Archives de l’étiquette : comité orientation

Eric Bazin

Eric Bazin est fondateur associé des Ateliers de la Terre. Il est également journaliste et fondateur de la société de conseil et production Satelight. Il collabore régulièrement avec les rédactions de titres européens reconnus : Paris-MatchGéoSunday TimesAironeNational Geographic. Il a participé à l’organisation d’expositions photographiques prestigieuses : l’UNESCO à Venise et New York, les Réalisateurs de Films au Festival de Cannes, Fashion Victims au Carrousel du Louvre et les Sommets de l’Image à Courchevel.

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/eric-bazin/

François Briquet

Né en 1955, François Briquet est diplômé de Sciences Po Paris et de la Sorbonne (Paris). Il a débuté en tant que banquier au sein du groupe Suez puis il a rejoint la Mutualité Française, le groupe de fond de pension arrco/agirc respectivement comme cadre et conseiller. Directeur de plusieurs compagnies d’investissement, François Briquet est actuellement Président de Lotus, compagnie financière, et directeur de magazine de développement durable spécialisé sur les questions de l’ISR.

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/francois-briquet/

Nelly-Françoise Comte

Nelly-Françoise Comte est agent de développement local. Panafricaniste et femme de terrain, formée au Centre International des Etudes pour le Développement Local, elle assure, depuis avril 2012, la coordination du Centre d’Echanges et de Ressources pour la Promotion des Actions Communautaires (le CERPAC), basé dans la ville pétrolière de Pointe-Noire, en République du Congo, une organisation qui participe au développement des territoires et des filières économiques.

Nelly-Françoise Comte a travaillé depuis 1996 dans la micro-finance, puis à la création et au développement de la petite entreprise, le management des organisations socioprofessionnelles, le renforcement des capacités et l’appui à la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Elle est convaincue que la synergie des forces vives autour des besoins d’un territoire et/ou d’une filière est le début des solutions à son développement ; la pérennité du processus repose sur l’ingénierie sociale.

La vision sur laquelle elle fonde son engagement dans le développement local, est que les collectivités de la riche sous-région de l’Afrique Centrale, cœur du continent, deviennent effectivement le moteur du développement durable d’une Afrique apaisée, intégrée et prospère. Pour concrétiser cela, elle mobilise les organisations de développement local des pays de la sous-région pour la création d’un réseau de partenaires.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/nelly-francoise-comte/

Geneviève Maillet

Avocate marseillaise spécialisée en Droit maritime et de  l’environnement.

Elle a mené une carrière sur tous les fronts économiques et sociaux : de l’affaire des fûts de dioxine de Seveso, au rachat de la Société des moteurs Baudouin par le groupe chinois Weichai Power et son transfert à Cassis avec reprise de tout son personnel, en passant par la libération judiciaire du cargo Mexicana retenus par les grévistes des anciens des chantiers navals de La Ciotat, ou encore la reprise des salariés de Sudmanne par Marine Technologie et le délicat dossier Union navale Marseille, toujours dans le secteur de la réparation navale et sur le site portuaire de Mourepiane

Elle a participé à l’affaire de la Calypso et au combat de longue haleine aux côtes de Jean-Michel Cousteau et des anciens de l’équipe, emmenés par leur capitaine, Albert Falco.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/genevieve-maillet/

Jean-Marie Martin

Jean Marie Martin est à la fois un scientifique et un artiste engagé. Diplômé de l’Université de Paris, Docteur Honoris Causa et membre de diverses Académies internationales, il a été professeur et directeur de recherche à l’Ecole Normale Supérieure.  Il est ensuite devenu directeur de l’Institut pour l’Environnement et le Développement Durable de la Commission Européenne à Ispra en Italie.

C’est en parallèle de ses fonctions qu’il a développé son œuvre artistique qui traite des crises environnementales, du développement durable et les droits de l’Homme.

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/jean-marie-martin-2/

Joël Ruet

Joël Ruet est ingénieur civil des mines (Paris 92) et économiste (Docteur en Economie industrielle, Ecole des Mines de Paris, 2001). Chercheur CNRS au Centre d’Economie de Paris-Nord, associé au Centre de Recherche en Gestion de l’Ecole Polytechnique.
Spécialiste de l’Inde et de la Chine, ses travaux portent sur la recomposition industrielle et l’économie politique du capitalisme emergent et le développement durable.

 Il a été précédemment associé aux universités Jawaharlal Nehru de New Delhi, Tsinghua de Pékin et la London School of Economics. 
 
Il est l’auteur du livre “DES CAPITALISMES NON ALIGNÉS: LES PAYS ÉMERGENTS, OU LA NOUVELLE RELATION INDUSTRIELLE DU MONDE”. Il tient depuis 2007 les « Chroniques de l’émergence« , qui regroupent ses tribunes dans Le Monde et autres journaux.
 
Impliqué dans la société civile, il est membre du comité d’Orientation de Green Cross France, Membre Co-Fondateur de nonfiction.fr, dont il a coordonné le pôle Asie et été membre de son Conseil d’Administration 2007 à 2013. Il est Président du think tank Sud-Sud “The Bridge Tank”, dont l’initiative pour des COP de l’innovation est labellisée COP22. 

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/joel-ruet/

Houria Tazi Sadeq

Docteur d’Etat en Droit, option Sciences Politiques,  Professeur de l’Enseignement Supérieur et Avocate, Houria Tazi Sadeq est expert juridique et institutionnel dans les questions d’environnement et de développement Durable. Elle est également Titulaire de la Chaire UNESCO Interdisciplinaire pour une Gestion Durable à Casablanca. Parallèlement, elle est Présidente de l’Alliance Maghreb Machrek pour l’Eau « ALMAE », ex Gouverneur au Conseil Mondial de l’Eau (Marseille) et ex-présidente du Secrétariat International de l’Eau (Montréal). Elle est membre de groupes de réflexion et de travail et réalise des études et a publié de nombreux articles dans le domaine de l’eau et du développement durable au niveau national et international.   Elle est auteur d’un ouvrage intitulé « du droit de l’eau au droit à l’eau, au Maroc et ailleurs, édition UNESCO et Université des Nations Unies », un deuxième est en cours de publication « L’eau de A à Z ».

Sa formation académique et son action associative au Maroc, au niveau de la région MENA et au niveau international lui confère une expérience de vie et de travail qui lui donne une connaissance du terrain et du fonctionnement social, associatif et institutionnel. De plus, elle participe à différents cercles de discussion de la coopération internationale qui appuient et financent des projets de développement. Elle possède une expérience dans l’organisation, la mise en œuvre et l’évaluation de projets avec perspective développement durable et genre et une connaissance des stratégies de coopération et des politiques publiques.

Initiatrice du SITeau « Salon international des Technologies de l’Eau et de l’Assainissement » (3 éditions).

Elle a été nommée membre du Conseil Régional des Droits de l’Homme au Maroc où elle coordonne actuellement un projet destiné à promouvoir « le droit à l‘environnement ».

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/houria-tazi-sadeq/