«

»

Imprimer ce Article

Transition

Promouvoir le développement d’innovations (technologiques, économiques, sociales) propres créant de la valeur localement pour l’accès aux ressources naturelles, l’alimentation et la santé

Stratégies Energétiques pour l’Avenir

Plus de 1,3 milliard de personnes, soit près de 20 % de la population mondiale, ne bénéficient pas aujourd’hui d’un accès satisfaisant à l’énergie,  notamment d’origine électrique. A contrario, des comportements de plus en plus énergivores, notamment dans les pays énergivores faisant naître des impératifs d’efficacité énergétique. L’extraction des énergies fossiles, comme l’exploitation concentrée de certaines énergies, donnent également lieu à des tensions géopolitiques et opérationnelles et nécessitent une gestion du risque, de la sureté de fonctionnement et de la sécurité, à même de garantir un avenir serein aux populations.

Il est urgent d’unir nos efforts pour permettre un accès universel à une énergie propre et durable. L’ONU a désigné 2012 « Année internationale pour une énergie durable pour tous ».

Green Cross encourage de nouveaux modèles de comportement pour réduire la consommation d’énergie, assurer une autonomie énergétique accrue sur le territoire via l’utilisation accrue de renouvelables et la maîtrise de la demande, enrayer le changement climatique et préserver les ressources naturelles. Nous agissons également pour accélérer et faciliter le développement des technologies propres, de manière diversifiée et déconcentrée, localement ou à l’international.

Par ailleurs, dans la continuité de ses actions pour le désarmement et l’accompagnement du démantèlement des installations à risque, Green Cross encourage une information transparente sur les risques liés à l’exploitation des énergies fossiles, en particulier du nucléaire. Elle sensibilise à l’importance d’une sureté accrue de fonctionnement, un démantèlement propre et maîtrisé des installations en fin de vie et une mise en sûreté des matériels et déchets irradiés.

“ Pour mettre un terme au cercle vicieux “la lutte contre la pauvreté se fait au prix d’un environnement dégradé”, le monde doit rapidement passer à des énergies efficaces, sûres et renouvelables, lesquelles apporteront d’énormes bénéfices économiques, sociaux et environnementaux. Alors que la population mondiale continue de s’agrandir et que la demande énergétique croît, nous devons investir dans des sources d’énergie alternatives et plus durables (éolienne, solaire, géothermique, hydroélectrique) et dans des campagnes généralisées pour une meilleure maîtrise et de meilleurs rendements de l’énergie, qui offriront des possibilités plus sûres, plus efficaces et plus abordables pour concilier à la fois la demande en énergie et la protection de notre fragile planète. ”

Mikhaïl Gorbatchev, Président fondateur de GCI

 

Impulsion d’une logique territoriale

 

Les modèles émergeants, qui permettent d’assurer à la fois une meilleure qualité de vie et une préservation durable de la planète, ne peuvent se concevoir hors sol. Ils s’incarnent dans un contexte territorial, économique, environnemental et social, dont ils vont utiliser les atouts.

Green Cross encourage l’émergence de projets ambitieux sur les territoires et apporte son soutien à des initiatives d’expérimentation transverse, notamment sur les thématiques liées à l’eau, à l’alimentation et à l’énergie. Ceci passe par une identification des différentes innovations possibles, qu’elles soient technologiques, environnementale et sociale, un dialogue et une co-construction sur le terrain, ainsi que le partage de bonnes pratiques qui pourront être adaptées et diversifiées dans d’autres contextes.

Nous pensons que cet accompagnement est tout aussi nécessaire et urgent au Nord qu’au Sud, que ce soit sur un territoire réduit ou à grande échelle. Ainsi, notre plaidoyer tire sa raison d’être et sa pérennité de l’amélioration perceptible qu’il aura réussi à impulser sur le terrain.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/transition/