ADHEREZ, SOUTENEZ-nous et IMPLIQUEZ-vous pour Green Cross

Nos actions vous intéressent et vous souhaitez vous engager ? Pensez à adhérer à l’association ou nous faire un don. Votre don et votre cotisation (déductibles à hauteur de 60%) sont nécessaires à notre fonctionnement.

Pour adhérer : http://bit.ly/JeRejoinsGCFT

____________

Pour donner :

Formulaire propulsé par HelloAsso. Vous pouvez aussi adhérer ici
Vous pouvez aussi télécharger notre formulaire d’adhésion et nous le retourner par courrier.
Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion et la bonne tenue de l’association et de ses membres. Elles ne sont pas cédées à des tiers. Elles font l’objet d’un traitement informatique non soumis à la déclaration au titre de la dispense n°8 de la délibération CNIL n°2006-130 (J.O. du 3 juin 2006). Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’opposition vous concernant. Pour l’exercer, n’hésitez pas à nous contacter !
Green Cross France et Territoires est une association d’intérêt général enregistrée à la Préfecture de Police de Paris sous le n° W751211388.

Intervention de Green Cross au Floating Offshore Wind Turbines 2019

dav

Dans le cadre du plus grand événement sur l’éolien offshore flottant, Green Cross a eu l’occasion de modérer la table ronde “FOW and stakeholders’ acceptance: environmental and other users’ concerns” le 24 avril 2019 à Montpellier.

Après avoir présenté la genèse de Green Cross, son représentant Jean-Yves Leber a pu expliquer sa double casquette face à l’éolien offshore flottant : en tant qu’écologiste GCFT, soucieux de l’actualité de cette filière née du phénomène NIMBY, et considérant l’industrie éolienne onshore comme confrontée à une opposition de plus en plus forte,  l’offshore flottant en tire une leçon et fait un effort considérable en termes d’acceptabilité. En tant que « collègue » professionnel des industries renouvelables onshore,  il perçoit avec bienveillance la contribution de l’éolien offshore flottant au mix énergétique renouvelable, indispensable à la réussite de la transition énergétique et écologique, ainsi qu’à notre développement.

Cette table ronde a pu être l’occasion de capter différentes méthodes et représentations de l’éolien offshore flottant. D’abord avec le porteur de projet japonais SHIZEN Energy, qui a parlé  du problème d’acceptabilité pour l’industrie de la pêche, avec une double lecture de compensation à court ou moyen terme pour les pêcheurs, et une compensation à plus ou moins longue distance pour les autres parties prenantes (paysage, environnement). Ensuite, le projet géant en mer d’Ecosse démontre une approche de sécurisation des parties prenantes avec un volet légal et jurisprudentiel important et une forte réglementation dans les projets. Enfin, l’approche française incarnée par EOLFI dans son projet de ferme éolienne offshore entre l’Ile de Groix et Belle-Ile, ou bien par le Pôle Mer Méditerranée, apparaît comme plus équilibrée entre les différentes parties prenantes.

En suivant le programme De la Vulnérabilité à la Résilience mené par Green Cross ainsi que les SECRETS®, le développement de cette industrie participent entièrement à la Transition écologique et énergétique.

Leqto rejoint le Club des Mécènes et Partenaires de Green Cross

Inspiré du latin lectio (leçon), Leqto est un écosystème de solutions d’apprentissage novatrices. Leur objectif est de proposer une nouvelle manière d’apprendre grâce à des cours en ligne concis de 2 minutes, un format engageant (type TED) et un contenu très concret (type MOOC Coursera). Cela permet à Leqto de se positionner comme un nouvel acteur dans le smart entertainment, en proposant des contenus qui apportent une vraie plus-value aux utilisateurs/spectateurs, tout en étant intéressants et faciles à visionner. Le but est de réellement diffuser à grande échelle un message fort sur des thèmes variés et impactant.

