ADHEREZ, SOUTENEZ-nous et IMPLIQUEZ-vous pour Green Cross

Nos actions vous intéressent et vous souhaitez vous engager ? Pensez à adhérer à l’association ou nous faire un don.

Votre don et votre cotisation sont nécessaires à notre fonctionnement (et déductibles à hauteur de 60%). Pensez à nous soutenir maintenant :

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion et la bonne tenue de l’association et de ses membres. Elles ne sont pas cédées à des tiers. Elles font l’objet d’un traitement informatique non soumis à la déclaration au titre de la dispense n°8 de la délibération CNIL n°2006-130 (J.O. du 3 juin 2006). Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’opposition vous concernant. Pour l’exercer, n’hésitez pas à nous contacter !

Green Cross France et Territoires est une association d’intérêt général enregistrée à la Préfecture de Police de Paris sous le n° W751211388.

Vous pouvez aussi télécharger notre formulaire d’adhésion 2015 et nous le retourner par courrier.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/soutenir/

ParisClimat2015: Objectif OCEAN – co-construisons les propositions de l’économie bleue

 

COP21-labelColloque du 8 juin 2015

Page actualisée au 28 aout 2015.

Notre événement du 8 juin a été un grand succès….vous trouverez ci-joint:

Une vingtaine d’intervenants, représentatifs des acteurs de l’économie de la mer, des réseaux des collectivités locales, d’associations et d’acteurs économiques, ont souligné le rôle essentiel joué par l’océan dans la régulation du climat et de l’ensemble des grands équilibres de notre planète. Ne se contentant pas d’alerter sur la nécessité de préserver un océan en bonne santé, les intervenants ont également présenté des solutions existantes et initiatives en cours, réplicables ou inspirantes. De la Nouvelle-Calédonie à la Colombie, nombre de projets se structurent pour créer une véritable économie bleue. Des éléments de synthèse des différentes interventions seront disponibles très prochainement.

Rassemblant plus de 150 participants à l’Agence Spatiale Européenne, cette rencontre a également abouti à la signature de la Déclaration de Paris sur l’Ocean. Le texte est constitué de quatre propositions et dix-huit engagements et voies de réalisation précises et concrètes – les thèmes abordés: gestion harmonisée des activités littorales, alimentation et santé des océans et des Hommes, transport et navires du futur, sécurité et surveillance pour le développement durable.

declaration_paris

Au 28 aout, la présente déclaration a été signée par les organisations suivantes :

  • ACB – Réseau des bretons d’influence, ACIDD, ALMAE, ARF – Association des Régions de France, Armateurs de France, Association des EcoMaires, Bio Thau, Cerpac, Climates, Club France Développement Durable, Cluster Maritime Français, Collège des Directeurs du Développement Durable, Comité 21, Crédit Agricole SA, Cyclamed, Décider Ensemble, Durapole, Earth Guardians, Eco DDS, Ecologie Sans Frontière, European Partners for the Environment, Expédition 7ème continent, Fondation Ensemble, Fondation Malpelo et Autres Ecosystèmes Marins, Fondation Nature et Découvertes, Forum China Europa, Forum de la Mer, France Libertés, France Nature Environnement, GICAN, GREEN, Green Cross France et Territoires, Green Cross International, Humanbe, Initiative for Africa, Institut de l’Economie Circulaire, Institut Michel Serres, Les Ateliers de la Terre, Métamorphose Outremers, Missions Publiques, Moana nui, Oceania 21, Ocean Futures Society, Open agrifood Orléans, Orée, Pax Arctica, R20, Race For Water, SeaOrbiter, SER, SICR, Sunaxon, Tecensys, WWF, YB-FR…

Les personnalités qualifiées suivantes ont également signé la déclaration :

  • M. Jean-Luc Aigoin, M. Mehdi Alaoui Mdaghri, Pr Robert Bell, M. Patrice Comte, Mme Céline Cousteau, M. Fabien Cousteau, Mme Laurence Eymard, M. Gregory B. Gallagher, M. Anthony Lecren, Mme Corinne Lepage, Mme Houria Tazi Sadeq, M. Gino Van Begin

Ce texte désormais disponible également sur le site http://www.cop21.mobi.

