Appel à manifestation d’intérêt – réparer concrètement et localement la planète via l’agro-écologie, l’agroforesterie et le littoral méditerranéen

Préserver biodiversité et climat est une urgence absolue, dans l’intérêt même de l’Humanité. Notre consommation énergétique a un lourd impact tant sur le climat que sur la biodiversité terrestre et marine, qu’il s’agit tout d’abord de réduire – par l’efficacité énergétique – et de rendre renouvelable via une démarche 4D – déconcentrée, diversifiée, décarbonée, démocratique. Les entreprises citoyennes comme les territoires engagés se sentent particulièrement concernés par cet enjeux, et souhaitent souvent trouver des mécanismes appropriés pour contribuer à réduire, localement et avec création de valeur sociale, culturelle et économique, l’impact négatif sur l’environnement (émissions carbone, biodiversité, pollution) qu’ils ne sont pas arrivé à réduire préalablement.

Green Cross travaille actuellement sur le littoral méditerranéen avec différents partenaires complémentaires pour mettre en place un mécanisme de contribution écologique concrète entrepreneuriale artistique et territoriale qui permettre de montrer que l’on peut créer de la valeur écologique, sociale et économique en contribuant à réduire localement et avec une grande exigence qualitative ce qui est consommé localement.
 
Nous souhaitons désormais identifier des projets opérationnels permettant via une activité entrepreneuriale et productive, et idéalement avec une démarche artistique, une restauration de la qualité écologique des milieux, visant le moyen et long terme, dans les domaines suivants :  

  • Agricole et Forestier,
  • Aquacole et de préservation du littoral, des écosystèmes littoraux et marins,
  • De captation carbone via des algues ou des microorganismes.
  • Etre mis en visibilité,
  • Bénéficier d’un appui méthodologique,
  • Obtenir des financements d’appui à l’investissement de contribution écologique.
Vous avez un projet à nous présenter ? N’hésitez pas à nous faire parvenir à contact@gcft.fr votre dossier de candidature (format libre entre 4 et 12 pages) précisant:
– Le projet, son territoire, son écosystème, et qui le porte,
– En quoi c’est un projet qui répond à cet appel à manifestation d’intérêt,
– En quoi l’apport complémentaire d’un investissement ponctuel entre 5 000 et 20 000 euros au titre de la compensation carbone peut faire une différence effective.

Appel à projet prolongé – Date limite : 30 janvier 2021 – par email à contact@gcft.fr

Les répondants à la présente manifestation d’intérêt mettront en avant leurs réponses courtes et précises aux éléments suivants :

  • En quoi leur projet est ancré dans le territoire, et pourquoi il contribue à la restauration des écosystèmes,
  • Sa triple performance économique, sociale et écologique,
  • Un modèle économique viable et ne reposant pas uniquement sur la compensation,
  • L’interaction avec la société civile (visites, matériel de présentation…),
  • La dimension artistique et la capacité à accueillir et faire résonner des performances artistiques en lien avec le projet,
  • Les assertions de compensation carbone doivent être vérifiables par des tiers accrédités, et la méthodologie doit être préalablement approuvée et validée par des tiers référencés et crédibles,
  • La viabilité du projet et de ses effets positifs sur l’écosystème doit aller au-delà des périodes d’observation des crédits carbone – et le projet doit démontrer un appui précis aux Objectifs de Développement Durable (ODD).

 
Différentes sessions d’examen des projets sont prévus:

  • Une première, courant novembre, sur les dossiers reçus complets à cette date, permettant de présélectionner 3 projets pour une analyse plus approfondie. Voici le détail de l’appel à projets.
  • Une seconde, en avril 2021.

Ayant reçu plus de 50 candidatures d’excellente qualité, l’appel à contributions d’expertise et de partenariat société civile se clôt lui comme prévu le 15 octobre. Il peut être téléchargé ici.