Dans le cadre de son partenariat avec Leqto, Green Cross France et Territoires, par le biais de son Directeur Exécutif Nicolas Imbert, a pu s’exprimer sur l’urgence climatique, et comment agir à l’échelle de chacun pour lutter contre le réchauffement climatique.

Les Voiles de l’Energie et de l’Environnement – édition 2019

Doc3_page-0001 (2)Pour la deuxième année consécutive, Green Cross France et Territoires est partenaire de l’édition 2019 des Voiles de l’Energie et de l’Environnement, du 7 au 9 juin à Marseille, plus précisément à la Société Nautique de Marseille et au Palais de la Bourse., et co-organise le programme de la journée du 7 juin.

L’événement s’inscrit sous le prisme de l’esprit sportif (de belles surprises sont
d’ores et déjà prévues), des Objectifs du Développement Durable (ODD), et avec pour ligne de mire Biodiversité Marseille 2020, où le Congrès Mondial de l’UICN mettra en valeur le territoire, tant dans ses dimensions maritime que terrestre.

 

Inscriptions sur : http://bit.ly/V2E7juin

 

Programme de la journée de conférences et de débats (sous réserve de confirmation)

Horaire : 09h00 à 17h00

Lieu : Palais de la Bourse de Marseille

Animation par Nicolas Imbert, Directeur Exécutif Green Cross France et Territoires

  • 09h00 : accueil
  • 09h15 – 09h30 : ouverture de l’événement
  • 09h45 – 10h45 : Table ronde introductive : pourquoi y-a-t-il urgence à accélérer la transition ? Comment faire système, jouer en équipe ?Thèmes abordés : l’urgence climatique et la feuille de route de l’accord de Paris (CoP 21) / air, climat, énergie : enjeux et urgence pour une ville littorale en Méditerranée / des enjeux essentiels, des priorités à reconsidérer, un océan de solutions / des opportunités de nouvelles activités créatrices de valeurs et de richesses / la nécessité d’une co-construction à hauteur humaine / des bénéfices importants à accélérer la transition pour mieux vivre ensemble
  • 10h45 – 11h00 : pause-café.
  • 11h00 – 11h15 : première inspiration : un océan à préserver, des clés pour agir, une urgence à le faire
  • 11h15 – 12h15 : Seconde table ronde : tourisme, plaisance, régate – sommes-nous exemplaires ? Quelles forces, quels retours d’expérience, quelles perspectives d’amélioration ? Thèmes abordés : éco-événements, impact du tourisme, évolutions de comportements, navires et outils du plaisancier, importance de l’éco-conception, gestion du cycle de vie, économie de la fonctionnalité, biomimétisme
  • 12h15 – 12h35 : deuxième inspiration : le Fort du Petit Langoustier
  • 12h35 – 14h00 : buffet.
  • 14h00 – 14h15 : troisième inspiration : la Mer, source d’énergies
  • 14h15 – 15h15 : Troisième table ronde : transport maritime et mobilité à terre. Thèmes abordés : transition du transport maritime, les différents leviers et les options possibles, branchement à quai, quelles interfaces entre la terre et la mer, que font nos voisins, quelles sont les concurrences établies et émergeantes, quels retours d’expérience mondiaux, quels défis pour la Méditerranée et pour le quart sud-est de la France…
  • 15h15 – 15h30 : pause-café.
  • 15h30 – 16h00 : Premier défi à venir : la plateforme éolienne, partage et co-construction
  • 16h00 – 16h30 : Second défi à venir : qualité de l’air et transition énergétique littorale – quels impacts, quels retours, quels enjeux ?
  • 16h30 – 17h00 : Conclusion

 

Les premiers intervenants confirmés sont :

Robert Assante, Adjoint au Maire de Marseille et délégué à l’environnement et aux façades

