ADHEREZ, SOUTENEZ-nous et IMPLIQUEZ-vous pour Green Cross

Nos actions vous intéressent et vous souhaitez vous engager ? Pensez à adhérer à l’association ou nous faire un don. Votre don et votre cotisation (déductibles à hauteur de 60%) sont nécessaires à notre fonctionnement.

Pour adhérer : http://bit.ly/JeRejoinsGCFT

____________

Pour donner :

Formulaire propulsé par HelloAsso. Vous pouvez aussi adhérer ici
Vous pouvez aussi télécharger notre formulaire d’adhésion et nous le retourner par courrier.
Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion et la bonne tenue de l’association et de ses membres. Elles ne sont pas cédées à des tiers. Elles font l’objet d’un traitement informatique non soumis à la déclaration au titre de la dispense n°8 de la délibération CNIL n°2006-130 (J.O. du 3 juin 2006). Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification ou d’opposition vous concernant. Pour l’exercer, n’hésitez pas à nous contacter !
Green Cross France et Territoires est une association d’intérêt général enregistrée à la Préfecture de Police de Paris sous le n° W751211388.

Juil 19

Notre cahier d’acteur – “Le Gaz, accélérateur de la transition énergétique ?”

 

logo débat public PPE

Dans le cadre du Débat Public sur la PPE qui a pris fin le 28 juin 2018, Green Cross a le plaisir de vous faire parvenir son cahier d’acteur sur le Gaz intitulé “Le gaz, accélérateur de la transition énergétique”.

Nous y questionnons le gaz naturel  comme ressource d’avenir pour la transition énergétique. En tant qu’allié dans la réalisation des objectifs de développement durable,  différentes techniques d’exploitations du gaz sont déjà effectives et représentent une réelle porte de sortie vers la transition énergétiques.

Retrouvez le PDF ici : Cahier d’acteurs Gaz GCFT et le lien vers l’article en ligne.

Bonne lecture !

Juil 19

2ème Forum régional des éco-entreprises à la Nordev – Île de la Réunion

Le 4 et 5 octobre 2018 se tiendra le 2ème Forum régional des éco-entreprises à la Nordev de Sainte-Clotilde

Forum régional des écoentreprises sur l’ Île de la Réunion. Cette année, se forum portera sur le thème de “L’Economie Circulaire, un levier pour les entreprises et le territoire”

A titre d’expert, Nicolas Imbert interviendra pour parler de la vulnérabilité des îles, les clefs pour agir lors des conférences organisées pour l’événement.

Vous retrouverez également les interventions d’autres experts tel que Isabelle Delannoy ou Guillaume Ayné, et pourrez échanger avec les éco-entreprises présentes au salon des exposants.

Pour plus d’information sur l’événement ou pour réserver un stand, cliquez-ici

Juil 13

Synthèse de notre conférence-débat CNDP du 28 juin 2018 : “Financer la transition énergétique à l’échelle des territoires”

 

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

Dans le cadre du débat sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, Green Cross France et Territoires a organisé le 28 juin 2018 un débat labellisé CNDP (Commission Nationale du Débat Public) et intitulé : « Financer la Transition Energétique des Territoires – Enjeux et clés pour Agir». Des acteurs clés de la transition énergétique, de l’énergie, de la finance, ainsi que des acteurs politiques et des experts se sont réunis autour de deux tables rondes.

Nicolas Imbert, Directeur exécutif de Green Cross, Laurent Jacquier-Laforge, CIO Equity du Groupe La Française, et Floran Augagneur, Vice-Président de la CNDP, ont introduit le colloque en rappelant la complémentarité des acteurs économiques dans la transition énergétique, ainsi que la pluralité des solutions possibles pour amener à une transition systémique.

