«

»

Oct 25 2012

Imprimer ce Article

Propositions GCFT pour une consommation plus durable

 

GREEN CROSS France et Territoires publie dès aujourd’hui ses propositions pour une transition écologique de l’économie via une consommation plus durable.

Ainsi GCFT propose de faire évoluer la consommation:

  • en généralisant l’accès de tous aux biens essentiels, en favorisant les économies de ressources et en instaurant une tarification progressive;
  • en changeant le modèle économique du secteur énergétique;
  • en favorisant le passage d’un économie de production à une économie d’usage;
  • en développant les filières industrielles de réparation;
  • en garantissant la mise en oeuvre du principe de pollueur-payeur, des principes de précaution et de prévention;
  • en instaurant une TVA à 5,5% sur les produits issus du recyclage.

 

GCFT préconise également le développement de l’éco-conception, de l’éco-production et de l’utilisation responsable. Il faudrait alors:

  • soutenir la recherche universitaire et privée dans le secteur de l’éco-conception;
  • réformer les écolabels;
  • développer le secteur locatifs des biens du quotidiens;
  • développer l’affichage environnemental.

 

La transition écologique de l’agriculture sur les territoires doit également être mise en place via:

  • le développement de filière courtes durables avec des ventes directes du producteur au consommateur jusqu’à 40% de la production;
  • la prolongation durable du moratoire sur l’interdiction sur le sol français des OGM et l’obligation d’affichage des OGM au seuil de 0,1%;
  • le maintien d’une biodiversité alimentaire;
  • la priorité au droit à l’alimentation avec la fin de la spéculation alimentaire.

 

Enfin, GCFT propose de développer la secteur de la santé environnementale par:

  • la création d’une agence de consommateurs au niveau national et régional;
  • un droit juridique opposable à la santé publique;
  • la création d’un Institut National de Recherche en Santé Environnementale et le développement d’outils pratiques;
  • l’information des citoyens de manière participative et scientifiquement valide;
  • la formation à la santé environnementale;
  • la prise en charge des victimes sur la base de l’exposition au risque avec un fond sectoriel de % pour les filières à risque.

 

Retrouvez la version complète et imprimable  des  propositions GCFT pour une consommation durable ici: Propositions_conso_durable_20121025_embargo

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/propositions-gcft-pour-une-consommation-plus-durable/