Frédéric Béringuier, Directeur territorial – Enedis Provence-Alpes

Marc Frilet, Avocat associé chef de service – Cabinet Frilet 

Hubert Greiveldinger, Directeur Général – Foxmax LNG

Guy Herrouin,  Directeur stratégie – Pôle Mer Méditerranée 

Nathalie Ille, Fondatrice – Earthship Sisters

Jean-Charles Lardic, Directeur prospective de la Ville de Marseille

Geneviève Maillet, Avocate associé – Cabinet Maillet-Dossetto

Hervé Moine, Directeur adjoint des Ports, CCi Var

Jean-Paul Mouren, Skipper professionnel 

Gaëlle Rebec, Directrice Ademe en Provence Alpes Côte d’Azur

Sophie Rouan,  Responsable Voyageurs et Energie au Grand Port Maritime de Marseille

Jean-François Suhas, Président du Club Croisière Marseille-Provence

Julien Topenot, Responsable Sécurité Sûreté Environnement – CMA-CGM

Eric Villalonga,  Chambre des Energies Renouvelables et de l’Environnement de Monaco

Philippe Zichert, Président – VIA Marseille Fos / Elu Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence

 

Avis de concours : Concevez le Tee-Shirt officiel “Ocean Impact & Me”, Green Cross X Soslo, qui sera présenté à Cannes pendant le Festival!

(c) GCFT

(c) GCFT

Date limite de réponse : mardi 14 mai 2019 à 23h59

Le 18 mai 2019, Green Cross est présent à Cannes et lance Ocean Impact & Me, en formant 40 nouveaux Ambassadeurs de l’Océan, pendant le Festival International du Film. Ceci est au programme de l’Ocean Impact Day, organisé par le Monaco Better World Forum en partenariat avec Green Cross.

Lors de cet événement, largement médiatisé, Green Cross et Soslo dévoileront le tee-shirt durable et éthique à la hauteur de cet enjeu :

Le Tee-Shirt officiel Ocean Impact & Me

 

Vous vous sentez l’âme d’une créatrice ou d’un créateur engagé ? Vous avez envie d’utiliser vos talents pour communiquer vos convictions, émouvoir et partager une création iconique ? Vous souhaitez marquer de votre empreinte un objet durable, conçu pour respecter la planète et l’humain ?

C’est le moment : AGISSONS ensemble !
Concevez le visuel de ce tee-shirt unique, impactant, et durable !

Green Cross s’est associée à Soslo (www.soslo.fr), une jeune griffe éthique qui conçoit le “Tee-shirt Responsable” : le 1er tee-shirt en coton recyclé, fabriqué en France par un atelier de confection solidaire, dans le respect de l’environnement et de l’humain.
Alors, forcément, Green Cross qui promeut l’économie circulaire, le respect des ressources et le passage du jetable au durable, a été séduit.

Ces idées vous inspirent ? Participez à notre jeu-concours, concevez le visuel qui nous ressemble !

Nous recherchons un visuel positif, motivant, impactant, qui incarne l’un des engagements suivants :

  • Réduisons la pollution dans l’océan, limitons notamment la pollution plastique.
  • Changeons nos comportements pour préserver la vie marine et littorale.
  • Il peut reprendre des concepts ou idées issues de « OCEAN : des Clés pour AGIR », disponible sur desclespouragir.fr .

Le visuel, qui doit être graphique, optimiste et percutant, peut être en français ou en anglais.

COMMENT ?
En nous fournissant 1 à 3 visuels, d’un format maximum de 30 cm * 30 cm (résolution 300 ppp), sous un format vectoriel si possible, comportant un message et/ou une illustration avec au plus 2 couleurs, mais surtout qui résonne de manière percutante et inspirante avec le thème de la protection des océans. La création devra également intégrer les textes “Ocean Impact & Me“ qui sera présent de manière bien lisible et “by Green Cross” inclus de manière discrète.

Ça vous dit ?

Nous attendons vos créations, de la manière la plus libre possible, par email exclusivement, à contact@gcft.fr, sous la forme suivante :
• Le, les 2 ou les 3 visuels que vous proposez,
• Quelques lignes d’explications sur votre intention (au maximum 500 signes),
• Vos prénom et nom d’artiste (si différent du nom d’expéditeur).