La première table ronde portait sur le thème suivant « Les leviers de financement de la transition énergétique et l’impact sur les territoires ». Les intervenants ont insisté sur le rôle central des territoires dans la transition énergétique, autant comme acteurs institutionnels qu’en tant que forces de propositions et stimulants locaux. « La transition énergétique doit se faire par et pour les territoires » énonce Thierry Trouvé, Directeur Général de GRTgaz, et insistant sur son aspect soutenable au sens tant économique qu’environnemental.

Cette intervention fera écho à celle de Rizlane Bibaoui, Directrice générale adjointe attractivité et cohésion du territoire à la Communauté Urbaine de Dunkerque, dont l’exemple de la ville de Dunkerque sera particulièrement encourageant. Faisant appel à de nombreux leviers de financements européens, nationaux, ou territoriaux, le territoire Dunkerquois cherche et trouve les outils nécessaires à la mise en œuvre de ses objectifs en termes de transition énergétique, et entre en action. Rizlane a ainsi justement souligné : « On n’a pas d’autre choix que d’être dans une transition inclusive et durable […] Je milite pour une espèce de droit commun de la transition énergétique en terme de financement avec une massification et une durabilité de l’accès à ces outils. »

Cependant, la question économique ne possède pas toujours pas même place dans la transition énergétique. Michel Gioria, Directeur de l’ADEME Ile de France, insiste sur une logique d’offre et de demande avec la nécessité de soutenir au maximum l’offre, et ainsi asseoir une sécurité financière. Cela en passant, par exemple, par des fonds d’investissement. D’une autre manière, Carmen Munoz, Directrice de Citelum (filiale éclairage et services connectés d’EDF), prend pour modèle la smart city qui finance des infrastructures grâce aux économies d’énergie réalisées. Pour cela, les Contrats de Performance Energétique sont un très bon véhicule mais il faudrait que leur financement ne soit pas considéré comme une dette dans les comptes des collectivités locales, à l’image de ce qui se fait déjà dans d’autres pays européens.

 

Ainsi, cette première table ronde a permis d’interroger les enjeux liés à la question du financement pour les territoires et d’apporter des pistes de solutions concrètes pour y répondre. Mais également d’insister sur l’importance des nouvelles formes d’énergies comme le gaz renouvelable dans la transition énergétique des territoires.

La partie « Regards Croisés » a été introduite par la présentation du « projet marémoteur» par Paul Leslie, directeur développement chez Tidal Lagoon Power. De projet a prouvé une nouvelle fois l’existence de solutions durables pour créer de l’électricité : cette fois ci grâce à un lagon artificiel reproduisant le mouvement des marées.

Un éclairage de Bertrand Badré, Directeur Général et Fondateur du fond d’investissement Blue Like an Orange, a permis de rappeler l’importance de « réarticuler le système financier » autour de la transition énergétique afin de répondre aux nouveaux besoins et exigences qu’elle amène.

La deuxième table ronde portait sur « Les outils de financement et retours d’expérience ». Cette table ronde a mis en exergue l’importance d’une action collective autant citoyenne qu’institutionnelle, et a mis en avant la nécessité d’exploiter d’avantage les réseaux de stockage d’énergie existants, notamment pour le gaz.

Myriam Maestroni, Présidente de la Fondation E5T et Directrice générale fondatrice de Economie d’Energie SAS & The Blu Effect, dans une note positive, a souligné l’urgence d’une mobilisation collective des parties prenantes. Elle a insisté sur une alliance approfondie de plusieurs niveaux : entre le public et le privé, les hommes et les femmes, ainsi que l’Etat et les collectivités territoriales.

Michel Derdevet, Secrétaire Général d’Enedis, a également insisté sur un fonctionnement systémique comme enjeu de résilience en cas d’urgence, afin d’anticiper une réponse rapide par l’investissement et le financement.

Pour Catherine Leboul-Proust, Directrice Stratégie chez GrDF, ce sont les coûts complets qui priment et leur optimisation. Elle estime qu’il faut associer un signal politique de rehaussement de l’ambition en matière de gaz renouvelable qui tirera des économies d’échelle avec un engagement d’optimisation et de réduction des coûts.Les réseaux gaziers déjà existants jouent à cet égard un rôle primordial car ils permettent de stocker aisément – et sans nouvelles construction – le biométhane et autres formes de gaz renouvelable.