Si vous souhaitez signer ce texte au nom d’une organisation, merci de contacter contact@cop21.mobi

La présente déclaration a été initiée le 8 juin 2015, à l’issue du colloque organisé par Green Cross à l’Agence Spatiale Européenne, à Paris, pour la Journée Mondiale des Océans. Elle a également été présentée et discutée à la Global Conference 2015 des Ateliers de la Terre, et dans le cadre de l’Atelier adaptation du Sommet Mondial Climat et Territoires.

 

Nous avons soumis ces propositions aux votes des participants, ce qui a été très suivi et apprécié, et a fait ressortir 7 priorités:
  • réaffirmer l’espace marin comme propice aux activités humaines durables pour améliorer les conditions de vie et compléter les écosystèmes terrestres (notamment via un développement serein des énergies marines et renouvelables en mer),
  • développer la fiscalité verte et bleue (carbone, biodiversité…) via des initiatives volontaires, mises en place par plaque géographique et ensuite défendues au niveau international,
  • créer des filières d’économie circulaire, en commençant par les eaux de ballast, le traitement des résidus pétroliers et l’économie circulaire portuaire,
  • mettre en place un processus international pérennisant la préservation de l’Antarctique et son statut international, et assurer une gouvernance durable et apaisée de l’Arctique,
  • développer en partenariat avec les parties prenantes les aires marines protégées, qui démontrent la pertinence d’une reconquête des écosystèmes,
  • accélérer le recueil open data des données sur la santé des océans,
  • rendre les labels plus inclusifs et encourager leur utilisation, en particulier dans l’alimentation.

 

 

 

QUELQUES PHOTOS

Green Cross, World Ocean Day Symposium, Paris Climate 2015, Ocean Objective proposition form the Blue Economy Conference.

Green Cross, World Ocean Day Symposium, Paris Climate 2015, Ocean Objective proposition form the Blue Economy Conference, Jaques Rougerie, Boris Federovski, Dominique Martin Ferrari

Green Cross, World Ocean Day Symposium, Paris Climate 2015, Ocean Objective proposition form the Blue Economy Conference.

Green Cross, World Ocean Day Symposium, Paris Climate 2015, Ocean Objective proposition form the Blue Economy Conference, Michel Sabban, President of R20.

Green Cross, World Ocean Day Symposium, Paris Climate 2015, Ocean Objective proposition form the Blue Economy Conference.

Contexte

Green Cross coordonne au premier semestre 2015, la tenue d’un forum multi-acteurs Economie Bleue et Stratégie Maritime pour ParisClimat2015 en vue de mobiliser l’ensemble des réseaux maritime, suffisamment en amont de la Conférence Paris Climat 2015, et d’obtenir un accord concret, ambitieux pour le climat et pour l’environnement.

Le monde de la mer est un pilote idéal pour accélérer la lutte contre le dérèglement climatique : d’une par eu égard à la maritimisation du monde, d’autre part par l’universalité des solutions qu’il peut y apporter, de par le caractère continu des océans.

Ce forum est en deux étapes : une séance de travail qui s’est tenue le 9 avril, et une séance de restitution et de mobilisation lors de la Journée Mondiale des Océans, le 8 juin, à l’Agence Spatiale Européenne, à Paris.

Objectifs du forum

Dans un contexte pré-ParisClimat2015 très chargé en événements, le Forum peut se dégager en construisant la proposition concrète d’un objectif climat consolidé entre tous les acteurs, notamment sur les sujets-clé climat et santé des océans, alimentation santé et satisfaction des besoins humains, navire du futur, gestion du littoral. Le Forum aura une approche économique, et notamment s’attachera à mettre en rapport l’opportunité et le coût financier de l’inaction.

Pour mémoire – séance de travail du 9 avril 2015

Un grand merci à tous les participants venus à cette belle journée de travail – une synthèse sera très prochainement mise en ligne .

Programme_9_avril

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/parisclimat2015-co-construisons-les-propositions-de-locean/

Green Cross partenaire du Festival du Film Francophone d’Angoulême

Green Cross est partenaire du Festival du Film d’Angoulême, du 25 au 30 août. Nous y parlerons notamment environnement, préservation des pôles et préparation de la Conférence Climat. Une projection du film « Sur les traces de Shackleton » y sera effectuée, le 27 août à 17h, suivi d’un débat.