S’il est sélectionné, votre visuel sera décliné en 2 coupes, une coupe homme et une coupe femme.

coupes tshirt

Le Gagnant!

  •  se verra officiellement désigné le 18 mai 2019,
  •  aura sa création reprise sur le tee-shirt Green Cross mis en vente sur notre site et sur celui de Soslo dès le 20 mai 2019 pour un envoi quelques semaines plus tard une fois la production terminée,
  • se verra cité comme auteur de la création « pour Green Cross »,
  • recevra une gratification de 300 euros, le premier tee-shirt de sa création (homme ou femme), et une invitation à participer à la formation « ambassadeur de l’océan » le 18 mai.

Chaque tee-shirt sera vendu au prix unitaire de 39 euros (hors frais d’expédition), dont 8 euros reversés au profit de Green Cross.

En répondant, le candidat autorise Green Cross, si il est lauréat, à reproduire et adapter son œuvre pour en faire le visuel du T-shirt, et à la voir reproduite sur des vêtements, sur papier et de manière électronique, et ce sans autre rétribution que le prix ci-avant cité.

(c) GCFT

(c) GCFT

Justine Combes

Photo JustineTout juste diplômée d’un Master of Science en Gestion de Projet et Business Development, Justine intègre Green Cross France et Territoires pour son stage de fin d’études. Passionnée depuis toujours par la question du développement durable et de son application en solutions concrètes, elle oriente sa carrière professionnelle dans ce secteur en quête d’utilité sociale et d’impact positif.

Parallèlement, elle réalise un projet de recherche sur la relation entre une gestion durable des projets et leur succès, qu’elle présentera comme thèse en fin d’année pour clôturer son parcours à SKEMA Business School (Lille). En effet, Justine s’est spécialisée dans la Gestion de Projet Durable et possède une certification Green Project Manager.
Elle a également passé un semestre académique à la North Carolina State University (Etats-Unis) pour son parcours en Global Business Environment et a étudié pendant un an le management opérationnel des ONG à la Fundaçao Dom Cabral à Belo Horizonte (Brésil).

L’exposition “Arctique” du Prix Carmignac, dont Green Cross est partenaire, rencontre un succès populaire et professionnel

Chasseur-de-baleines-Point-Hope-Alaska-mai-2018Jusqu’au 5 mai 2019, la Galerie Saatchi à Londres accueille l’exposition « Arctique : Nouvelle Frontière ». A travers les photos prises lors de leur double expédition polaire, Yuri Kozyrev et Kadir van Lohuizen tentent de montrer les conséquences de la fonte de la banquise et de l’exploitation des ressources naturelles sur les communautés locales en Arctique. L’ensemble de ce travail a été récompensé du Prix Carmignac du photojournalisme 9ème édition, soutenu par la Fondation Carmignac.

Avec plus de 10 000 visites dès le premier weekend, cette exposition permet d’éclairer sur les conditions de vie des populations vivants dans l’Arctique, et de rendre compte des impacts du changement climatique par des photos retraçant des scènes quotidiennes.

Le Guardian lui a notamment consacré un article: https://www.theguardian.com/artanddesign/2019/apr/05/arctic-double-polar-expedition-photo-essay

A l’occasion du G7 Biarritz, Green Cross publiera prochainement un plaidoyer pour l’Arctique qui, s’appuyant sur le travail de l’exposition, vise à obtenir une mobilisation internationale et des avancées concrètes pour une meilleure préservation de la zone.

Pour en savoir plus :

Un demi-degré de plus, c’est un impact dramatique pour le changement climatique

L’urgence climatique renvoie au fait que les Etats ne peuvent plus retarder leurs actions fortes de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce changement de 0,5°C pourrait avoir des effets dramatiques, notamment sur la multiplication et l’intensification des sécheresses et inondations. Ce réchauffement concerne l’ensemble de la communauté mondiale : augmentation de 10 cm du niveau de la mer, vulnérabilité accrue des petits Etats insulaires, mise en danger des récifs coraliens pourtant riches en biodiversité, et fonte de la glace en Arctique. La planète a déjà une température de 1°C supérieure au siècle dernier. Selon les estimations des chercheurs à la suite de l’Accord de Paris, le réchauffement global devrait atteindre les 3°C d’ici la fin du 21ème siècle.

