«

»

Imprimer ce Article

Du 12 au 14 décembre, Green Cross au World Efficiency Solutions, rendez-vous international dédié à l’économie sobre en ressources et carbone

Du 12 au 14 décembre, vous pourrez retrouver Green Cross, Portes de Versailles, au World Efficiency Solutions (WE Solutions). Pour y participer, les inscriptions se passent ici : https://visiter.world-efficiency.com/visiteur/coordonnees.htm

Organisé cette année dans le cadre du « One Planet Summit« , World Efficiency Solutions est un dispositif de mise en relation des professionnels du monde entier engagés dans le déploiement d’une économie plus sobre en ressources et en carbone.

Sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République et avec le soutien de Nicolas Hulot, World Efficiency Solutions a pour objectif la mise en relation entre projets et solutions en termes de mobilité, d’infrastructure bas carbone, d’énergie accessible à tous, d’écoconstruction, de nouveaux modes de production sobres et performants et de préservation des milieux. Au programme  de cet événement : sommet international, business matchmaking, exposition de projets et solutions concrètes, mise en avant de l’innovation et sessions de formations. 10 000 participants sont attendus pour développer les nouvelles collaborations qui contribueront à créer le monde de demain.

Au programme de Green Cross :

Le 12 décembre, de 11:00 à 12:30, retrouvez Nicolas Imbert, le directeur de Green Cross, en plénière Atlantic, pour aborder la thématique pleine d’enjeux : « Quelle durabilité dans un monde qui s’urbanise : les solutions et les alternatives » – Le phénomène d’urbanisation du monde est indiscutable. Dès 2005, la population de la planète est devenue majoritairement urbaine. En 2050, c’est plus de 70% du monde qui vivra en ville, produisant 75% de la croissance économique , consommant 75% de l’énergie mondiale et émettant 80% des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, les lieux de vie urbains mettent une pression énorme sur l’environnement avec des enjeux  majeurs posés par cette urbanisation croissante, irréversible mais attendue donc maîtrisable : les dérèglements climatiques, l’accès aux ressources, l’explosion démographique, la pollution, la sécurité, l’augmentation des inégalités, etc…

La session vise à appréhender ces réalités à la fois économiques, écologiques et sociales à partir d’options et de solutions pragmatiques pour les villes. Ces alternatives à un développement urbain maîtrisé  doivent permettre aux villes de gérer raisonnablement les questions de densité urbaine, de préservation de la biodiversité et de la nature en zone urbaine, de gestion des pollutions et des formes variées de nuisance… tout en offrant aux habitants la prospérité économique qu’ils attendent de la vie en ville. La session s’intéressera ainsi aux moyens de nourrir et approvisionner les villes en eau, énergie, denrées alimentaires, à partir des infrastructures et réseaux complexes nécessaires qui rendent ces services disponibles à tous, sur des bases durables. Ce sera donc aussi l’occasion de s’intéresser à la relation inhérente, pour fournir ces services à la population, entre les villes et les zones rurales, les villes et leurs territoires environnants, avec les effets délétères de l’étalement urbain aujourd’hui compris. Finalement, il s’agira d’éclairer des villes fonctionnelles pour accueillir une population urbaine large et diverse qui aspire à vivre, se déplacer, travailler, consommer, produire … et ainsi bénéficier d’un environnement urbain qui offre à chacun un futur durable, désirable et prospère.

Le 13 décembre, de 15:30 à 16:15, venez participer au side-event organisé par Green Cross, à l’espace atelier Asia, « Financer la transition écologique des territoires » – L’accord de Paris a mis en place une feuille de route ambitieuse pour la transition écologique, impliquant en particulier les projets locaux et régionaux. Néanmoins, la boite à outil financière permettant cette transition écologique est encore en phase de construction. Nous devons agir maintenant contre le dérèglement climatique, à la fois sur l’adaptation et l’atténuation. Les financements mondiaux, que ce soit via les institutions ad-hoc ou la coopération, sont une partie de la réponse, ils ne peuvent être exhaustifs. C’est pourquoi notre atelier mettra en avant certains financements innovants identifiés comme pertinents aux échelles locales et régionales, évaluera leur impact et effectivité en termes de triple performance environnementale, sociétale et économique, et mettra en avant l’importance d’une approche inclusive et multi-parties prenantes du financement de la transition sur les territoires. L’atelier présentera des exemples opérationnels et retours d’expérience, et proposera un mode opératoire mettant en synergie société civile, entreprises, gouvernements locaux, finance publique et privé et engagements nationaux.

Le 14 décembre, de 12:30 à 13:15, le Mouvement des Entrepreneurs de la Nouvelle Economie (MENE), présidé par Corinne Lepage, présente la Déclaration Universelle des Droits de l’Humanité (DDHu), à l’espace atelier Africa, accompagné par Green Cross.

Pour participer au WE Solutions : https://visiter.world-efficiency.com/visiteur/coordonnees.htm

Retrouvez le programme complet du sommet par ici : http://www.world-efficiency.com/fr/world-efficiency/we-conference/#

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/world-efficiency-solutions/