C’est dans la même trame que s’inscrit Bernard Aulagne, Président de l’association Coénove, au sujet de l’utilisation des réseaux existants. Il ajoute également que les outils de financement ont un rôle central pour participer à la rénovation des bâtiments en mode « durable », et donc qu’il existe une complémentarité entre les différents acteurs de la transition énergétique.

Enfin, Eric Villalonga, dans son allocution vidéo, a partagé son expérience avec la chambre monégasque des énergies renouvelables et nous a fait part des difficultés qu’il a rencontrées.

La table ronde s’est terminée sur une réflexion générale autour du rôle des citoyens et plus spécifiquement, de leur rôle et des moyens à leur disposition pour agir de concert avec les acteurs économiques et institutionnels. La discussion s’est étendue à la question du numérique, où Catherine Leboul-Proust et Michel Derdevet ont proposé les solutions intéressantes suivantes : la création d’un forum à l’échelle des territoires dans le souci de respecter les droits et les libertés des citoyens ; ou encore la création de groupes de travail sur le financement participatif pour protéger les données des consommateurs.

Floran Augagneur a symboliquement clôturé le débat alors que le débat sur la PPE prenait fin à minuit le soir même.

Nous souhaitons remercier tout particulièrement les intervenants pour la qualité de ce débat et leurs interventions très pertinents. Merci également à la CNDP de nous avoir fait l’honneur de porter son label, ainsi qu’aux participants pour leur présence, leurs questions, et Groupe La Française qui nous a reçus dans ses locaux.

 

Retrouvez les vidéos-interviews des intervenants ici et sur notre page Vimeo :

Nous vous laissons apprécier quelques clichés de la conférence :

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

IMG_0152

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

IMG_0167

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

IMG_0177

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

IMG_0141


© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

 

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

GCFT Transition Energetique

© GCFT – Ania Freindorf – Transition Energetique

Votre Agenda avec Green Cross – 2018

Agenda 2018 GCFT

  • 28 août : avant-première du Think&Do Tank E5T, à la Rochelle, sur le littoral
  • 13 au 16 septembre : JurisCup en partenariat avec GCFT (Marseille)
  • 20 septembre : présentation De la Vulnérabilité à la Résilience au Consulat (Paris)
  • 21 septembre : avant-première de Grande-Synthe le Film à Grande-Synthe
  • 4 et 5 octobre : rencontres de l’économie circulaire, cluster Green (la Réunion). Détails et inscription sur http://gcft.fr/WP/2eme-forum-regional-des-eco-entreprises-a-la-nordev-ile-de-la-reunion/
  • 12 novembre : colloque « mon restaurant passe au durable»
  • 23 au 25 novembre : salon Naturellia 2018 (la Roche sur Foron)
  • 30 novembre au 2 décembre (TBC) : Hackaton « AI for Good / GCFT »
  • Décembre : Cop 24 (Katowice)
  • Décembre : Festival Le Temps Presse (Paris)

Au plaisir de vous retrouver lors de ces événements !

 

 

Juil 05

Les premières conclusions du débat public sur la PPE

Retrouvez la Présentation clotûre finale du CPDP ainsi que le discours d’Archimbaud, président de la Commission particulière du débat public

 

PPELe vendredi 29 Juin dernier s’est déroulé la cérémonie de clôture du débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie au Cese à Paris en présence de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et de Patrick Bernasconi, Président du Cese.
Les principales conclusions tirées de ce débat public, qui avait débuté le 19 Mars dernier, ont permi de révéler une vision claire de l’attente des français qui plébiscitent les énergies renouvelables, critiquent le chauffage électrique et soutiennent le maintien de l’objectif de 50% de nucléaire à 2025.
Jacques Archimbaud, président de la Commission particulière du débat public, a relevé lors de son discours l’existence d’un appel citoyen au gouvernement à l’accélération de la transition énergétique, sans pour autant en dénoncer les principes.