Le festival du Film Francophone d’Angoulême mettra la Belgique à l’honneur de sa 8ème édition. A cet effet, une sélection de 15 films belges emblématiques sera projetée dans un nouveau lieu, Le Nil, parmi lesquels : RUE HAUTE de André Ernotte avec Annie Cordy, FARINELLI de Gérard Corbiau, POUR RIRE de Lucas Belvaux, ELDORADO de Bouli Lanners, L’ENFANT des frères Dardenne…

Comme chaque année, films et courts-métrages mettront en lumière la richesse de la francophonie dans le cinéma à travers le monde. Une vocation ardemment défendue par les créateurs de cet événement culturel, Dominique Besnehard et Marie-France Brière.
25 000 festivaliers avaient répondu présent l’année passée, 30 000 sont attendus cette année !

afficheangouleme

Durant 6 jours, près d’une centaine d’œuvres accessibles au public seront donc projetées à Angoulême, dont 10 films en compétition officielle, récompensés par des Valois. Ces distinctions seront décernées par un jury, présidé cette année par Jean-Hugues Anglade et composé de Jérôme Clément, Bruno Deloye, Marie Gillain, Irène Jacob, Carole Laure, Nadir Moknèche, Guillemette Odicino et OrelSan.

 

En savoir plus sur le site du Festival et se programmation : www.filmfrancophone.fr

Rejoindre et suivre le festival sur les réseaux sociaux :

Facebook : www.facebook.com/ffangouleme
Twitter : www.twitter.com/ffangouleme
Instagram : https://instagram.com/ffangouleme

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/green-cross-partenaire-du-festival-du-film-francophone-dangouleme/

Revue de presse hebdo #12

Veuillez trouver ci-après la revue de presse de l’été de Green Cross France et Territoires,

Elle couvre la période allant du 1er au 21 aout.

Revue de presse #12

Bonne lecture !

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/revuedepresse12/

Green Cross soutient l’expédition Greenlandia !

Cet été durant tout le mois d’aout, Vincent Hilaire se rend au Groenland pour le premier voyage d’un projet au long cours. Au minimum, cinq expéditions durant cinq saisons au Groenland, pour aller notamment à la rencontre des derniers chasseurs Inuits, sur les traces de Paul-Émile Victor et de Jean Malaurie. En leurs temps, ces deux hommes avaient déjà pressentis qu’ils ne seraient bientôt plus très nombreux à vivre de la chasse séculaire. Avant leur extinction probable, un travail d’enquête et de mémoire s’imposent.

De même qu’il est essentiel de réaliser aussi un travail documentaire sur l’autre partie de la population, presque 60.000 personnes,  soit les 90 % restants. Ces « jeunes » urbains, se tournent rapidement vers des projets plus juteux: la grande pêche, les mines, le pétrole…le changement climatique ferme et ouvre différentes perspectives, presque simultanément.

Le Groenland est l’une des rares sociétés humaines contemporaines qui réalise le grand écart entre tradition et modernité. Un laboratoire ou s’ajusteront peut-être écologie et économie. Vincent Hilaire souhaite être le témoin de cette période charrière de l’histoire de ce pays. De ce défi climatique, humain, ethnologique, économique, philosophique qui se dressent aujourd’hui devant les Groenlandais.

 

Ce sont parmi les derniers hommes libres de la planète, un pan de l’humanité pas encore totalement connecté. Leurs descendants ne sont plus forcément convaincus de l’évidence de cette chasse, du sens de ce type de vie. Avec la pêche, le pétrole et le tourisme, d’autres opportunités se font jour.

La photographie, l’écriture, la captation de séquences et interviews vidéos réalisées chaque été pendant plusieurs années, permettront de constituer un fond documentaire précieux pour la compréhension de cette situation et la réalisation de plusieurs expositions et documentaires.

Suivez l’expédition cet été sur le blog de Vincent Hilaire : https://vincenthilaire.wordpress.com/

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/green-cross-soutient-lexpedition-greenlandia/

Green Cross partenaire du Seafood Fusion Festival – 21 & 22 novembre à Brest

 

REDÉCOUVRIR LA CUISINE DE FRUITS DE MER

SeafoodGreen Cross est co-organisateur d’un Festival peu banal : le Seafood Fusion Festival, festival international de cuisine des coquillages et des algues.

Les 21 & 22 novembre à Brest, le fruit de mer sera au cœur de toutes les attentions !

L’idée originale de ce festival réside dans la volonté d’explorer les saveurs mal connues qu’offre la cuisine de fruits de mer, coquillages et algues, d’attirer l’attention sur ce potentiel sous-exploité.

Pour relever ce défi, sont prévus des battles de chefs prestigieux, des conférences, des démonstrations, un marché pour rencontrer les pêcheurs et producteurs, et bien plus encore !

