017.

Outre Green Cross et METRO, ce colloque réunit de nombreux partenaires : le guide Gault et Millau, l’UMIH, le GNI, FERRANDI Paris, la CGAD, Atabula.

La participation à cet événement se fait avec inscription en ligne obligatoire. Inscription, programme et informations pratiques sur : www.restaurant-de-demain.metro.fr

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/2711-colloque-mon-restaurant-passe-au-durable-organise-par-metro-en-partenariat-avec-green-cross-france-et-territoires/

Nov 23 2017

Pollution radioactive au Ruthénium 106 – le point

Les faits

Depuis le 3 octobre 2017, Green Cross a constaté et signalé la détection par les organismes météorologiques européens de Ruthénium 106 dans l’atmosphère, et alerté sur le peu de transparence et de visibilité accordé à ces éléments d’identification.

La source probable, identifiée par un calcul mathématique de par la trajectoire supposée des particuliers, se trouve entre la Volga et l’Oural.

L’Institut National de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) ne communique sur le sujet que le 4 octobre, et de manière plutôt laconique, suivant un premier communiqué issu de la Météorologie autrichienne, en date du 3 octobre.

La CRIIRAD, seul laboratoire français indépendant, communique pour sa part le 5 octobre.

Qu’est-ce que le ruthénium 106 ?

Le ruthénium 106 est un métal radioactif, cousin du platine, qui se présent sous forme de particules dans les échantillons de gaz radioactif recueilli. Il n’est pas présent naturellement sur la surface du globe. Les quantités rejetées dans l’atmosphère lors de la pollution constatées fin septembre sont estimées par la CRIIRAD à 375 000 fois le seuil maximum autorisé sur une année pour la centrale nucléaire de Cruas.

Les effets du Ruthénium 106 sur la santé humaine sont mal connues, mais on suspecte que ce soit un cancérogène probable sur une zone réduite autour de la source de la pollution radioactive.

Les productions du Ruthénium 106 sont de 3 types:

  • via le nucléaire militaire, et en particulier les fusées et satellites, cette technologie ayant été utilisée comme moyen de production,
  • via le nucléaire civil, les infrastructures de production et de stockage,
  • et dans le nucléaire médical.

Il existe dans la zone considérée, entre la Volga et l’Oural, un centre de retraitement de combustible nucléaire irradié, MAYAK, dont l’activité est mal connue, mais qui est susceptible de traiter ou de stocker du Ruthénium 106. A ce jour, soit près de 2 mois après la pollution radioactive, la plus grande incertitude règne néanmoins sur l’origine exacte de la pollution, puisque l’agence de météorologie russe mentionne des niveaux de pollution radioactive pour le ruthénium 106 près de Mayak au même niveau que la Roumanie, alors qu’ils devraient être beaucoup plus élevés..

Que faire ?

Ce nouvel épisode de pollution radioactive, et sa signalisation tardive auprès du public, suscite un grand nombre d’interrogations:

  • il convient une nouvelle fois d’interpeller l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ainsi que l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), sur leur silence, et de demander que toutes les investigations soient faites pour faire la lumière sur cette pollution,
  • plus que jamais, l’opacité et l’absence de contrôle citoyen, en particulier en France, autour de la filière nucléaire, de sa mise en sûreté et en sécurité, des pollutions radioactives constatées sur l’ensemble du territoire et des effets sur la santé humaine et la biodiversité, soit extrêmement problématiques et indignes d’une démocratie moderne. Nous demandons donc les informations les plus précises de l’IRSN et du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, des moyens renforcés pour une réelle expertise et veille indépendante en termes de pollution nucléaire de l’air, de l’eau et des sols, et une intégration systématique des ONGs environnementales et de santé dans toutes les instances de décision.
  • de plus, alors que le Prix Nobel 2017 a été accordé – et ce n’est pas un hasard – à l’ICAN, il convient dans l’objectif même de préserver la paix et un environnement sain que nous sécurisions et mettions sous contrôle les armements, combustibles et substances nucléaires sur la planète, et mettions en place un plan sérieux d’élimination et de retraitement des substances nucléaires civiles et militaires de manière forcenée, financée, et ambitieuse. C’est un triple enjeu de santé publique, de maintien de la paix et de lutte contre le terrorisme écologique .
  • enfin, alors que les problèmes financiers d’EDF et plus globalement de la filière nucléaire montrent chaque jour l’impasse économique de l’électronucléaire et l’indigence des moyens affectés à la sûreté et à la sécurité eu égard aux besoins, la question de la sécurité et celle de la sûreté nucléaire ne peuvent plus être laissées ni aux professionnels du nucléaire, ni aux seuls experts. Il s’agit désormais de reprendre un contrôle démocratique et citoyen sur la filière, les impacts sur la santé et sur la planète, d’anticiper plus les risques associés, d’effectuer un suivi statistique complet et visible de tous en open data sur les pollutions et l’effet du rayonnement, et de pousser la filière à mettre en place les outils financiers et de gouvernance partagée nécessaires à sa sécurisation.