Il rapporte « l’agacement des participants » face à l’inaction de l’Etat, notamment concernant le report de la fermeture de Fessenheim ou l’absence de l’absence de date pour l’objectif de réduction du nucléaire : « L’argument selon lequel il faudrait attendre le déploiement des ENR pour fixer le rythme de réduction de la part du nucléaire suscite certes l’adhésion des partisans de cette forme d’énergie, mais il suscite scepticisme et agacement d’une bonne partie des participants qui retournent l’argument : ‘’Le jour où aura été fait un effort réel et tangible de réduction de la part du nucléaire, il sera possible de discuter plus sereinement de son avenir?’’ »
Puis il conclut « qu’ il ressort clairement du débat que le texte de la PPE devrait comprendre un échéancier net et des procédures claires de fermeture de réacteurs, avec des garanties et des mesures précises d’accompagnement pour les salariés et pour les territoires ».
Jacques Archimbaud relève également le problème de parité des participants de ce débat public (71% d’hommes et 52,6% d’experts des questions énergétiques) et admet que le débat a souvent vu s’affronter « des experts en mission commandée ».

Margot Coesnon

received_10214796758344432

A la suite d’un master 1 en Etudes internationales et européennes parcours droit international de l’environnement à l’Université de Trento (Italie), Margot achève son parcours universitaire avec un master 2 de Francophonie et développement durable à Lyon 3.

Après la rédaction de son mémoire sur les enjeux du bassin jordanien au Moyen-Orient, elle décide de se focaliser sur les questions de gouvernance des ressources naturelles et de résilience territoriale face aux changements climatiques.

Après plusieurs activités bénévoles et la création d’outils de promotion du développement durable pour l’Institut international de la Francophonie (2if),  elle débute son parcours professionnel en intégrant le 2 juillet l’association Green Cross France et territoires en tant que chargée de mission.

Débat “Financer la transition énergétique à l’échelle des territoires” – 28 juin 2018 à Paris

Visuel_invitation_20180628_TransitionEnergetiquev2

Dans le cadre de ses travaux pour accélérer la transition énergétique à l’échelle des territoires, et suite à la publication de notre article ” Le gaz, accélérateur de la transition énergétique” (à retrouver ici), Green Cross France et Territoires organise le 28 juin 2018 de 16h00 à 19h30 au Groupe la Française (128 bd Raspail, 75 006) à Paris,  le débat labellisé CPDP (label de débat public) :

“Financer la transition écologique à l’échelle des territoires
Quels enjeux – quelles pistes de solutions 
quelles recommandations pour l’actualisation de la PPE” 

Nous aurons l’honneur d’y accueillir les éminents intervenants :  Floran Augagneur (vice-président de la CNDP), Bernard Aulagne (Coenove), Bertrand Badré (Blue Orange),  Rizlane Bibaoui (Communauté urbaine de Dunkerque – Assises de la Transition Energétique 2019), Michel Derdevet (ENEDIS), Michel Gioria (Directeur de l’ADEME Ile de France), Laurent Jacquier-Laforge (Groupe la Française), Catherine Leboul-Proust (GrDF), Myriam Maestroni (E5T), Carmen Munoz (Citelum), Thierry Trouvé (GRTgaz), Eric Villalonga (Chambre Monégasque des Energies Renouvelables)…

Inscrivez-vous dès maintenant sur ce lien ! 

Juin 20

Green Cross était présent à l’inauguration du navire “Plastic Odyssey”

Green Cross a eu le plaisir de participer à la Journée d’inauguration du navire “Plastic Odyssey”, ce 15 juin à Concarneau, et avec la présence exceptionnelle de Madame la Secrétaire d’Etat Brune Poirson.