Article à retrouver sur : https://bit.ly/2G4U2Jl

Green Cross soutient “Unis pour le Climat – Saint-Malo” dans sa demande d’audience auprès du G7

Le collectif Unis pour le Climat – Saint Malo a décidé de lancer une pétition pour obtenir une audience lors de la réunion préparatoire du G7 se tenant les 5 et 6 avril 2019. Cette audience a pour objectif de placer la protection de l’environnement comme trame de fond de toutes les décisions prises lors du Sommet. Plus de 2000 signatures ont été recueillies, dont celle de Nicolas Imbert, Directeur de GCFT et celle de Corinne Lepage, ancienne ministre, avocate, et présidente de l’Association des Amis de la Déclaration des Droits de l’Humanité.

Pétition à retrouver sur : https://bit.ly/2U1PQit

Jean-Michel Cousteau se mobilise pour les baleines en Russie

« Le temps est venu pour nous de voir les mammifères marins en captivité comme une partie du passé, et non une partie tragique de notre futur. » Jean-Michel Cousteau engage Green Cross, Ocean Futures Society et soutient The Whale Sanctuary Project pour sauver 10 orques et 87 bélougas capturés illégalement dans l’optique d’une vente auprès de parcs à thèmes marins chinois.

Il s’est rendu sur place la semaine dernière, accompagné par une équipe d’experts internationaux, pour demander au gouvernement russe © Tom Ordway, Ocean Futures Societyde trouver rapidement comment rendre aux cétacés et mammifères marins de la Baie Sredniaïa une existence décente. L’invitation formelle du Ministère des Ressources Naturelles et de l’Environnement russe est une opportunité exceptionnelle pour évaluer les conditions de vie de ces baleines et trouver une solution commune et adaptée.

En France et en Europe aussi, il est temps de changer d’époque, de cesser d’enfermer des cétacés, mammifères marins et requins dans des conditions ne permettant pas leur développement harmonieux, et en faisant respecter la réglementation, et également en changeant nos comportements pour que le spectacles d’animaux malheureux d’être enfermés ne soit plus un divertissement.

Pour en savoir plus :

6 juin: “Air, Climat, Energie” à Marseille – défis et opportunités pour un territoire portuaire et maritime

Dans la continuité de la co-inspiration réalisée à Dunkerque le 22 janvier (publication réalisée suite à la conférence ci-joint), Green Cross organise une co-inspiration à Marseille le 6 juin de 9h30 à 12h30, sur le thème :

Air, Climat, Energie – défis et opportunités pour un territoire portuaire et maritime
le 6 juin 2019 de 9h30 à 12h au New Hotel of Marseille

L’événement est sur invitation exclusivement- nous serons 40 participants, l’Ademe, Armateurs de France, la Chambre des Energies Renouvelables et de l’Environnement de Monaco, CMA-CGM, Elengy, GRT-Gaz, Moteurs Baudouin…nous ont d’ores et déjà fait part de leur intérêt et de leur soutien.

Le format est le suivant:

  • 4 à 6 premiers répondants pour ouvrir les discussions à partir de leurs retours d’expériences, en 5 à 7 minutes,
  • une discussion à bâtons rompus avec les participants (40 max, tous concernés par le sujet),
  • un ouvrage de synthèse disponible au plus tard 1 mois après l’événement.
Ce débat est sur invitation uniquement. Intéressé pour participer ? Contactez gwenaelle.bourdeau@gcft.fr
Notre prochaine “co-inspiration” après celle-ci sera en septembre, sur le thème “Gestion intégrée du littoral”, à la Rochelle.