Retrouvez toutes les informations sur les animations prévues à Brest : http://www.seafoodfusion.com/programmation-2015

 

 

Dans ce cadre convivial et festif, vous pourrez retrouver Green Cross notamment pour des débats, conférences et table-rondes sur l’avenir des océans et leur rôle dans le maintien des grands équilibres de notre planète, y compris la chaîne alimentaire.

 

L’OCÉAN SOURCE DE SOLUTIONS  – Santé, alimentation, climat, grands équilibres environnementaux…

Recouvrant 75% de la surface de notre planète, avec une estimation de connaissance actuelle de 5% de la biodiversité marine, l’océan constitue un réservoir de promesses pour l’avenir de l’humanité. Chaque jour, de nouvelles espèces sont découvertes (environ 1600 chaque année) et apportent des solutions aux problèmes posés pour nourrir et soigner les 9 milliards d’humains qui se profilent à l’horizon 2050.

La recherche sur les ressources marines et les biotechnologies associées ouvrent de nombreuses perspectives en matière médicale et de nutrition. Le besoin en apport protéique est déjà couvert en grande partie par la pêche et l’aquaculture aujourd’hui, et le sera encore davantage demain. On note une croissance de près de seafood230% de l’aquaculture et en Europe, et une expansion nécessaire de l’algoculture.

La découverte de la complexité de la vie marine révèle aussi finalement le rôle clé de l’océan dans la machine climatique, spécialement les micro-algues et les microplanctons, les premières comme poumon principal de notre planète (devant l’Amazonie), les secondes comme importants capteurs d’azote.

Le changement climatique et les pollutions ont néanmoins des impacts sur les ressources marines et notamment sur leurs cycles de vie, par le biais de modifications de courants et de températures, l’acidification de l’océan, l’élévation du niveau des océans… Or le maintien d’un océan en bonne santé est essentiel à la régulation climatique générée par ce même océan. Comment sortir de ce cercle vicieux pour que la santé des océans et des hommes soient préservés, qu’un équilibre entre ressources et besoins soit trouvé ? Une meilleure connaissance de l’océan, de son fonctionnement et de ses ressources, est la condition sine qua non de sa préservation.

Ces questions doivent impliquer l’ensemble des professionnels de la chaîne de valeur de la filière pêche, du producteur (pêcheurs et conchyliculteurs) au consommateur final, via l’industrie agroalimentaire, la grande distribution et le marketing spécialisé.

 

Le Seafood Fusion Festival constitue une superbe occasion d’aborder ces questions et enjeux avec différents acteurs engagés.

 

Informations complémentaires : contact@gcft.fr

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/green-cross-partenaire-du-seafood-fusion-festival-21-22-novembre-a-brest/

Green Cross partenaire du Forum Convergence du 7 au 9 septembre 2015


Images intégrées 1Depuis son lancement en 2008, le Forum Mondial Convergences est devenu l’événement incontournable de tous les acteurs engagés dans la lutte contre la pauvreté et pour un développement plus durable. Green Cross est partenaire de la 8ème édition du Forum Mondial Convergences aura lieu les 7, 8 et 9 septembre 2015 à Paris autour de la thématique « Zéro exclusion, zéro carbone, zéro pauvreté ».

Trois piliers thématiques à cette édition:

Images intégrées 2  Les nouveaux objectifs de développement durable: et maintenant ?
 Images intégrées 3 Les modèles économiques qui accélèrent le changement sociétal
  Images intégrées 4L’agenda des solutions partagées pour répondre au défi du changement climatique

Découvrir en détail les trois piliers du Forum Mondial.

Les deux premiers jours seront au Palais Brongniart, le troisième à l’Hotel de Ville de Paris. A noter également deux soirées thématiques Youth We Can! le 7 septembre, soirée médias le 8 septembre.

Informations et inscriptions sur http://convergences.org/

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/green-cross-partenaire-du-forum-convergence-du-7-au-9-septembre-2015/

Le point sur nos groupes de travail autour de l’économie circulaire

Notre premier groupe de travail sur l’eau a brillamment réussi, permettant de lancer l’ouvrage l’eau, des clés pour agir qui a lancé la collection http://www.desclespouragir.fr (téléchargement PDF gratuit ici, version imprimée en vente 10 euros – vente en groupe possible contact@gcft.fr).
Green Cross anime actuellement deux groupes de travail complémentaires :
  • un sur économie circulaire et énergie,  
  • un autre sur l’économie circulaire littorale.