Plus que jamais, il est urgent d’agir, et de réaffirmer l’importance d’une sortie rapide, raisonnée et concertée du nucléaire. Il s’agit non seulement de réaffirmer les droits de l’humanité, de préserver notre capacité à vivre en paix dans un environnement serein, mais également de mettre en place maintenant les outils de transition énergétique pour ne pas laisser aux générations actuelles et futurs l’épée de Damoclès relative à des choix militaires et stratégiques du passé et coïncidant avec le délitement financier des filières de l’atome partout dans le monde.

Pour en savoir plus: 

Souvenons-nous également que en janvier de cette année, une pollution à l’iode radioactif 131 avait été détectée, mais qu’elle n’a été signalée par l’IRSN que le 13 février 2017. A retrouver dans le Monde du 19 février.

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/pollution-radioactive-au-ruthenium-106-le-point/

Retrouvez Jean-Michel Cousteau au Salon Naturellia pour plusieurs temps forts :

Juste avant l’ouverture du Salon, Green Cross organise une avant-première exceptionnelle de « Wonders of the Sea 3D », en présence de Jean-Michel Cousteau et de François Mantello, au Cinéma Gaumont d’Archamps (Site d’Archamps – 74160 Archamps), organisée par Rochexpo en partenariat avec Green Cross.
Cliquez ici pour accéder à la billetterie et assister à la projection de Wonders of the Sea 3D

Retrouvez également ces 2 événements exceptionnels en présence de Jean-Michel Cousteau directement sur le site de Naturellia.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par ailleurs, en plus d’être présent sur le salon, Green Cross vous prévoit une activité hors du commun : en partenariat avec Leztroy, qui s’applique à mettre en valeur les traditions culinaires en transformant des produits bruts issus d’une agriculture locale et saisonnière dans le cadre de la restauration scolaire et le salon Naturellia, Green Cross vous propose un grand concours de cuisine très nature et ouvert à tous, le samedi 25 novembre : « Chef en famille » – Cliquez ici pour obtenir tous les détails du concours.

2866__1508512395

A gagner : 1 blender Artisan de Kitchenaid (899€)- 1 dîner pour 4 personnes au Moulin de Léré (Vailly – 74) – 1 mini robot pâtissier multifonction Kitchenaid (599€), et de nombreux autres lots !

Dernier jour pour s’inscrire – Cliquez ici pour vous inscrire, vous et votre famille, et remporter de super lots

Retrouvez le programme complet, les photos et informations pratiques sur le site : http://www.naturellia.com
ou rendez-vous directement sur l’événement facebook 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/retrouvez-jean-michel-cousteau-au-salon-naturellia-pour-plusieurs-temps-forts/

[CoP23] 16 nov. 2017 – intervention de Jean-Michel Cousteau à la conférence « Adaptation au changement climatique » du Comité 21

Dans le cadre de la CoP23 qui se tient à Bonn, le président de Green Cross France et Territoires, Jean-Michel Cousteau, interviendra lors d’un événement parallèle du Comité 21: « Adaptation au changement climatique ». Il introduira la session aux côtés de Bettina Laville, présidente du Comité 21, pour présenter la place de l’adaptation dans les négociations internationales sur le climat.

Cet événement se tiendra le 16 novembre, de 17h30 à 19h30 au Pavillon France dans la Bonn Zone.

Plus d’info sur: http://www.comite21.org/comite21/comite21-en-action.html?id=11698

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/16-novembre-intervention-de-jean-michel-cousteau-au-side-event-du-comite-21-adaptation-au-changement-climatique/

Articles plus anciens «