«

»

Nov 09 2011

Imprimer ce Article

L’ONU insiste sur le rôle crucial de la médiation dans la prévention des conflits

9 November 2011 –Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, ont insisté mercredi sur le rôle crucial de la médiation dans la prévention des conflits, à l’occasion d’une réunion consacrée à cette question au siège de l’ONU à New York.

« La médiation et les autres outils pacifiques sont au coeur même des Nations Unies. Le monde traverse actuellement un moment particulièrement difficile et les Nations Unies peuvent et doivent jouer un rôle important pour résoudre les différends et les conflits à travers le monde », a dit M. Al Nasser.

« Les Nations Unies ont un avantage comparatif. Elles fournissent la légitimité internationale pour un processus de médiation spécifique », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le Secrétaire général de l’ONU a estimé que la prévention grâce à la médiation était une des priorités du travail des Nations Unies dans les cinq années à venir.

« Je suis heureux de noter dans quelle mesure nous reconnaissons la médiation comme un outil précieux pour la gestion et la résolution des conflits. Nous avons fait des progrès dans le renforcement de nos capacités et dans l’établissement de partenariats efficaces avec les organisations régionales et la société civile », a-t-il dit.

Selon lui, les Nations Unies sont en mesure d’offrir aujourd’hui un soutien plus cohérent et plus professionnel aux processus complexes de maintien de la paix. Ban Ki-moon a rappelé que le Département des affaires politiques a été renforcé pour mieux répondre aux opportunités de résoudre des crises, notamment grâce à l’utilisation de la médiation. « Nos envoyés et nos missions de terrain sont sur le front de ces efforts, soutenus par l’expertise croissante à notre disposition », a-t-il dit.

En 2010, l’unité de soutien à la médiation du Département des affaires politiques a ainsi fourni un soutien opérationnel à 20 processus de médiation, de facilitation et de dialogue, citant en particulier le Sahara occidental, le processus de paix au Darfour et Chypre.

Dans certains cas, l’ONU soutient les médiateurs nationaux et locaux qui tentent de réunir des parties en conflit autour d’une table de négociation. C’est le cas en République centrafricaine, au Lesotho et au Libéria.

printnews.asp?nid=26848

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/lonu-insiste-sur-le-role-crucial-de-la-mediation-dans-la-prevention-des-conflits/