Chaque groupe de travail réunit des experts thématiques et s’enrichit de retour d’expériences de terrain, en effectuant 4 à 6 séminaires de travail ainsi que des visites de site.

Les thématiques de notre groupe de travail économie circulaire et énergie sont les suivantes :

 

Thèmes Résumés
Villes et territoires durables Des enjeux et solutions spécifiques pour la mobilité (des personnes (mutualisation des espaces de travail) et des marchandises), les énergies 4D de proximité (déconcentrées, décarbonées, diversifiées, démocratiques)
L’enjeu méthane, perspectives et réalités La méthanation, ou possibilité de stocker de l’électricité en la transformant en gaz, la ville comme ressource (déchets verts, STEP etc)
Le rôle des réseaux et les besoins d’intelligence Adéquation entre offre et demande, distribution, stockage, signal-prix (nouvelle mutualisation des réseaux)
Efficacité énergétique et nouvelles ENR diffuses Développement autour des nouvelles énergies renouvelables (marines, fluviales, terrestres)
Autonomie énergétique des îles Les îles territoires précurseurs, focus sur les travaux des étudiants de Centrale Paris

 

Voici également celles du groupe de travail sur l’économie circulaire littorale :

 

Thème Intitulé
1 Territoire littoral, territoire durable
2 Navires propres
3 Déconstruction navale
4 Produire une alimentation durable issue de la pêche via des infrastructures portuaires optimisées
5 Autonomie énergétique des iles
6 Transitions écologiques dans le Pacifique Sud
7 Innovations durables pour la plaisance, la course au large et les professionnels de la mer
8 Etudier les comportements liés aux pollutions émergentes
9 Pollution des zones littorales et éléments de résilience, notamment face aux aléas climatiques

 

Si vous pensez pouvoir partager avec nous une contribution, souhaitez assister à une prochaine réunion du groupe de travail, nous suggérer un élément, n’hésitez pas: contact@gcft.fr

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/le-point-sur-nos-groupes-de-travail-autour-de-leconomie-circulaire/

Revue de presse hebdo #11

Veuillez trouver ci-après la revue de presse de Green Cross France et Territoires couvrant la période du 21 au 31 juillet 2015.

Revue de presse #11

Bonne lecture et bel été

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/revue-de-presse-hebdo-11/

Agenda de rentrée Green Cross – en route vers la COP21

  • Du 7 au 9 septembre : Green Cross participera à la 8ème édition du Forum Mondial Convergences. Avec peut-être une surprise: http://convergences.org/
  • Du 14 au 16 septembre : États généraux du Grand Paris de l’économie circulaire
  • Du 25 au 27 septembre : dans le cadre de la Fête de la Gastronomie, événement sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, intitulé « Paris, capitale historique de l’audace et de la créativité ». Plus d’informations sous peu !
  •  26 septembre : Nicolas Imbert sera à Valence pour intervenir sur la thématique océan et économie circulaire dans le cadre duFestivalEnvert. Plus d’informations : http://festivalenvert.org/
  • 27 septembre : Green Cross participera activement au « quartier eau » d’Alternatiba Paris, place de la République, notamment sur le sujet « Eau et changement climatique ». Venez nombreux participer à cette initiative citoyenne ! Plus d’informations sur ce « village des alternatives » : https://alternatiba.eu/paris/
  • 5 au 7 octobre: Assemblée Générale de Green Cross International à Genève. Inscriptions sur contact@gcft.fr
  • 8 octobre (à confirmer): Assemblée Générale de Green Cross France et Territoires
  • 15 octobre : Nicolas Imbert participera à au Colloque international Eco-campus3 à La Défense sur le thème de l’atténuation et l’adaptation
  • 22 octobre : Green Cross sera au NEWDEAL21 à Nantes, pour y parler compétitivité et innovation des territoires. Informations et programme : http://newdeal21.com/
  • 18 novembre : Nicolas Imbert sera à Montpellier et interviendra sur la thématique « Agir aujourd’hui pour le littoral de demain »
  • 18 & 19 novembre : Green Cross est partenaire de l’organisation de l’Open Agrifood à Orléans, le Forum international de l’agriculture, de l’alimentation et de la distribution responsables. Venez nombreux ! Informations : http://www.openagrifood-orleans.org/fr/
  • 20 novembre : Nicolas Imbert participera au Water Act! Symposium à Paris organisé par France Fullbright Alumni.
  • 21 & 22 novembre : Green Cross co-organise le Seafood Fusion Festival à Brest, le festival international de cuisine des coquillages et des algues. Des battles de chefs, des conférences, des démonstrations… Découvrez le programme :http://www.seafoodfusion.com/
  • 26 au 28 novembre : Green Cross participera à la COY, la Conférence des Jeunes pour le Climat à Villepinte.
  • 4 décembre : Green Cross participera au Sommet des Elus Locaux pour le Climat à Paris
  • 4 au 11 décembre: Green Cross à la CoP21 – programme détaillé à venir très prochainement

