«

»

Nov 27 2015

Imprimer ce Article

Pour la CoP21, Green Cross se mobilise pour les territoires insulaires

Dérèglement climatique…cyclones, typhons et phénomènes climatiques extrêmes…montée des eaux…les états et territoires insulaires paient un lourd tribu au dérèglement climatique, alors qu’ils ne sont que pour très peu à l’origine de ce développement climatique.

Nous nous mobilisons de longue date pour les îles pionnières et territoires insulaires.

Ainsi, Green Cross a contribué à la Déclaration de Lifou portant la voie unie des états et territoires du Pacifique Sud, et nous étions présents au Vanuatu quelques temps après le cyclone PAM pour une analyse des enjeux et besoin de reconstruction.

Un webreportage « impressions de Vanuatu » a été réalisé pour rendre compte de cette situation, il est désormais disponible en ligne: https://vimeo.com/143344951

 

Impressions du Vanuatu – mai 2015 from GCFT on Vimeo.

 

Par ailleurs, la Déclaration de Lyon, à l’issue du Sommet Mondial Climat et Territoires, comporte de nombreuses réponses concrètes aux enjeux des territoires insulaires et littoraux, notamment en termes d’adaptation

Nous étions présents à Paris, au CESE, ce 23 octobre pour témoigner dans le cadre de la journée internationale de mobilisation des CESE pour la CoP21.

Green Cross a également été à l’origine, le 8 juin 2014, de la mobilisation ParisClimat2015 – Objectif OCEAN et des 18 propositions de l’économie bleue, désormais signées par plus de 60 réseaux représentant 30 000 organisations dans plus de 30 pays.

A l’échelle des territoires, les solutions existent: alertes précoces sur les phénomènes climatiques extrêmes consolidant sciences et savoirs traditionnels, la surveillance de la santé des océans et de leur biodiversité, le choix de la durabilité dans l’inflexion des activités de pêche, d’aquaculture et d’agriculture et de leur transformation en alimentation, la ville durable et résiliente et la coopération décentralisée….nous avions notamment en 2014 rédigé une Note_d’étonnement ébauchant des pistes de projet pour la Nouvelle-Calédonie et le Pacifique Sud, et participerons aux premières assises de l’économie circulaire organisées par la CCI Nouméa le 29 octobre.

L’émergence d’une solidarité internationale envers les territoires insulaires est également au cœur de la Déclaration des Droits de l’Humanité qui sera mis en débat le 2 novembre 2015: http://bit.ly/HumanKindRights.

La mobilisation sera également au coeur de la COY et des événements de ParisClimat2015, que nous vous présenterons très bientôt.

 

Lien Permanent pour cet article : http://gcft.fr/WP/avant-la-cop21-green-cross-se-mobilise-pour-les-territoires-insulaires/