1

Soucieux de constater l’entrée de quelques 10 millions de tonnes de plastiques dans l’Océan chaque année, Simon Bernard, Alexandre Dechelotte, Benjamin De Mollens et Bob Vrigneaud se sont lancés dans l’extraordinaire aventure du recyclage du plastique, d’une manière singulière et innovante.  Présents dans nos dernières Clés pour Agir, Simon et son équipe ont crée un navire qui transforme les déchets plastiques en énergie grâce à une unité de pyrolyse embarquée.

Un défi de taille qu’ils ont donc relevé en créant un prototype déjà très impressionnant et fonctionnel, servant de base à la création d’un catamaran océanographique grandeur-nature, à bord duquel Simon Bernard souhaite faire le Tour du Monde.

3 ans d’expédition, 33 escales, 40 000miles nautiques parcourues : tel est le défi que ce sont lancé ces jeunes étudiants-entrepreneurs dans leur lutte contre le plastique en mer.

Cette inauguration fut l’occasion de partager le fruit de leur travail ainsi que donner une impulsion pour la suite du projet – et non la moindre – : la construction du catamaran et le départ en expédition à son bord.
Nous les félicitons à nouveau pour leur travail, leur enthousiasme et leur détermination, qui constituent les prémices d’un tournant écologique majeur.

Nous vous laissons ainsi apprécier quelques clichés de cette merveilleuse journée.

2 3

4                    5

6

Pour suivre l’expédition et l’avancement du Plastic Odyssey, retrouvez leur site internet ICI.

 

2ème édition des 48h d’opportunités 2018 – Barreau de Marseille

Visuel 2ème édition 48h MarseilleGreen Cross France et Territoires aura l’honneur d’intervenir par le biais de son Directeur Exécutif, Nicolas Imbert, à la 2ème Edition des 48h d’opportunités 2018 organisée par le Barreau de Marseille les 28 et 29 juin 2018.

Nicolas Imbert interviendra le 29 juin à 11h15 sur le sujet “Environnement et Mer” à la Maison de l’Avocat, aux cotés de Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement et de Patricia Ricard, Présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard.

Retrouvez toutes les informations sur le flyer interactif sur le lien suivant : 48H OPPORTUNITES 2018 – Inscription obligatoire
Pour s’inscrire, cliquer sur le lien  suivant

A plaisir de vous retrouver à cette occasion !

Logo barreau avocats Marseille

Juin 19

GCFT partenaire du Film “Grande Synthe : La ville où tout se joue”

Affiche 40x60 Grande Synthe.indd

 

Green Cross France et Territoires a l’immense plaisir de vous annoncer la sortie Nationale du film dont elle est partenaire, “Grande Synthe : La ville où tout se joue” le 10 octobre 2018 !

Crise migratoire, pollution industrielle, chômage record : la ville de Grande-Synthe (59) est un concentré de crises auxquelles l’ensemble de l’humanité devra bientôt faire face.

Pourtant, sous l’impulsion du maire Damien Carême, citoyens, associations et pouvoirs publics se remontent les manches pour trouver des solutions avec enthousiasme et humanisme. La ville de Grande-Synthe, aujourd’hui en pointe sur les questions de transition écologique, devient un vrai laboratoire du futur.

Béatrice Camurat Jaud, réalisatrice de ce film documentaire, nous offre un regard sans détour sur les femmes et les hommes œuvrant pour une transition vers un avenir meilleur.

Un lien très fort s’est créé entre Green Cross et la réalisatrice Béatrice Camurat Jaud avant même la production du film. Depuis, et ce dès la première impulsion, nous soutenons ce film qui expose avec sensibilité et passion les enjeux auxquels les habitants de la ville de Grande-Synthe font face, ainsi que les clés d’actions qu’ils mettent en place chaque jour dans le but de régler humainement un problème global.

Pour voir la bande d’annonce et se renseigner sur la projection la plus proche de chez vous, cliquez sur ce lien.

01-LOGO J+B