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/agenda-de-rentree-green-cross-en-route-vers-la-cop21/

« Tous acteurs de la rupture : quelle échelle, quels modèles ? » Retour sur la Xème Global Conference

 

Le lundi 6 juillet, Nicolas Imbert a animé la plénière d’ouverture de la Global Conference des Ateliers de la Terre, organisée sur 3 jours à Chantilly (Oise).

 

DSCF2752

(c) GCFT

Pour partager leur vision et expertise, les personnalités suivantes étaient réunies :

  • Jean-Paul Delevoye, Président du CESE
  • Gilles Grapinet, Vice-Président, Atos
  • Bernard Stiegler, philosophe, Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou (IRI)
  • Lionel Zinsou, Premier ministre du Bénin.

 

 

Le panel a échangé autour de la thématique « Tous acteurs de la rupture : quelle échelle, quels modèles ? ».

 

La « rupture » était le thème général de cette Xème édition de la Global Conference. Ce terme réfère à une notion d’adaptabilité, de renouveau, de solutions. De nouvelles initiatives collectives voient le jour à travers le monde à l’échelle de territoires, pour proposer des alternatives et inventer de nouvelles perspectives.

Les trois grands thèmes suivants structuraient les débats de cette Xème Global Conference :

  • Les ressources que nous utilisons
  • Les modèles que nous bâtissons
  • Le monde que nous construisons.

 

DSCF2744

Lionel Zinsou lors de la plénière d’ouverture, (c) GCFT

Parmi les thématiques abordées lors de la table-ronde d’ouverture, le cas spécifique du Bénin. Lionel Zinsou, Premier ministre du Bénin, a effectivement rappelé que le changement climatique était déjà tangible dans son pays, avec des inondations au Sud, la sécheresse au Nord (avec la descente du Sahel), et la capitale située en dessous du niveau de la mer. Il a rappelé qu’en Afrique, l’Etat ne disposait que de peu de moyens pour assurer ses missions régaliennes, d’où une trop lente adaptation au changement climatique. Face à cela, M. Zinsou propose la construction de coalitions multi-acteurs, la puissance publique jouant le rôle facilitateur / partenaire.

Il a également souligné le caractère enthousiasmant des nouvelles technologies en Afrique, où de nouveaux usages sont sans cesse expérimentés, apportant des réponses très intéressantes, notamment quand des technologies de pointe dans le numérique et l’énergie sont combinées.

 

DSCF2746

M. Grapinet (c) GCFT

Nous entrons en effet dans une ère de « rupture digitale » (M. Grapinet), avec une large diffusion des savoirs. Il faut cependant réguler rapidement le monde du numérique, tant pour protéger la vie privée que pour taxer un tant soit peu les richesses créées dans cet univers, et le rendre soutenable.

Cela implique une notion de légitimité des usages, avec une responsabilité des utilisateurs et développeurs du numérique.

Nous devons maintenant « prendre des décisions, et être responsables collectivement » (M. Stiegler). L’impact du numérique dans la vie quotidienne est énorme, et cela sans maîtrise des flux d’informations et de marchandises : il n’y a plus de frontières et plus de contrôle sur l’espace et le temps. M. Delevoye souligne qu’il y a là une vraie question sociale et politique : « où est le pouvoir, qui le détient ? »

 

photo (2)

Plénière d’ouverture (c) GCFT

 

Comme le montre l’attention générée par la COP21, nous savons que l’Homme doit respecter la nature, on lui découvre une fragilité. Notre siècle est un siècle spirituel, la quête de sens est au cœur de l’engagement de nos sociétés pour un développement durable.

 

Plus d’informations sur la Global Conference : http://www.globalconference2015.org/

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/tous-acteurs-de-la-rupture-quelle-echelle-quels-modeles-retour-sur-la-xeme-global-conference/

Articles plus anciens «